PDA

Voir la version complète : L’Enaditex d’Oran ferme ses portes


Yakouren
28/12/2010, 02h09
VICTIME DE LA CONTREBANDE ET DE LA CONTREFAÇON
L’Enaditex d’Oran ferme ses portes


L’unité commerciale d’Oran spécialisée dans la distribution et la vente des produits textiles dans la partie ouest du pays, relevant de l’Entreprise nationale des textiles, Enaditex, vient de fermer ses portes. 15 familles se retrouvent, donc, sans gagne-pain.

En effet, 15 employés, qui ont été libérés, se sont, par voie de conséquence, retrouvés, au chômage. S’agit-il d’un départ volontaire des employés? Seront-ils indemnisés? Aucune formule devant accompagner le mode de libération des employés de ladite unité, n’a été rendue publique.

Les raisons qui ont motivé les responsables à baisser rideau seraient, contre toute attente, d’ordre économique, «la crise financière que connait ces derniers temps, l’unité d’Oran, est irrémédiable», a-t-on indiqué. Cela amène ses responsables à affirmer que celle-ci souffre d’un énorme déficit financier. Ainsi, l’unité commerciale d’Oran est frappée, ces dernières années, par la stagnation commerciale. Malgré les différents plans de redressement, aucune amélioration notable n’est venue la sauver de la disparition.

«Les ventes sont, de plus en plus, en baisse», a-t-on indiqué ajoutant que «les pertes financières, qui s’accumulent, sont, d’année en année, énormes et sèches». Cela survient au moment même où les responsables du secteur de la petite et moyenne entreprise ont mis les bouchées doubles en vue de donner une nouvelle dynamique à l’industrie algérienne, dont l’activité textile et ce, dans le cadre de la mise à niveau des PME.

Pourquoi donc cette décadence et cette décrépitude? «La mondialisation et ses règles rigoureuses ont tout balayé», précise-t-on. Ajouter à cela la concurrence déloyale des marques étrangères et l’invasion des produits de contrefaçon des pays asiatiques et ceux de la contrebande provenant d’Espagne et du Maroc. La contrebande et la contrefaçon constituent ces deux problèmes insolubles qui continuent à hanter les esprits des responsables algériens du commerce tandis que des mesures, à la hauteur du danger qui menace l’industrie textile algérienne, sont venues tardivement.

Dans ses recommandations, l’Organisation mondiale de commerce, OMC, est plus qu’explicite mettant l’accent sur la nécessité de mettre un terme au commerce informel. Ce dernier n’est pas près de s’estomper. «Toute l’activité informelle s’exerce en toute quiétude», a-t-on déploré. Pourtant, l’industrie des textiles en Algérie, a été encouragée par tous les responsables qui se sont succédé à la tête du secteur durant les années 1970 et 1980. La production de qualité était abondante à telle enseigne qu’elle a rivalisé, pendant près de 20 années, avec des marques d’envergure internationale.

«Ces marques, quoique très connues au niveau mondial, n’avaient pas lieu d’évoluer sur le marché étant donné que les produits de la Sonitex étaient en vogue», se souvient-on. Idem pour l’industrie de la chaussure. Cette activité, classée dans le cadre de l’artisanat, est en disparition totale malgré les résultats notables qu’elle a donnés durant presque trois décennies d’affilée. Plusieurs dizaines d’unités locales spécialisées dans la fabrication de chaussures de Cité Petit ont, tout simplement, fermé leurs portes.

«Il est très difficile de situer, avec exactitude, le nombre d’unités de fabrication de chaussures qui ont baissé rideau depuis 1990 à ce jour» apprend-on. La confection artisanale n’a pas été épargnée par les aléas puisants de la mondialisation. Là encore, le phénomène de la contrebande et la contrefaçon y est pour beaucoup.


Wahib AÏT OUAKLI

rodmaroc
28/12/2010, 02h13
L’unité commerciale d’Oran spécialisée dans la distribution et la vente des produits textiles dans la partie ouest du pays, relevant de l’Entreprise nationale des textiles, Enaditex, vient de fermer ses portes. 15 familles se retrouvent, donc, sans gagne-pain.

certains concepts anachroniques existent toujours en Algérie !!!!!!

raselhamra
28/12/2010, 10h02
je dirais bon débarras et vive le chinatex:mrgreen:

Cookies