PDA

Voir la version complète : Une usine Renault en Algérie : des discussions " toujours en cours"


Aggour
23/12/2010, 16h13
Les discussions avec le constructeur automobile français ''Renault'' pour l'implantation d'une usine de construction en Algérie ''sont toujours en cours'', a affirmé jeudi à Alger le ministre de l'Industrie, de la PME et de la Promotion de l'investissement, Mohamed Benmeradi.


"Une rencontre réunira les deux parties à la mi-janvier 2011", a expliqué encore Mohamed Benmeradi en marge d'une séance plénière au Conseil de la Nation dédiée aux questions orales. "Il y a eu les premières manifestations des français de reprendre les négociations avec nous. Nous sommes au stade d'échanges d'informations'', a-t-il ajouté.
"C'est un dossier qui est à l'étude. Renault est en train de préparer des dossiers pour répondre à un certain nombre de nos interrogations. Nous-mêmes sommes en train de préparer des réponses à un certain nombre d'interrogations (posées par la partie française)", a-t-il relevé.
Sur les exigences de l'Algérie dans le cadre des négociations avec Renault, Mohamed Benmeradi a précisé : "nous exigeons à ce que le projet ne soit pas uniquement une usine de montage, mais une véritable usine de fabrication de véhicules avec un taux d'intégration progressif, permettant à la sous-traitance algérienne de participer au projet".
"Nous exigeons également, a-t-il dit, du partenaire étranger de s'engager avec nous financièrement dans l'investissement, et qu'il n'apporte pas uniquement sa marque et son label. Nous voulons qu'il s'implique", a-t-il précisé à ce propos.
Pour sa part, Renault ''a posé également certaines conditions qui ont trait notamment à la protection du marché national de l'automobile et à la suppression de l'importation de véhicules'', affirme Benmeradi tout en soulignant que "ce sont là les questions sur lesquelles nous travaillons".
Pour rappel, lors de la visite à Alger fin novembre dernier de M. J.P Raffarin, envoyé spécial du président français Nicolas Sarkozy, le dossier de l'implantation d'une usine de Renault en Algérie, avait été abordé par les deux parties.
Benmeradi avait alors souligné dans une déclaration reprise par l'APS que "les détails de l'investissement ne sont pas encore arrêtés, mais le principe retenu lors des discussions entre les deux parties est d'arriver à produire 75.000 véhicules particuliers par an pour trois ou quatre modèles".

Aggour
23/12/2010, 16h22
Une usine automobile "RENAULT" va semble t-il ressembler au projet Metro, toujours en discussion, rien de concret.
Et dans quelques mois les francais vont nous reprocher de leur avoir fermé le marché al9érien. Ils demandent pas moins que la suppréssion de l'importation des véhicules , ce que je trouve éxcéssif. Je comprendrais s'ils avaient éxi9é la suppréssion de l'importations pour les véhicules qu'ils produiront en Al9érie mais á tout supprimer, je les trouve un peu voraces.

Allez les Francais , venez en Al9érie sans trop de chichi.

samarkand777
23/12/2010, 19h20
aggour ils ont raison renault ils défendent leurs interets c'est normal.

mais d'un autre côté ils sont gourmands car ils demandent beaucoup pour seulement 75000 vehicules produits.

mais comme on a besoin d'eux on peut pas trop faire de chichi.on a assez perdu de temps.

absent
23/12/2010, 19h53
entre les 75000 à produire et plus de 250000 voiture importes y a ne large difference,

je pense pas qu'il exigent la suppréssion de l'importationsmais un montage financier pour reduire le cout de construction de leur usine comme ca a été fait à tanger

samarkand777
23/12/2010, 19h57
khald mais on importe pas 250 000 renault.

renault c'est 50000/60000 soit 20% du marché.
si ca peut permettre d'offrir de l'emploi et limiter nos importations c'est deja un debut.

tout le monde le sait le plus difficile c'est d'attirer le premier constructeur, ensuite tout s'enchaine vite.les autres veulent pas etre dépassés,ils investissent a leur tour,puis les equipementiers arrivent ect ect

j'espere que ca va se faire cet investissement est trop important pour le laisser filer.

salmane
23/12/2010, 23h41
Ça me rappelle le télé feuilleton "santa barbara" qui passait sur 2M.

Pendant plus de 2 ans, il passait chaque soir sur l'écran à tel point qu'on l'a nommé: "santa jarjara" :)

Bou3mama
24/12/2010, 00h43
Ça me rappelle le télé feuilleton "santa barbara" qui passait sur 2M.

Pendant plus de 2 ans, il passait chaque soir sur l'écran à tel point qu'on l'a nommé: "santa jarjara"
lol, c'est vrai que ça traine trop... en entendait parler de ça avant l'usine de Tanger, et mnt à quelques mois de l'ouverture (+/-) on en parle toujours...

C'est toujours cette hésitation des responsables algériens qui fais perdre de l'argent du temps et même l'opportunité en soi... Vivement que ça change, ce n'est pas que les compétences qui manquent...

Cookies