PDA

Voir la version complète : USA/PÉTROLE/Nouvelle forte baisse pour les stocks de brut (DoE)


nacer-eddine06
22/12/2010, 17h02
NEW YORK - Les stocks de pétrole brut ont encore fortement reculé la semaine passée aux Etats-Unis, mais ceux d'essence ont augmenté, selon des chiffres publiés mercredi par le département américain de l'Energie (DoE).

Juste après cette annonce, le baril de "light sweet crude" pour livraison en février a bondi à 90,80 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), un prix inédit depuis plus de deux ans. Vers 15H45 GMT, il gagnait 69 cents à 90,51 dollars. Il avait ouvert en progression de 40 cents.

Les stocks de brut ont chuté de 5,3 millions de barils à 340,7 millions de barils lors de la semaine achevée le 17 décembre. Les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires tablaient sur une baisse moindre de 2,3 millions de barils. La semaine précédente, le rapport avait déjà fait part d'un recul de près de 10 millions de barils.

Ces réserves restent malgré tout supérieures de 4,0% à leur niveau de l'an dernier, a précisé le DoE, et au-dessus de la limite supérieure de la fourchette moyenne en cette période de l'année.

Les stocks de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) ont baissé de 600.000 barils, à 160,7 millions de barils, soit exactement la prévision avancée par les analystes.

Ils restent en dessous de leur niveau d'il y a un an (-0,4%), et se trouvent juste au-dessus de la limite supérieure de la fourchette moyenne.

Les stocks d'essence ont en revanche augmenté de 2,4 millions de barils, à 217,2 millions de barils, alors que les analystes s'attendaient à une hausse moins importante, de 900.000 barils.

Ils sont légèrement supérieurs, de 0,4%, à ceux de l'an dernier, dans la moitié haute de la fourchette moyenne.

Toutes catégories confondues, les stocks pétroliers américains ont reculé de 6 millions de barils.

La cadence des raffineries américaines a un peu ralenti: elles ont fonctionné à 87,7% de leurs capacités, contre 88,0% la semaine précédente.

Côté demande, sur les quatre dernières semaines, les Américains ont consommé en moyenne 19,7 millions de barils par jour (mbj) de produits pétroliers, soit une hausse de 4,1% par rapport à la même période l'an passé.

La consommation d'essence ressort en hausse de 1,8% sur un an, tandis que celle de produits distillés a bondi de 3,2%.

(©AFP / 22 décembre 2010 16h57)

samarkand777
22/12/2010, 17h16
tres bonne nouvelle pour l'algerie le petrole a plus de 90 dollars et aussi l'euro a 1,31 c'est tout benef pour les exportateurs.

arazi
22/12/2010, 17h55
je ne vois pas quoi ca interresse les algeriens la hausse du prix du petrole
400 euros le baril? et alors , ca interresse plutot ce qui assiege depuis X temps hassi messaoud , le smic ne bouge pas.

magh91
22/12/2010, 17h56
un excédent de la balance de 2 milliards de dollars pour décembre:guitar:

samarkand777
22/12/2010, 18h41
arazi mais si ca compte beaucoup.

vaut mieux cela qu'une chute des prix du pétrole.au moins pour le bien être de la population.

magh91
22/12/2010, 19h10
c est bon pour l IDH !!!:7:

Cookies