PDA

Voir la version complète : Zone maghrébine de libre échange : les réserves de l'Algérie


Page : [1] 2 3

absent
11/12/2010, 01h37
http://www.elwatan.com/images/2010/12/09/uma_234390_465x348.jpg
L'Algérie a émis des réserves concernant son adhésion à la Zone maghrébine de libre échange, notamment la proposition de certains pays maghrébins d'élargir l'accord en cours de discussion à la libre circulation des personnes, a indiqué jeudi le ministre du Commerce Mustapha Benbada.

Le projet de cette Zone de libre échange a fait l'objet de plusieurs discussions au niveau de l'Union du Maghreb Arabe (UMA), dont la dernière a été tenue en juin 2010 en Libye, a déclaré le ministre en marge d'une séance de l'APN consacrée aux questions orales. "Lors de cette rencontre, qui a rassemblé les ministres du Commerce de l'UMA, l'Algérie a émis des réserves sur certains points introduits dans le projet de la convention relative à la création d'une Zone de libre échange commerciale", a-t-il précisé.

Selon le ministre, cette convention négociée à Tripoli, a comporté certains dispositifs, qui dépassaient le cadre commercial de cet accord, que l'Algérie a refusé de faire passer malgré le "forcing" exercé par d'autres pays membres de l'Union. Ces pays, poursuit le ministre, voulaient élargir le dispositif d'échange commercial, à la libre circulation des personnes et à des avantages dans l'octroi des marchés publics.

"Nous avions émis des réserves contre un certain nombre de dispositifs qui ont été introduits au niveau du projet de la convention relative à la Zone de libre échange. Le document (présenté) parlait de libre circulation des personnes, et de libre circulation des marchandises et de certaines questions liées aux marchés publics", a-t-il fait encore fait savoir.

La partie algérienne "a proposé que le projet se limite à la zone de libre échange commerciale", à l'instar de l'accord signé avec le reste des pays arabes dans le cadre de la Zale, a-t-il révélé. La position de l'Algérie, découle d'une "vision d'ensemble", celle de la protection de son économie, dira-t-il.

De ce fait, elle a informé ces partenaires de l'UMA qu'elle allait dans le cadre de cette vision imposer une liste négative des produits qui ne seront pas concernés par cet échange afin de protéger son industrie. L'autre dispositif intégré dans ce projet de convention comporte, par ailleurs, l'octroi de certains avantages dans le cadre de l'attribution de marchés publics.

Selon Mustapha Benbada, "deux pays ont demandé à ce que leurs entreprises bénéficient des mêmes avantages accordés aux entreprises nationales dans le cadre de l'octroi des marchés publics". "Ils veulent avoir des avantages dans l'actuel programme quinquennal 2010-2014 et profiter de la mise en service de l'autoroute Est-Ouest pour faciliter l'écoulement des produits agricoles et industriels sans restriction", a poursuivi Benbada.

Pour l'Algérie, "il y a des considérations sécuritaires, sanitaires et encore d'autres relatives à la circulation des personnes qu'il faut prendre en compte dans ce genre d'accord", a expliqué le ministre. "Sur le plan du principe, nous sommes d'accord pour la création de cette zone mais il faut absolument que tous les membres prennent en considération les préoccupations des uns et des autres", a conclu Mustapha Benbada pour résumer la position algérienne.

El Watan

salmane
11/12/2010, 01h53
Les officiels algériens savent très bien que l'Algérie ne peut pas faire face aux économies marocaine et tunisienne. C’est pour cela qu'ils refusent toute coopération intermaghrébine.

Et c'est le Maroc qui leur fait le plus de peur, surtout quand ils voient ce que font les entreprises et les banques marocaines en Afrique.

Yakouren
11/12/2010, 02h15
Les officiels algériens savent très bien que l'Algérie ne peut pas faire face aux économies marocaine et tunisienne. C’est pour cela qu'ils refusent toute coopération intermaghrébine.

Et c'est le Maroc qui leur fait le plus de peur, surtout quand ils voient ce que font les entreprises et les banques marocaines en Afrique

Quand on voit les délires des marocains et leurs folies des grandeurs, on se dit que l'Algerie a 1000 fois raision de de ne pas vouloir de relations avec le Maroc.

il suffit de lire vos poncifs pour être dégoûté de toutes relations normales avec le Maroc.

A t'entendre le Maroc c'est le Japon, et la Tunisie...et l'Algerie le néant!!

