PDA

Voir la version complète : USA - La croissance révisée en légère hausse à 2,6% au T3


nacer-eddine06
22/12/2010, 17h45
* L'optimisme prévaut pour le quatrième trimestre

* Dépenses de consommation en hausse moindre que prévu

* Les baisses d'impôt devraient soutenir la croissance 2011

WASHINGTON, 22 décembre (Reuters) - La croissance de l'économie américaine au troisième trimestre a été plus rapide qu'estimé initialement, à 2,6% en rythme annualisé contre une hausse de 2,5% annoncée précédemment, selon l'estimation définitive du département du Commerce publiée mercredi.

Les économistes interrogés par Reuters anticipaient toutefois en moyenne une révision en hausse de la croissance à 2,8%.

Le deuxième trimestre s'était soldé par une hausse de 1,7% du produit intérieur brut (PIB).

Malgré ces chiffres moins élevés que prévu, les économistes se disent optimistes pour une accélération de la croissance dans les derniers mois de l'année.

"La faiblesse au troisième trimestre n'est pas inquiétante pour nos perspectives économiques. En fait, elle est de bon augure pour le quatrième trimestre. Pour le PIB réel au quatrième trimestre, nous tablons sur une croissance de 3,5%", commente Jane Caron, économiste en chef chez Dwight Asset Management.
Les économistes pensent que la croissance sera soutenue en 2011 par l'ensemble des baisses d'impôts décidées par la Maison blanche, pour un montant total de 858 milliards de dollars.

LES PRIX RESTENT SAGES

Barack Obama a promulgué vendredi la loi prolongeant les réductions d'impôts de la période de son prédécesseur George W. Bush, qui a pu être votée grâce à un compromis conclu avec l'opposition républicaine. (voir [ID:nLDE6BG22X])

Cette loi fiscale est perçue comme un second plan de relance, et vient épauler le programme de rachats de titres lancé par la Réserve fédérale pour 600 milliards de dollars.

La hausse du PIB au troisième trimestre a été limitée par une révision à la baisse de la croissance des dépenses des consommateurs, initialement estimée à 2,8% pour finalement s'établir à 2,4%.

Ce chiffre marque toutefois le plus fort taux de croissance de la consommation depuis le premier trimestre 2007. Au deuxième trimestre 2010, il atteignait 2,2%.

L'économie américaine reprend dans un contexte de sagesse des prix. L'indice PCE des prix de base est en hausse de 0,5%, soit un peu moins qu'attendu par les analystes qui tablaient sur une hausse de 0,8%. Il s'agit de l'augmentation la plus faible de cet indice depuis la création de cette statistique en 1959.

Les dépenses publiques ont progressé moins vite qu'initialement estimé. Leur taux de croissance a été ramené de 4,0% à 3,9%.
Les dépenses d'investissement des entreprises ont aussi été revues à la baisse, notamment au niveau des achats de logiciels et d'équipements.

Au lieu de 10,3% de croissance initialement prévu, ces dépenses ont augmenté de 10,0% au troisième trimestre. Au deuxième trimestre, elles avait crû de 17,2%.

(Lucia Mutikani, Catherine Monin et Gregory Schwartz pour le service français, édité par Danielle Rouquié)

Cookies