PDA

Voir la version complète : Entreprises étrangéres implantées en Algérie.


zek
04/04/2006, 12h58
Bonjour, 11 000 entreprises décryptées et notées, classées par pays et par dirigeants.
-------------------------------------------------------------------------
Algérie

Agriculture: Dagris,

Alimentaire: Danone, Nestlé Waters,

Automobile & transport: Peugeot SA, Renault SA,

Banque: BNP Paribas, CIC (Crédit Industriel et Commercial), Crédit Agricole, Natexis, Société Générale,

Boissons: Castel Groupe,

Diversifié: Bolloré, Veolia Environnement,

Electronique: Thales,

Energie & eau: Agip, Anadarko Petroleum Corp, Biwater plc, CEPSA (Compania Espanola de Petroleo SA), CPEEC China petroleum Engineering & construction corp, Gas Natural Sdg SA, GDF SA, Petro-Canada, Repsol YPF, Saur (Société d'aménagement urbain et rural), Schneider Electric SA, Total, Weatherford International, Inc,

Equipement: Legrand SA, Linde AG,

Equipement de télécommunications: Alcatel SA,

Hôtellerie: Accor, Marriott International Inc.,

Mines & métaux: BHP Billiton,

Pneumatiques: Michelin,

Services de transport: CMA-CGM,

Services informatiques: Microsoft Corp.,
http://fr.transnationale.org/pays/dzap.htm

kuchiki
04/04/2006, 13h23
A part dans l'énergie ce sont les français les plus présents :mad:

kamila301
21/05/2006, 20h59
Bonjour,

J'aurais souhaité savoir quelles sont les entreprises françaises installées en Algérie.
Quelqu'un aurait-il une liste des entreprises françaises installées en Algérie qu'il pourrait me communiquer ?
Merci par avance.

zek
22/05/2006, 08h07
Ah ! La liste, je crois que les mieux placés, c'est la CFCIA en Algérie, envoie un mail.
http://www.uccife.org/bdd/templates/contents/ccifeinfo/dsp3_default.jsp?id=2630&lang=fr

kamila301
23/05/2006, 16h08
merci zek, je leur é envoiyé un mail pour avoir la liste mais ils m'ont demandé de la payé 120 euros ça fais cher la liste, y'a t'il un autre moyens pour avoir la liste
merci

zek
23/05/2006, 16h36
Je ne sais pas, peut-être le ministere des affaire étrangére ou des finances peut te donner ces informations, 120 euros c'est cher pour une liste.

zek
23/05/2006, 16h46
Ou alors demande à l'ANDI, puisque tout investisseurs doivent passer par là.

kamila301
24/05/2006, 15h13
merci, je vé suivre té conseil je vé lé contacté
a bientot

nagueb
24/05/2006, 23h43
La société mixte CEVA-LAVAL (51% CEVA SANTE ANIMALE

et 49% LAVAL SPA) a inauguré fin 2003 sa première unité de production de

médicaments à usage vétérinaire. Avec un chiffre d’affaires annuel de 7

MEUR, CEVA-LAVAL détient en Algérie 23% des parts de marché des

produits pharmaceutiques vétérinaires.

DANONE DJURJURA ALGERIE SPA (JV entre DANONE et le

n°1 local du secteur, la famille Batouche) emploie 550 personnes et enregistre

une forte croissance de son chiffre d’affaires, bénéficiant de l’impact des

chaînes de télévision françaises (33%) sur les consommateurs algériens.

b- Des investissements directs :

Le Groupe CASTEL a procédé à un triple investissement, en

construisant deux sites de production à Oran et Annaba (brasserie et Cocacola),

et d’autre part en rachetant une société algérienne d’embouteillage et

en participant à hauteur de 65% dans le capital de la société « La Bavaroise »

à Annaba. Il emploie globalement 800 salariés. Le montant total de ces

investissements est de l’ordre de 100 MUSD.

Le Groupe FROMAGERIE BEL, par sa filiale BEL ALGERIE,

sous-traite auprès d’un partenaire algérien la fabrication et la

commercialisation de ses produits.

La société Michelin Algérie, filiale à 100% du groupe MICHELIN,

dispose d’une unité de production de pneus pour poids lourds, avec 200 000

pneus/anu et a lancé un investissement pour l’extension de son usine pour 20

MEUR sur conversion de créance en investissement.