Vous n'êtes rien du tout sauf le vent et l'arrogance.....et toujours est-il vous vous languissez que l'Algérie vous tende la main pour vous faire vivre.

Le Maroc n'a rien à apporter à l'Algerie, alors que les marocains attendent beaucoup de l'Algerie.

Je ne vois pas pourquoi l'Algerie ferait du business avec une nation qui ne lui manifeste que de l'arrogance??!!

L'Algerie est un grand pays souverain, qui ne se plie pas aux exigences de ceux qui l'attendent au coin de la rue....comme le Maroc :lol:

samarkand777
11/12/2010, 12h51
si ca peut amener plus de concurence et faire baisser les prix pourquoi pas ?

mais il faut etre realiste l'algerie n'est pas prete au grand marché maghrebin.

peut etre dans une dizaine d'années.faut y aller progressivement, mais ca m'enerve cette attitude de l'algerie frileuse et avec toujours des reserves pour tous les projets .desertec,uma,association europe,monde arabe ,afrique ect ect en attendant les autres avancent.

jawzia
11/12/2010, 13h36
L'Algérie est pour une zone de libre échange commercial. Clair, net et précis.

L'Algérie n'est pas pour :

libre circulation des personnes : Ce qui a été refusé au Roi du Maroc ne saura être accordé un quelconque ministre du commerce maghrébin. La frontière est fermée et le restera probablement pour quelque temps encore.

de libre circulation des marchandises : C'est mettre la charrue avant les boeufs.

certaines questions liées aux marchés publics : A quel titre accorder à des entreprises maghrébines les mêmes privilèges que les entreprises algériennes ? Faites d'abord vos preuves, après on verra !

Haroone
11/12/2010, 14h02
L'Algérie est pour une zone de libre échange commercial. Clair, net et précis.

L'Algérie n'est pas pour :

libre circulation des personnes : Ce qui a été refusé au Roi du Maroc ne saura être accordé un quelconque ministre du commerce maghrébin. La frontière est fermée et le restera probablement pour quelque temps encore.
de libre circulation des marchandises : C'est mettre la charrue avant les boeufs.
certaines questions liées aux marchés publics : A quel titre accorder à des entreprises maghrébines les mêmes privilèges que les entreprises algériennes ? Faites d'abord vos preuves, après on verra !

c'est quoi alors la zone de libre échange à l'algerienne? vous proposez quoi?

si vous fermez les frontiéres avec tout le monde, il n'ya pas de soucis... mais je ne vois vois l'interet pour le maroc de créer une zone d'échange libre avec une frontiére fermé avec l'algerie et donc avec tout le monde...

arazigh
11/12/2010, 14h03
A quel titre accorder à des entreprises maghrébines les mêmes privilèges que les entreprises algériennes ?
Mais c'est réciproque jawzia !

Focus
11/12/2010, 14h12
L'Algérie est pour une zone de libre échange commercial. Clair, net et précis.
L'Algérie n'est pas pour :

libre circulation des personnes : Ce qui a été refusé au Roi du Maroc ne saura être accordé un quelconque ministre du commerce maghrébin. La frontière est fermée et le restera probablement pour quelque temps encore.
de libre circulation des marchandises : C'est mettre la charrue avant les boeufs.
certaines questions liées aux marchés publics : A quel titre accorder à des entreprises maghrébines les mêmes privilèges que les entreprises algériennes ? Faites d'abord vos preuves, après on verra !



hiya koulchi, alors pourquoi parler de libre echange si les principales conditions sont annulées?

L'Algerie n'est pas prete à un libre echange pour la simple et bonne raison qu'elle n'a pas la taille critique pour faire face aux voisins marocains ou tunisiens, on la bien compris.

Maintenat, c'est que l'Algerie doit devenir un incubateur d'entreprises pour pouvoir rivaliser à termes, mais bon je crains que les reflexes socialos n'ait encore du succes dans ce pays.

rodmaroc
11/12/2010, 14h15
mettre en place une zone de libre échange exige une certaine maturité qui manque à la classe dirigeante algérienne....maalihch ils comprendront dans 10 ou 15 ans lorsqu'il n'y aura plus de pétrole (j'ai dis pétrole,pas hydrocarbures..parce que du gaz il y en a encore pour longtemps)....j'espère qu'il ne sera pas trop tard.

jawzia
11/12/2010, 14h53
hiya koulchi, alors pourquoi parler de libre echange si les principales conditions sont annulées?
Ce n'est pas les ALE signés par le Maroc qui manquent. Il y a même la zone de libre échange qui entrera en vigueur avec l'UE en 2012.

