PDA

Voir la version complète : Ports de pêche : La Sogeports lance un appel à l’investissement


kenzy
09/12/2010, 13h30
A l’occasion de la 5ème Manifestation pour l’investissement dans les activités des ports de pêche et de commerce halieutique (Minappech 5), les Entreprises de gestion des ports et des abris de pêche (EGPP), relevant de la Société de gestion des participations de l’Etat des ports «Sogeports», comptent lancer un appel à manifestation d’intérêt national et international pour des offres d’investissements au niveau de 33 ports de pêche. Signalons que Minappech 5, se déroulera les 14 et 15 décembre en cours à la Safex (Société algérienne des foires et exportations). Selon la même source, « cet appel entre dans le cadre d’un programme adossé à des schémas directeurs avalisés par les ministères des Transports, des Travaux publics, de la Pêche et des Ressources Halieutiques en mars 2006.». Composé de trois projets (A-B-C), ce programme porte sur la réalisation d’ateliers de construction et de réparation navales, d’équipement de levage et de halage, la construction de stations d’avitaillement en carburant et lubrifiant, des halles à marée, des fabriques de glace, d’entrepôts frigorifiques, comptoirs de vente de matériel de pêche et de pièce de rechange ainsi qu’un cercle du pêcheur. A l’instar des précédentes éditions, Minappech 5 est un espace public devant permettre aux EGPP de présenter leurs offres d’investissements. Il s’adresse à toute personne physique ou morale en mesure d’investir individuellement ou en groupe dans le domaine d’activités susvisées et disposant des capacités professionnelles requises.

L’appel sera lancé à la Minappech 5, se déroulera les 14 et 15 décembre en cours à la Safex

Quant à l’investisseur étranger, il est tenu de s’associer avec une entreprise publique ou privée, la majorité étant dans les deux cas détenue par la partie algérienne comme le prévoit la loi de Finances 2009. Pour rappel dans sa 4ème édition tenue en mai 2009, Minappech, a proposé aux opérateurs nationaux et internationaux près de 70 projets relatifs aux activités halieutiques. Parmi les investisseurs soumissionnaires, plus de la moitié avaient participé au processus de sélection ayant donné lieu à la signature de contrats de concession pour 82 projets d’un montant global de près de 2,7 milliards de DA et prévoyant la création de plus de 1.200 emplois directs.
Rappelons également que la création des EGPP en 2004 a engendré la création de 10 entreprises de gestion des ports de pêche, qui sont des filiales des entreprises portuaires et relevant du portefeuille de la SGP Ports. Signalons que les dix EGPP existantes sont celles d’Alger, Oran, Bejaia, Ghazaouet, Arzew, Mostaganem, Ténès, Jijel, Skikda et Annaba.
Il faut savoir que l’étude relative à l’optimisation des capacités des installations et des équipements des ports de pêche a permis d’établir un schéma directeur des ports de pêche, avec une identification d’un nombre important d’opportunités d’investissements au profit du secteur privé national et étranger.

le financier

Cookies