PDA

Voir la version complète : Un plan de cinq ans pour relancer la production nationale et réduire la part des importations


numidia-4-ever
11/12/2010, 20h03
Un plan de cinq ans pour relancer la production nationale et réduire la part des importations

Un plan "d’affaires" de cinq ans a été mis en place par la Société de gestion des participations des Industries manufacturières (SGP-IM) opérant dans les branches de bois, de textile et de confection de cuir. Son objectif ? Rebondir sur le marché national de ces produits manufacturiers, dont une large proportion est détenue, actuellement, par les produits d'importation.

« C'est un important ''business plan'' de cinq ans qu'a ainsi mis en place la société de gestion des participations des Industries manufacturières (SGP-IM) pour conforter et consolider sa position sur le marché national »,a indiqué, samedi 11 décembre, Abderrahmane Ammari, responsable de la gestion du Portefeuille de cette SGP. « Le secteur avait réalisé en 2009 un chiffre d'affaires de 26,4 milliards de dinars et prévoit de le porter à 38,5 milliards de dinars en 2014'' grâce à ce ''business plan'', avec un taux de progression annuel de 10% », a t-il ajouté. La reprise de l’activité des unités de production, qui avaient traversé une période difficile marquée par des difficultés financières, et l’opération d’assainissement financier prévue pour ces entreprises permettront des réaliser ce plan d'affaires prévisionnel, selon M Ammari.

8,2 milliards de DA est le montant des investissements qui seront engagés dans une première étape par certaines unités de production pour l'acquisition de nouvelles technologies et la mise à niveau des équipements de production. Un programme de formation et de perfectionnement est également prévu. Il prévoit, entre autres mesures, le renouvellement de la ressource humaine, le recyclage, le perfectionnement de la main d’œuvre qualifiée, selon M Ammari. Le coût global de ce programme avoisine 1 milliard de DA. « Ce plan d'affaires vise le renforcement de la position de la SGP-IM sur le marché, et la récupération de sa part de marchés (dans cette filière), sans exclure les possibilités d'exportation », a indiqué le même responsable.

source : http://www.***********.com

samarkand777
11/12/2010, 20h08
c'est bien beau d'annoncer tous les 2 jours un mega plan, mais ca sert a rien d'injecter des milliards dans des entreprises etatiques ou la corruption et la feneantise domine.

faut miser sur le privé. c'est lui qui sauvera l'algerie.

d'ailleurs les entreprises etrangeres ne veulent pas s'associer avec nos entreprises d'etat.elles savent trop bien comment elles sont imcompetentes.
quand ton emploi est garanti,ton patron est l'etat, tu vas pas te defoncer au travail.et si tu peux chiper qq pieces on va pas se gener.
l'entreprise privé c'est tout le contraire, seul la compétence prime.

Le prolétaire
11/12/2010, 20h20
C'est très bien mais Y a Mieux, Investir dans Le privé Algérien en subsidiant les jeunes entrepreneurs algérien à produire...

noubat
11/12/2010, 20h34
Un plan de cinq ans pour relancer la production nationale et réduire la part des importations

c'est très ambitieux, ceux qui ont le monopole vont pas lâcher le morceau.

Cookies