Vas y montre nous où il est question de :

libre circulation des personnes
de libre circulation des marchandises
privilèges d'accès aux marchés publics :

arazigh
11/12/2010, 15h05
Ce n'est pas les ALE signés par le Maroc qui manquent. Il y a même la zone de libre échange qui entrera en vigueur avec l'UE en 2012.
Vas y montre nous où il est question de :

libre circulation des personnes
de libre circulation des marchandises
privilèges d'accès aux marchés publics :

C'est un abus, au moins de langage : tu compare le couple Maroc-UE (27 états) et les Maghrébins entr'eux . Je ne sais pas si je me fais comprendre, car moi, je l'avoue, je me fie à mon simple bon sens n'étant pas économiste.

rodmaroc
11/12/2010, 15h08
Ce n'est pas les ALE signés par le Maroc qui manquent. Il y a même la zone de libre échange qui entrera en vigueur avec l'UE en 2012.Si je comprend bien, tu compares l'Algérie à l'UE!!!!!
on ne traite pas d'égale à égale avec l'UE (même si ce n'est pas une entité homogène). il faut aussi que les négociateurs marocains fasse gaffe pour ne pas se faire avoir en signant des accords,certes intéressants, mais qui ne nous sont pas favorable..comme l'ALE avec les USA. (les accords avec les puissances économiques sont toujours compliqués)
mais tout ces problèmes ne se poseront pas si on décide d'une intégration économique au niveau du Maghreb.

Yakouren
11/12/2010, 15h12
Mais c'est réciproque jawzia !

La reciproque à quoi???

L'Algerie va investir 260 milliards de $ de son propre argent dans son economie donc elle a la liberté de choisir ses propres partenaires.....et le Maroc emprunte pour vivre par consequent il fait travailler ses créanciers français ou imaratis.

Il ne peut y avoir de réciprocité entre l'Algerie et le Maroc.

Commencer d'abord à exiger la réciprocité dans les Visas avec la France comme l'Algerie puis venez nous donner des leçons de réciprocité.

l'Algerie pour les marocains arrogants est juste perçue comme un gros gâteau bon à croquer!!

jawzia
11/12/2010, 15h20
Si je comprend bien, tu compares l'Algérie à l'UE!!!!!
Non. Tu ne comprends pas "bien".

Je met le Maroc d'un côté et tous les partenaires avec lesquels furent signés des accords de libre échange de l'autre (cela va des USA, à la jordanie, l'egypte, la tunisie, les émirats, l'UE ...) et je demande à notre ami qui trouve que :

- La libre circulation des personnes
- Les accès privilégiés aux marchés publiques
- et la libre circulation des marchandise

comme étant "Hiya Koulchi" de s'appuyer sur les ALE (précités) pour nous montrer que les trois dispositions sont parties intégrantes de ces accords.

PS : j'avertis de suite que la "libre circulation des personnes" donnera lieu à des situations et des commentaires pour le moins .... délicats !

pas favorable..comme l'ALE avec les USA.
Si "Pas favorable" veut dire déficitaire, alors tous les accords signés par le Maroc sont ... "Pas favorables" !

nostravostra
11/12/2010, 15h24
Il est quand même illogique que, vous marocains, demandez le libre échange alors que vous savez bien que les frontières sont fermées. Si les personnes ne peuvent pas passer, par voie terrestre, comment espérez vous que les marchandises puissent passer. Il faut que vous admettez que les relations entre nos deux pays ne sont pas au beau fixe. Vous ne pouvez pas manger de pain que vous maudissez. A moins que vous pensez que tout cela n'est qu'un jeu et dans ce cas personne ne vous prendra au sérieux.

rossinhol
11/12/2010, 17h04
La stupidité des arabes n'a pas de bornes...

Pendant que les autres progressent, nous, nous avons des réserves !!!! Même s'il s'agit de mon pays, je ne peux qu'ironiser cette décision !!!
Pourquoi ? Quel est l'intérêt ?!!


Il est clair, les brigands ne veulent pas perdre leur marché à n'importe quel prix...

Un petit conseil : créez cette zone de libre échange sinon toute la région s'enflammera sous le poids du chomage progressant...A vous de choisir la paix ou la guerre...

salmane
11/12/2010, 18h48
@rossinhol
bravo pour ta sagesse.
Il est clair, les brigands ne veulent pas perdre leur marché à n'importe quel prix...


tu as tout compris....



