PDA

Voir la version complète : Bouteflika appelle à un grande zone de libre échange arabe


Pihman
31/03/2006, 22h19
"...le président Bouteflika a mis l'accent, hier à Khartoum, sur la nécessité d'«accélérer l'intégration arabe pour parvenir à créer la grande zone arabe de libre-échange». Une zone qui, selon lui, permettra de conforter et de préserver la liberté des échanges commerciaux, de faciliter la circulation des capitaux et des personnes, de réunir les conditions nécessaires pour drainer plus d'investissements, de favoriser le partenariat dans les projets arabes de développement et d'encourager le commerce entre les Etats membres...."

ferrailleur
31/03/2006, 22h36
j'espère que ce n'est pas un poisson d'avril ici aussi.
avec tous ces investissements arabes parceque refoulés de l'occident on peut voir la sortie du tunnel.amine.

Ismail2005
31/03/2006, 22h56
il ya déjà eu un prémisse de zone arabe de libre échange avec les accords dagadir,les divers pays ne respectent pas ces accords a la lettre,le manque de rigueur qui caractérise la gouvernance arabe et la méfiance vis a vis des autres ,ralentit considérablement les effets des bonnes initiatives.

auscasa
01/04/2006, 00h23
j'ai deja entendue ce discour sur History TV mais dans les annes 60, ce n'est qu'un reve qu'ils vendent au population arabe.
domage.

said benlekbir
01/04/2006, 00h51
libre echange entr les états arabes...pffffff c de la démagogie..comment faire du commerce alors qu'il insiste sur la fermiture des frontiéres avec le maroc..
sans oublier que ce pays est lié déja par des conventions de LIBRE ECHANGE avec l'usa et qlq pays arabes...alors il n'a qu'à participer le travail est déja fait.

ferrailleur
01/04/2006, 09h10
entre le maroc et l'algerie le libre échange existe déjà.je me suis laissé dire que des générations de marocains ont la nostalgie du lait lahda .il parait que les gamins le mangeaient directement en poudre mélangé à du sucre.

tariqlr
01/04/2006, 09h40
Simple remarque: les marocains dénigrent instinctivement tout ce qui est algérien. Peut-on faire une analyse sur ce comportement?
Il a dit qque chose de positif, attendons pour voir.
S'il me disait d'aller manifester devant l'ambassade de Lybie, je refuserais.

Pihman
01/04/2006, 10h47
Ce qui est incompréhensible c'est qu'une ébauche de zone de libre échange a déja été mise en place (Tunisie, Maroc, Egypte et Jordanie) il y deja près de 3 ans

et l'Algérie ne l'a pas encore intégré

Je pense qu'il fallais commencer par cela ,
Joindre l'acte à la parole

said benlekbir
01/04/2006, 14h55
FERAILLEUR:
oui c vrai vos produits subventionnés sont moins chers au maroc,lahda est moins cher que nidoet vous ne produisez ni l'un ni l'autre,alors pour les légumes,fruitse , viandes ,vétements...produits 100& marocains vous faisez table rase..et c pour ca que bouteflika n'est pas pressé pour une libre échange avec le maroc..alorssoit résonnable cher ami.

ferrailleur
01/04/2006, 15h06
je ne demande qu'à être raisonnable si tu me dis par ou ma raison a fléchi.

tariqlr
01/04/2006, 19h40
En quelle langue voulez-vous que l'Algérie vous l'explique.
Tant que l'affaire du sahara occidentale n'est pas réglée, il n'y a rien à espérer ou désespérer.
Je pense que c'est la seule chose où l'Algérie est constante: la politique internationale.

humble
01/04/2006, 19h58
SAID a écrit:
"oui c vrai vos produits subventionnés sont moins chers au maroc,lahda est moins cher que nidoet vous ne produisez ni l'un ni l'autre,alors pour les légumes,fruitse , viandes ,vétements...produits 100& marocains vous faisez table rase..et c pour ca que bouteflika n'est pas pressé pour une libre échange avec le maroc..alorssoit résonnable cher ami."



