PDA

Voir la version complète : Et pourquoi pas une réconciliation avec Hannachi?


Zacmako
22/12/2010, 06h43
Et pourquoi pas une réconciliation avec Hannachi?

Comme on le sais déjà, le président de la Fédération algérienne de football (FAF), M.Mohamed Raouraoua, s’est dernièrement, réconcilié avec son «ennemi récent», Samir Zaher, le premier responsable de la Fédération égyptienne.
Mieux encore, les deux hommes ont même ouvert une nouvelle page après une polémique intense qui s’est enclenchée un certain 12 novembre 2009 lorsque des supporters égyptiens ont caillassé le bus de la sélection nationale qui s’apprêtait à rejoindre son hôtel après son arrivée au Caire.
Le reste, tout le monde le connaît, y compris les petits enfants avec toutes ces agressions et ces attaquants dont l’Algérie, son peuple, son histoire et ses martyres ont fait l’objet durant de longs mois.
D’ailleurs, même si Raouraoua et Zaher ont fait la paix en ouvrant une nouvelle page, l’histoire retiendra que les Egyptiens ont réellement fauté envers l’Algérie. Mais pour revenir aux faits, les observateurs, notamment ceux qui suivent de très près le football algérien, estiment que le mieux, était la réconciliation Raouraoua-Hannachi (le patron de la JS Kabylie) avant d’aller au-delà des frontières algériennes.
En effet, puisque Raouraoua a beaucoup donné au football algérien et personne n’est en mesure de mettre en doute ses compétences indéniables, Hannachi a aussi marqué l’histoire du football algérien avec tous les titres remportés avec son équipe de toujours, la JSK.
Donc, qu’on le veuille ou non, Hannachi reste une grande personnalité du foot algérien qui mérite quand même tout le respect. Espérons seulement que cette fameuse réconciliation Raouraoua-Hannachi puisse avoir lieu dans l’immédiat, car ce qui s’est passé entre ces deux Algériens, n’a absolument rien à voir avec ce qu’a fait Samir Zaher à l’Algérie et aux Algériens.
L'expression

Cookies