@nostra
Ce n’est pas le Maroc qui demande le libre échange. C’est un projet collectif des pays maghrébins.

Personnellement je crois que l'Algérie avec son économie des années soixante, n'est pas prête pour ce libre échange.

Il ne faut pas oublier aussi que le système financier et bancaire algérien est des plus archaïques sur le plan mondial.

Le seul bénéfice pour le Maroc, c'est que ses entreprises rafleront les marchés publics de ce pays.

Pour les autres pays, les relations qui existent déjà, seront uniquement un peu boostées.

kenzy
11/12/2010, 19h09
Personnellement je crois que l'Algérie avec son économie des années soixante, n'est pas prête pour ce libre échange.

Il ne faut pas oublier aussi que le système financier et bancaire algérien est des plus archaïques sur le plan mondial.

Le seul bénéfice pour le Maroc, c'est que ses entreprises rafleront les marchés publics de ce pays.

je voudrais comprendre comment peut on se mentir a ce point :confused::22:

comment peut on débiter autan de betises dans un meme paragraphe :11:

je commence a comprendre le but de certaines personnes , venir frimer chez nous !!!

ont il de quoi frimer ?? je suis sur que non , ya sahbi ils friment alors qu'ils ont 50pr cent de la population est analphabètes !!:confused:
quesqu'ils diront si ils deviennent un jour comme l'espagne ?

ils parlent d'entreprises a l'international :lol: qu'ont il une petite banque avec le budget d'une de nos plus banales annexes :1: comparé a la BEA c'est une tirelire de gosses ;)

qu'auront ils dit si ils avaient des dragons comme la sonatrach &co , CEVITAL , ETRHB , DAHLI . . . . .


heureusement que la bêtise n'est pas contagieuse
Dattes, médicaments. électroménager

http://www.rfi.fr/images/070/correau_af_nord.jpg http://www.rfi.fr/img/pix.gif Immigration: la voie marocaine.
(Cartographie: SB/RFI)Les Souks à Oujda sont remplis de produits de contrebande : dattes, médicaments, électroménager. Selon les relevés de la chambre de commerce, d’industrie et de services d’Oujda, un réfrigérateur de contrebande coûte 4 700 dirhams (DH), contre 9 700 pour le produit du circuit officiel. Vingt-cinq kilos de peintures : 170 DH dans l’informel, 250 dans l’officiel. Le pneu de voiture 380 DH dans un cas, 500 dans l’autre. La CCIS estime que le secteur informel réalise un chiffre d’affaires général de six milliards de DH, 600 millions d’euros dans la région de l’Oriental. «Encore faut-il préciser qu’il s’agit d’estimations minimales», indique la note de la Chambre. Le choc imposé au secteur formel est brutal et va croissant. Le patron d’une grande marque de sodas de la région souffre de la concurrence des produits de sa propre compagnie… fabriqués en Algérie. «Les effets de change font que le produit algérien coûte 65% moins cher que le nôtre, se plaint-il. Et depuis 2003, nous avons vu monter l’emprise des contrebandiers sur notre marché. En 2003, ils n’en étaient qu’à une phase de repérage, ils captaient 4% de notre marché. On pense qu’ils sont montés à 7- 8% en 2004 et qu’actuellement, ils nous volent 10% de notre marché !»