la répose c'est RFI qui lui donne:
<<...Dattes, médicaments. électroménager
Immigration: la voie marocaine.
(Cartographie: SB/RFI)
Les Souks à Oujda sont remplis de produits de contrebande : dattes, médicaments, électroménager. Selon les relevés de la chambre de commerce, d’industrie et de services d’Oujda, un réfrigérateur de contrebande coûte 4 700 dirhams (DH), contre 9 700 pour le produit du circuit officiel. Vingt-cinq kilos de peintures : 170 DH dans l’informel, 250 dans l’officiel. Le pneu de voiture 380 DH dans un cas, 500 dans l’autre. La CCIS estime que le secteur informel réalise un chiffre d’affaires général de six milliards de DH, 600 millions d’euros dans la région de l’Oriental. «Encore faut-il préciser qu’il s’agit d’estimations minimales», indique la note de la Chambre.

Le choc imposé au secteur formel est brutal et va croissant. Le patron d’une grande marque de sodas de la région souffre de la concurrence des produits de sa propre compagnie… fabriqués en Algérie. «Les effets de change font que le produit algérien coûte 65% moins cher que le nôtre, se plaint-il. Et depuis 2003, nous avons vu monter l’emprise des contrebandiers sur notre marché. En 2003, ils n’en étaient qu’à une phase de repérage, ils captaient 4% de notre marché. On pense qu’ils sont montés à 7- 8% en 2004 et qu’actuellement, ils nous volent 10% de notre marché !»

auscasa
01/04/2006, 19h58
En quelle langue voulez-vous que l'Algérie vous l'explique.
Tant que l'affaire du sahara occidentale n'est pas réglée, il n'y a rien à espérer ou désespérer.
Je pense que c'est la seule chose où l'Algérie est constante: la politique internationale..

mon amis tes informations sont encore une fois incorecte, c'est le maroc qui n'a pas voulue de maghreb sans regler le probleme de sahara.
je te rapelle c'est le maroc qui n'a pas voulue partir en libye il y a un an et c'est le maroc qui a declare la visite du premier ministre algerien au maroc une visite inopportune ,maintenant et avant c'etais la meme chose, et c'est le maroc qui a demande une visa pour l'algerie les reaction de l'algerie ne viens qu'apres, alors ne redis jamais que l'algerie ne veus pas mais c'est le contraire.

mais ont parlent ici comme maghrebain et il faut etre correcte, je suis contre et beacoup de marocains sont contre tous cette folie des 2 cote.

tous simplement ont veus un meilleur avenir pour notre grand maghreb.

auscasa
01/04/2006, 20h06
la répose c'est RFI qui lui donne:
<<...Dattes, médicaments. électroménager
Immigration: la voie marocaine.
(Cartographie: SB/RFI)
Les Souks à Oujda sont remplis de produits de contrebande : dattes, médicaments, électroménager. Selon les relevés de la chambre de commerce, d’industrie et de services d’Oujda, un réfrigérateur de contrebande coûte 4 700 dirhams (DH), contre 9 700 pour le produit du circuit officiel. Vingt-cinq kilos de peintures : 170 DH dans l’informel, 250 dans l’officiel. Le pneu de voiture 380 DH dans un cas, 500 dans l’autre. La CCIS estime que le secteur informel réalise un chiffre d’affaires général de six milliards de DH, 600 millions d’euros dans la région de l’Oriental. «Encore faut-il préciser qu’il s’agit d’estimations minimales», indique la note de la Chambre.

