PDA

Voir la version complète : ESSétif moussa Saïb nouvel entraîneur


Zacmako
27/12/2010, 07h20
ESSétif
moussa Saïb nouvel entraîneur

Le président de l’Entente de Sétif, Abdelhakim Serrar, vient d’abandonner définitivement la piste de l’entraîneur français, Hervé Renard, pour engager Moussa Saïb qui sera le futur entraîneur de l’Entente. “J’ai discuté hier avec Moussa, il m’a donné son accord, et on s’est entendu sur tout. il est parti hier à Paris et sera de retour ce jeudi. si tout va pour le mieux, il entamera ses nouvelles fonctions avec nous ce vendredi”, nous révélera Serrar qui justifie les raisons qui l’ont poussé à abandonner la piste du français et d’engager Saïb.
“Depuis le début des négociations, j’ai senti qu’il n’était pas du tout chaud et motivé pour venir entraîner mon club. au départ, il a exigé des garanties sur les conditions de travail et un salaire mensuel net de l’ordre de 30 000 euros ; je lui ai tout assuré, même le salaire, j’ai fait un effort et je lui ai fait une proposition de 25 000 euros.
ce matin (NDLR : dimanche), j’ai reçu un sms de sa part, dans lequel il me remercie d’avoir pensé à lui, mais évite de me dire s’il accepte ou non ma proposition. à partir de ce moment, j’ai tout compris. heureusement que j’ai pris toutes mes dispositions en prenant attache avec Moussa Saïb qui fait l’unanimité ici à Sétif. c’est un ancien joueur international qui connaît les rouages du football ; il a un statut de professionnel et une expérience en tant qu’entraîneur, je suis persuadé qu’il apportera un plus au club, il sera donc le bienvenu chez nous.
ah ! j’ai oublié autre chose, hier j’ai parlé avec Bertrand Marchand, l’ex-entraîneur de la Tunisie, pour le tester et voir un peu sa réponse, il m’a dit que sa femme va bientôt accoucher et qu’il lui est impossible de venir travailler en Algérie, ça c’est juste pour vous dire que je n’ai négligé aucune piste ; j’ai tout fait pour doter l’entente d’un entraîneur qui peut la booster.”
Ainsi, l’entente aura ce vendredi son troisième entraîneur cette saison. au départ, c’était Nouredine Zekri limogé pour mauvais résultats, puis Gianni Solinas parti juste après la finale de la coupe de l’Unaf et qui est fortement pressenti pour faire partie du staff technique de l’entraîneur Abdelhak Benchikha.
Liberté

Cookies