kenzy
11/12/2010, 19h15
La 3e Foire économique et commerciale maghrébine se tient à partir de jeudi à Casablanca (Maroc) avec la participation d'une vingtaine d'entreprises algériennes représentant différents secteurs économiques, a-t-on appris auprès d'un responsable de la Société algérienne des foires et exportations (SAFEX). Organisée à l'initiative de l'Union maghrébine des foires (UMF), cette foire de trois jours initialement dédiée aux "produits du terroir" est ouverte à tous les produits maghrébins de tous les secteurs économiques, a précisé Mouloud Slimani, directeur de la promotion et de la coopération à la SAFEX. Les produits algériens représentent quatre secteurs économiques que sont l'industrie agroalimentaire, le textile, l'électrique et l'électronique et l'artisanat, a ajouté M. Slimani avant de souligner que les produits algériens exposés occuperont une bonne superficie (700 m2) derrière le Maroc, pays hôte, et devant la Tunisie et la Libye (200 m2 chacune) alors que la Mauritanie sera présente symboliquement.
La participation algérienne est placée sous le thème de "La Complémentarité, le partenariat et l'intégration économique maghrébine", a-t-on souligné.Par ailleurs, l'UMF tiendra une assemblée générale en marge de l'exposition, pour débattre notamment du bilan des précédentes éditions et des perspectives notamment vers un déploiement des manifestations économiques spécialisées (salons), a-t-on appris.
Créée en janvier 2008 à tripoli, à l'initiative de la Safex, l'UMF regroupe les principaux organisateurs publics des foires et expositions dans les pays maghrébins. Elle vise à organiser et à promouvoir l'industrie des foires, à encourager et à soutenir la complémentarité entre les pays de l'Union du Maghreb Arabe (UMA), à travers la coordination des activités des différentes structures et institutions dans les domaines économiques. Elle vise, aussi, à favoriser un climat économique propice à la création de projets communs, à faire connaître les opportunités d'investissement et d'échanges dans et entre tous les pays de l'UMA à travers l'organisation de salons spécialisés, l'échange d'informations et d'expertises, l'ouverture d'opportunités de formation et de promotion des ressources humaines des institutions spécialisées dans le domaine de l'industrie des foires.
La première foire maghrébine s'est tenue 26 novembre au 1er décembre 2008 à Alger, alors que la deuxième a eu lieu à Tripoli du 5 au 11 décembre 2009. La 4e édition se tiendra à Tunis en 2011. L'édition d'Alger avait connu un véritable succès qui a permis de développer et de promouvoir les mises en relation d'affaires entre les communautés d'hommes d'affaires des pays maghrébins.



aps

okba30
11/12/2010, 19h28
Pendant que les autres progressent, nous, nous avons des réserves !!!! (rossinhol)

C'est pas aussi simple, politiquement le Maroc équivaut à Israël (voir la colonisation du SO).

Le Maroc se retrouvera gagnant sur toute la ligne : de puissants opérateurs sionistes + marché de travail florissant + un gros marché algérien pour écouler sa marchandise.
L'Algérie donnera plus qu'elle en recevra.
Il y a aussi le fait que la Tunisie et le Maroc ne seront que des tremplins des produits israéliens
Il faut régler le politique, se mettre sur la même gamme des valeurs ... ensuite espérer travailler ensemble.

samarkand777
11/12/2010, 20h00
bon ok l'algerie n'est pas prete car nos entreprises privées font dans la bricole.
si on enleve les entreprises etatiques chez nous il reste pas grand chose, a part une dizaine(cevital ect) au contraire le maroc possede pas mal de pme florissantes qui commenecent a trouver le marché marocain trop petit.idem en tunisie.ca serait le reve pour eux une ouverture avec l'algerie.on serait envahis de produits artisanaux,tapis,tissus,agro industriels ect ect car nos produits sont de faible qulaité en generale.et tout le monde le sait l'algerien ne sait pas bien gerer et promouvoir son produit.la decennie noire nous a fait reculer de 10 ans alors que les pays voisins ont continué a avancer.voila d'ou vient le retard.si on rajoute la politique socialo communiste des années 60/70 ,ca nous donne une algerie en 2010 tres riche mais avec un peuple pauvre, des elites corrompus,tres peu de vision pour l'avenir ect ect en fait on navigue a vue.
on refait les memes erreurs que par le passé.on vise l'industrialisation du pays en depensant des centaines de milliards mais qui vont profiter a trop peu de monde et surtout aux etrangers car on est imcapable en 2010 de construire une autoroute ou une station de dessalement.
notre probleme vient du manque d'intelligence de nos elites.au lieu de proner la paix et de trouver une solution pacifique pour le sahara on s'entete et on se prend pour une superpuissance mondiale.
il n'y a qu'a voir les annonces de nos politiques:on va construire la plus grande mosquée !le plus grand centre commercial! le plus grand blabla mais en attendant la moitié de ce fabuleux pactole est dilapidé,car l'algerie n'a pas les moyens de gerer,controler une masse d'argent aussi importante.
on manque de cerveaux encore une fois:22:
c'est bien beau d'avoir des milliards mais si son proprietere n'a rien dans la tête il en fera rien du tout.
je dis pas que tout va mal,il y a des choses qui se font bien mais j'ai mal au coeur de voir l'argent de l'algerie volé,gasillé comme ca .
que va t'on faire de ces milliers d'hopitaux,université,routes ect si on a pas la competence pour les gerer ???
ca me rapelle les années 70/80 quand l'algerie commandait a coups de milliards des usines clés en main.mais une fois l'etranger parti avec le gros cheque, pas un algerien pour faire tourner l'usine.elles tournent a 40 % encore aujourd'hui......un gouffre financier,zaama c'est elles qui devaient nous enrichir.
l'industrie represente 5% de notre pib,un echec total, si on avait mis cet argent sur la matiere grise on serait a 30% a ce jour.