Le Groupe SANOFI-AVENTIS ALGERIE dispose de deux unités

de production à Aïn Benian et à Oued Smar (Grand Alger), notamment

d’antibiotiques, d’antalgiques, d’antihypertenseurs et d’anti-inflammatoires.

Ces usines emploient globalement 618 salariés.

SCHNEIDER ELECTRIC ALGERIE, créée en 2000, comprend 4

agences commerciales à Alger, Oran, Annaba et Hassi Messaoud employant

plus de 70 personnes. L’usine de Cheraga (Grand Alger) dispose d’une unité

d’assemblage de cellules de moyenne tension et d’un magasin de stockage.

Peugeot Algérie n'a jamais quitté l'Algérie depuis que sa filiale a

ouvert ses portes en janvier 1992. Peugeot est aujourd'hui à un budget de 200

personnes en direct. Son réseau comporte environ 750 personnes déclarées.

Peugeot a investit en 2002 dans un nouveau showroom, un atelier et un

magasin à Mohamedia, et une école qui forme environ 500 personnes par an.

En 2004, Peugeot Algérie a intégré son nouveau siège avec son école de

formation. En 2005, pour la satisfaction du client, l’entreprise investit dans le

service pour proposer des lieux de réception aux normes internationales de la

Marque Peugeot ; à savoir un show room au concept BLUE BOX, et un

centre de livraison de véhicules. Ces deux structures seront terminées courant

juillet 2005. Un centre logistique national de la pièce de rechange Peugeot

avec un magasin de 6000 m² ouvrira ses portes au 1er Août 2005. Tous ses

investissements seront suivis par de la formation aux personnes.

Renault Algérie envisage d’adopter la même stratégie

développement, pour un montant de plusieurs millions d’euros.

Aujourd’hui, Peugeot Algérie et Renault Algérie emploient près de

3000 personnes.

c- De nombreux projets nouveaux :

ACCOR Afrique a signé le 21 janvier 2005 à Paris avec le Groupe

MEHRI un accord de partenariat pour la construction en Algérie de 36 hôtels

trois hôtels de type Ibis sous enseigne du Groupe ACCOR. Les actions seront
détenues à 40% respectivement par ACCOR et le Groupe MEHRI et 20% par

une institution financière. Les hôtels seront localisés à Alger, Annaba,

Constantine et Oran.

La filiale CMA CGM Algérie Spa est actuellement présente dans

les ports d’Alger, d’Oran, de Skikda, de Béjaia, d’Annaba et de Mostaganem.

Ses effectifs s’élèvent globalement en Algérie à 110 personnes. Le chiffre

d’affaires progresse significativement passant de 4,3 MEUR en 2002 à 7,4

MEUR en 2003 et avoisine 12 MEUR en 2004, année pour laquelle le résultat

net après impôt attendu est de l’ordre de 6 MEUR. En 2004, la part du

Groupe dans le transport de conteneurs en Algérie représentait près de 30%

du trafic national avec plus de 107.000 conteneurs, contre 76.200 un an plus

tôt.

CMA-CGM est actuellement très engagé dans le programme de

privatisation des principaux ports d’Alger, Oran et Djen Djen. Elle projette de

développer un terminal conteneurs dans chacun de ces ports, pour un montant

total d’investissement de 147 MEUR.

Par ailleurs, de nombreuses PME françaises de secteurs d’activités

divers ont manifesté, dans le cadre de la dernière Foire Internationale

d’Alger, leur intention de s’implanter en Algérie dans les prochains mois.

d- Des investissements non industriels mais créateurs d’emplois

Le secteur bancaire français a montré son intérêt pour le marché

algérien : la Société Générale Algérie, la BNP-Paribas (augmentation du

capital de la filiale de ces 2 banques), Natexis Banques Populaires ont

ouvert au cours des trois dernières années des établissements bancaires de

plein exercice et mettent en oeuvre une stratégie de développement de leur

réseau d’agences à travers tout le pays, qui compte d’ores et déjà une

trentaine d’agences bancaires.