Le choc imposé au secteur formel est brutal et va croissant. Le patron d’une grande marque de sodas de la région souffre de la concurrence des produits de sa propre compagnie… fabriqués en Algérie. «Les effets de change font que le produit algérien coûte 65% moins cher que le nôtre, se plaint-il. Et depuis 2003, nous avons vu monter l’emprise des contrebandiers sur notre marché. En 2003, ils n’en étaient qu’à une phase de repérage, ils captaient 4% de notre marché. On pense qu’ils sont montés à 7- 8% en 2004 et qu’actuellement, ils nous volent 10% de notre marché !»:

oui c'est normal ce que tu dis, c'est pour sa ont l'appele contreband, parcequ'ils paye pas de tax, et pas de 20% de TVA.... et pas de douane
mais pour exporter ces meme produit par la voie legal c'est la le probleme, ces produit ne peuvent pas faire competition au maroc par voie legal.

c'est pour sa quand tu vas dans un super marche europenne et americain tu trouve beacoup de produit marocain legal mais pas de produit algerien parcequ'il y a pas de voie illigale laba.

c'est simple non.

humble
01/04/2006, 20h43
t'as faillit me convaincre auscasa si ce n'est ta derniere phrase, je vis en france et je n'achete que de l'huile d'olive algérien :lol:

Pihman
01/04/2006, 20h52
Je pose la question :
Quel est le taux de change DINAR EURO officiel te sur le marché parallele?

absent
01/04/2006, 21h23
Taux de change : Euro - Algérie Dinar : 87,62 Algérie Dinar - Euro : 0,0114

http://www.mataf.net/conversion-EUR.htm

hamza11103
01/04/2006, 21h47
Euro - Algérie Dinar : 87,62

Euro - Maroc Dirham : 10,91

vous trouvez pas qu'il y a une difference ? :mrgreen:

humble
01/04/2006, 22h56
Non, mais on dirait que vous n'avez jamis été à l'école, vous croyez que c"est comme cela qu'on compare les performances des économie.
alors expliquez moi ça:
100.00 JP.YEN = 0.849041 USD

Pihman
01/04/2006, 23h04
Ma question concerne l 'ECART entre le marché officiel (reglemanté) et le marché parallele (libre offre demande)

hamza11103
01/04/2006, 23h13
Non, mais on dirait que vous n'avez jamis été à l'école, vous croyez que c"est comme cela qu'on compare les performances des économie.

si si j'y etait et j'y suis toujours :mrgreen:

humble !!!! j'ai pas dit que l'economie marocaine est plus avancé que celle algerienne !!!!!!!
mais c'est vrai votre monnaie est devalué !!!!!!!!

passez une bonne nuit. ;)

humble
02/04/2006, 00h08
dans ce cas sreviens me voir quand tu auras fini tes études ;)

humble
02/04/2006, 00h11
Piham
l'écart commence à diminuer, il est de 10 points alors qu'il etait de 17 ou 18 points li y a quelques mois,je crois qu'on pourra arriver à une situation raisonnable vers la fin de cette année voir la mi 2007

said benlekbir
02/04/2006, 00h13
humble:
le maroc fabrique le médicament l'électroménager les pneuset nous avons aussi nos dattes, mais le probléme du contrebande c les taxes ou les subventions qui rendent cets matiéres moins chéres.

hamza11103
02/04/2006, 00h33
dans ce cas reviens me voir quand tu auras fini tes études

t'inkiette je le ferai mais dans 10 ans :mrgreen:

humble
02/04/2006, 01h19
je t'attendrai filston ;)

hamza11103
02/04/2006, 11h13
merci frero !!!!!!! ;)

Pihman
02/04/2006, 19h45
En fait c'est cette différence de taux de change entre le taux officiel (avec lequel sont achetés les bien de l'étranger par l'algérie) et le taux de change noir (avec lequel sont payé les biens vendu aux trabendistes marrocains) qui ajoute de la compétitivité à ces biens sur le marché marocain.

Et cela coute (subvention indirecte par soutien au taux de change) à l'Etat Algérien.

Ceci sans parler des biens subventionnés par le gouvernement algérien.

Conclusion, dans cette affaire de contrebande nous sommes tous les deux perdants:
L'algérie qui subventionne (directement ou indirectement) des citoyens étrangers et
le Maroc qui voit son secteur formel se retrécir suite à une compétition deloyale des produits algériens (moins de taxe percues)
En plus ces réseau de trabando attire comme des mouches tous les traficants et terroristes de tous bords.

Ce n'est pas un objet de fierté

Cookies