noubat
11/12/2010, 20h25
Et c'est le Maroc qui leur fait le plus de peur, surtout quand ils voient ce que font les entreprises et les banques marocaines en Afrique

n'exagérons rien, l'Afrique dont tu parles; avec un camion pizza et une baraque à fritte, vous devenez un tres grand investisseur voir numéro 1.

salmane
11/12/2010, 20h38
@ samarkand

l'algérie a besoin de gens comme toi pour avancer. des gens qui aiment leur pays, mais qui ont le courage de critiquer la situation sans se mentir.

@noubat
qu'est ce que vous attendez pour envoyer ce camion de pizza....???
entre temps, les marocains gagnent du terrain.......

sur ce forum, tu peux trouver des sujets sur les réalisations des entreprises et banques marocaines en afrique.
tu vas te rendre compte, qu'il ne s'agit nullement de frittes..........

samarkand777
11/12/2010, 21h02
salmane nous on est incapables d'envoyer un camion pizza conquérir l'afrique.par contre le blabla ca nous connait.

le maroc a bien raison de partir a la conquête de l'afrique,d'ailleurs c'est un exemple dans ce domaine et il commence a grapiller du terrain au francais.

certe c'est pas des investissements énormes pour l'instant,mais vous avez eu le courage d'y aller.
et comme d'hab l'algerie va se reveiller trop tard, seulement dans 10 ou 20 ca sera plus des camions pizzas mais de gros marchés pour les marocains.se chiffrant en milliards de dollars.
et l'algerie voudra se lancer mais le premier arrivé est souvent le mieux servi,car le maroc est en train de se faire des amis,des reseaux ect
en attendant nous on blablate.

noubat
11/12/2010, 21h42
salmane nous on est incapables d'envoyer un camion pizza conquérir l'afrique.par contre le blabla ca nous connait.

samarkand : c'est plus juste de dire je suis incapable; il ne faut pas généraliser pour rien dire.

kalis
11/12/2010, 22h18
dommage qu'il y est pas au moins 15% d'algériens qui soient du même niveau intellectuel et d'ouverture d'esprit de ce monsieur samarkand777 vraiment chapeau , un vrai nationaliste qui aime son pays et ca se vois que l'amour de son pays l'emporte sur la jalousie ou la haine de son voisin .

noubat
11/12/2010, 22h33
kalis, tu sais lire et écrire; tu as eu beaucoup de chance; sachant que tu viens d'un pays qui compte une forte proportion d'analphabète.

jawzia
11/12/2010, 22h35
Pendant que les autres progressent, nous, nous avons des réserves !!!! Même s'il s'agit de mon pays, je ne peux qu'ironiser cette décision !!!
Pourquoi ? Quel est l'intérêt ?!!

Parce qu'un accord de libre échange n'a rien à voir avec la libre circulation des personnes. Aucun ALE n'inclut une cause de libre circulation des personnes.


Parce qu'un accord de libre échange n'a jamais conduit à un accès privilégié aux marchés publiques. D'autant que les investissements publiques des uns sont dérisoires par rapport à ceux des autres. Donc pour la réciprocité ... pipo !


Parce que tous les accords de libre échange comportent des listes négatives.


Et si finalement, ce n'est toujours pas clair, prends l'exemple de la Grande bretagne et son approche vis à vis de l'union européenne. Ce n'est pourtant pas des attardés mentaux !

ZA1971
11/12/2010, 22h37
salam

samarkand tu peux me citer une liste de 10 produits algeriens depietre qualité stp histoire de :

j attends je pense plutot que tu es comme tous les immigres ou memes les autochtone qui pensent que les produits made in sont meilleurs

mais vas y jattends ta liste pour enrichir le debat avec des exemples comme argument

kalis
11/12/2010, 22h43
moi je serais heureux si la sonatrach venait faire de la recherche du petrole au maroc je serais heureux de voir des societes algerienne competente dans leurs domaine prendre des marches au maroc a la place de societes francaises ou turcs ou je sais pas koi. et idem pour des banques marocaines ou des companies d'assurance . mais bon y a des gens qui voient toujours les choses avec une mentalite de 1963 .

Cookies