PDA

Voir la version complète : Vers un baril a 200 USD?


nacer-eddine06
06/12/2010, 20h02
OLIVIER SCHMOUKER . les affaires.com . 06-12-2010 (modifié le 06-12-2010 à 12:07)
Tags : Inflation, Pétrole
NOS DOSSIERS

La fin du pétrole

Richard Branson pense que l'on va droit dans le mur. Photo : Bloomberg.
Le prix du baril de pétrole peut-il grimper jusqu'à 200 dollars américains? Oui, si l’on en croit Richard Branson, le patron de Virgin Atlantic.


Le milliardaire britannique estime en effet que si les gouvernements des pays développés n'accélèrent pas rapidement le développement des énergies alternatives, le risque d'une flambée du prix du brut est bien réel. Depuis Cancun, où il assistait au Sommet sur le climat mondial, il a estimé qu'un baril à 200 dollars américains était «tout à fait concevable, si nous ne parvenons pas rapidement à économiser l'énergie fossile et à développer des carburants alternatifs».


Cela déclencherait, selon lui, une «crise économique incroyablement douloureuse», qui se traduirait, entre autres, par «un possible taux de chômage record aux Etats-Unis, de l'ordre de 15%», a-t-il confié à Bloomberg. Rappelons que le Sénat américain a récemment bloqué un projet visant à réduire les émissions de CO2, estimant que cet objectif était «incompatible avec la lutte contre la crise économique actuelle»...


Ces derniers jours, le baril de pétrole brut avoisine les 90 dollars américains, soit son niveau le plus haut depuis ces deux dernières années. Ce matin, restait stable, à 89,08 dollars américains, au Nymex.

Loubia
06/12/2010, 20h06
Si des énergies alternatives ne sont pas développées, le prix du pétrole va monter... En gros, il ne dit rien de nouveau le blondin de chez Virgin !

Scootie
06/12/2010, 20h12
Le prix du baril de pétrole peut-il grimper jusqu'à 200 dollars américains?

Dans les deux à trois ans qui viennent, cela est tout à fait possible vu les spread actuels qui n'ont plus ni queue ni tête.

Seulement, cela conduira inexorablement à la plus grande dépression de tous les temps et ........... fera chuter le baril non pas à 33 $ comme en 2008 mais à moins de 10 $.

«un possible taux de chômage record aux Etats-Unis, de l'ordre de 15%»

A l'heure actuelle, le vrai taux de chômage est déjà d'environ 17%, donc ............. next time 25 ou 30%.

Nazim85
07/12/2010, 02h38
Le chômage aux États-unis, la guerre et la famille ailleurs.

Pecos
07/12/2010, 08h54
Le chômage aux États-unis, la guerre et la famille ailleurs.


tous aux abris !!:mrgreen:

TAGHITI
07/12/2010, 09h13
Si des énergies alternatives ne sont pas développées, le prix du pétrole va monter... En gros, il ne dit rien de nouveau le blondin de chez Virgin !

tant que cette énergie des hydrocarbure est diponible et á la porté de tout le monde, rien ne presse pour les autres énergie dites renouvlables, surtout que toute l industrie, les angins, les machines produite fonctionnent á base des huydrocarbures! faut pas rêver!

Cookies