PDA

Voir la version complète : Noureddine Bouterfa , P-dg de Sonelgaz “Nous fabriquerons en Algérie des turbines à gaz”


nacer-eddine06
29/12/2010, 05h43
Par : NOUREDDINE BOUTERFA

Nous lancerons en 2011 des projets- pilotes dans le domaine des énergies renouvelables.

Dans ce même quotidien, il m’a été permis de m’exprimer à l’orée de l’année 2010 sur l’actualité en général et sur les aspirations et les projets de ce grand groupe que j’ai l’honneur de présider. Je remercie Liberté de me consacrer, à nouveau, cet espace pour présenter mes vœux les plus chaleureux à tous mes compatriotes à l’occasion de l’avènement de l’année 2011. J’en profiterai aussi pour revenir très brièvement sur les évènements qui ont marqué 2010 et les principaux projets qui ponctueront cette nouvelle année et les années à venir.
Depuis maintenant de nombreuses années, Sonelgaz a entamé un processus de transformation à l’issue duquel elle est devenue un véritable holding constitué de 35 sociétés. Sa stratégie industrielle l’a conduit à diversifier ses activités et à créer une synergie dont la dynamique déterminera considérablement l’avenir énergétique et le tissu industriel du pays.
Dans cette perspective, l’année 2010 a été décisive. Des réflexions profondes ont été menées sur les choix à retenir pour faire de Sonelgaz la locomotive du développement et des décisions cruciales ont été prises pour concrétiser nos ambitions industrielles. Ces dernières ne valent naturellement que par la qualité de nos ressources humaines, leur engagement à porter l’étendard du service public et leur détermination à dévoiler et développer notre génie local. à ce propos, d’importants programmes de formation, représentant 12% de la masse salariale, sont déclinés chaque année pour entretenir la qualité de notre ressource et valoriser le savoir-faire de plus de 68 000 agents.
C’est précisément notre foi inébranlable en nos universités, nos entreprises et nos centres de recherche qui nous a résolu à lancer des projets pilotes dont le succès, que nous espérons franc, accréditera nos choix, notamment dans le domaine des énergies renouvelables. Tout au long de 2010, année charnière, nous avons entamé ce long et laborieux processus d’études, de recherche, d’apprentissage et d’inventivité qui, sans cesse, valorise notre force d’ingénierie et élargit ses domaines de compétence. Notre détermination a payé. Dès 2011, nous aurons à réaliser localement une usine de fabrication de modules photovoltaïques d’une capacité annuelle de 100 à 120 MW dont la mise en service est prévue en 2013. Ce sera là le premier jalon de développement d’une industrie photovoltaïque. Notre stratégie se concrétisera en outre par le lancement d’un processus de fabrication de pièces de rechange pour turbines à gaz. Nous lancerons aussi les travaux de réalisation d’une ferme éolienne de 10 MW qui nous permettra d’en apprendre davantage sur le comportement de ce type d’équipement placé dans un environnement aussi hostile que le désert algérien. 2011 verra également la mise en route de deux autres projets pilotes de centrales solaires thermiques d’une puissance de 100 MW chacune à El-Oued et à Béchar.
Ces projets ne sont que les prémices d’un plan national qui, selon les déclarations du ministre de l’énergie, verra 40% de notre capacité de production d’électricité constituée de renouvelables à l’horizon 2030. C’est dire les enjeux qui sont liés à ces projets pilotes et les défis que les sociétés du Groupe Sonelgaz doivent relever pour concrétiser ce programme. C’est dire surtout l’enjeu capital d’intégration nationale auquel nous avons toujours été sensibles. C’est pourquoi, dès 2006, les sociétés de travaux (Kahrif, Kanagaz, Etterkib, Inerga et Transmex) ont été réintégrées dans le giron du Groupe. Nous avons aussi entamé les démarches pour acquérir Al-Elec en 2011, après avoir obtenu le transfert au profit de Sonelgaz de Rouiba éclairage en 2009 et AMC et Armel en 2010. Notre stratégie industrielle vise à rendre disponible en Algérie les équipements que nous utilisons en élevant de façon significative le taux d’intégration nationale. Elle commencera par la fabrication de panneaux solaires et se poursuivra par la fabrication locale du silicium, de turbines à gaz et turbines à vapeur et d’équipements entrant dans la construction de centrales solaires, éoliennes et thermiques.
Au-delà de ces projets ambitieux qui feront de Sonelgaz un leader dans les renouvelables et dans la fabrication locale des équipements et pièces de rechange, nous poursuivons nos investissements pour améliorer nos services et accompagner les plans de développement du pays. Près de 300 milliards de dinars seront investis chaque année d’ici 2020 et serviront à restructurer nos réseaux de distribution, renforcer nos réseaux de transport, conforter notre parc de production et augmenter le taux de pénétration de gaz naturel. Toute cette dynamique est construite autour de notre préoccupation majeure, celle de satisfaire nos clients, améliorer les services que nous leur rendons et nous acquitter convenablement de notre mission de service public. à tous nos clients, à tous nos compatriotes, et au nom de tous les travailleurs du Groupe Sonelgaz, je souhaite une excellente année 2011 et je les assure de notre engagement de toujours œuvrer pour leur intérêt et l’intérêt du pays.

Cookies