Par ailleurs, CETELEM Algérie lancera son activité de crédit à la

consommation en septembre 2005, activité qui créera une cinquantaine

d’emplois dès son lancement, avec un doublement de l’effectif dès 2006.

aladin31
25/05/2006, 00h00
salut je souhaiterais simplement savoir quel seraient selon vous les principales difficultes pour s installer et investir en algerie et quel seraient les marches porteur

merci

citoyen
26/05/2006, 12h17
>>>salut je souhaiterais simplement savoir quel seraient selon vous les principales difficultes pour s installer et investir en algerie et quel seraient les marches porteur

1-La loi et son application très aléatoire..(indépendance de la justice)
2-Le système bancaire totalement à plat
3-La corruption justifiée par la faiblesse chronique des 2 premiers

Voilà trois bonnes raisons de ne pas mettre le nez dans une combine qui peu coûter très cher.

Les garanties verbales ne peuvent renverser la vapeur et il faut aussi savoir que les responsables contrairement à leur discours, ne désirent pas des investissements étrangers qui menacent leurs inérêts...

ANDI dit :
11. Une agence nationale pour le développement de l’investissement (ANDI) a été créée en vue de faciliter et simplifier les formalités d'investissement et d'apporter assistance aux investisseurs. Elle dispose d’un délai maximum de 30 jours à compter de la date de dépôt de la demande d’avantages pour fournir à l’investisseur tous documents administratifs nécessaires à la réalisation de l’investissement et lui notifier
la décision d’octroi ou de refus des avantages sollicités.

Une tentative pourra donner une idée de ce que c'est un investissement. S'agissant des secteurs qui marchent, il faut être sur place, observer, fréquenter les begharas, s'inspirer de leur combines, apprendre à tricher et tkel alla allah...

btp50
26/05/2006, 12h21
merci citoyen de cette image qui reflette hélas la vérité !
en conclusion tqal aala allah.

beaucaire
26/05/2006, 13h13
La robustesse d’une économie repose sur la diversification et le tissage d’activités
complémentaires des entreprises et de la qualité de son enseignement .
Les monocultures –en agriculture ou économique – attirent les maladies !
C’est valable pour toutes les pays –sans exceptions .Les régions reposant sur un modèle
axées sur un seul créneau coulent tous .
Les marchées mondiaux ne connaissent que la rentabilité lié aux facilitées d’investissements et aux infrastructures de communication
(accès Internet, transport des marchandises, accès aérien,autoroutes,ports..)
L’Inde et la Chine ont une longueur d’avance sur le reste des régions, compte tenu de la qualité de l’enseignement de leurs universités ,de la « diaspora » à l’étrangers des industriels supportant au niveau politique les implantations des nouvelles lieux de recherche et productions.
Les pays arabes n’ont aucun accès à la richesses de l’ « intellectuel property » -c.a.d.
peu d’ arabes ont déposé des brevets lié aux inventions logiciels ,scientifique, électronique,science des matériaux,aéronautique,transports etc.
Sans accès à ces trésors on restera toujours tributaire des autres… !!!
Il ne suffit pas de se rassurer d’une richesse en hydrocarbures (volatiles..) – les Asiates l’ont compris depuis longtemps et vise une domination économique des activités « production et conception » - ..
Les scientifiques arabes de renommé sont aux USA ou en Europe mais ne crée pas d’entreprises dans leur pays d’origine -

-Il n’y a pas un seul automobile conçu et produit d’un pays arabe ( hormis des lieux de fabrication pour des fabricants tiers..)
-il n’y a pas un seul avion conçu dans un pays arabe…
-il n’y a pas un seul satellite conçu dans un pays arabe…
-Il n’y a pas un seul fabricant d’informatique de renomme arabe….

Mais vous vous contentez de cultiver vos sentiment d’honneur et fierté au lieux de réfléchir comment concurrencer les marchées asiatiques…

someone
26/05/2006, 13h31
Salut l'ami
pour ton info nosu Algerien nous avons construit un sattelite et nou somme entrin d'en faire un deuxiéme ;)

Mockba
26/05/2006, 14h15
Mais vous vous contentez de cultiver vos sentiment d’honneur et fierté au lieux de réfléchir comment concurrencer les marchées asiatiques…

J'avoue que ce vous est qlq peu énigmatique. S'adresse t-il aux arabes ou Aux algeriens que nous sommes.

Question : Vous depeignez un tableau plus que noir, dois je comprendre que les entreprises installées en algerie (au maroc ou en Tunisie) sont débiles ?
Agriculture: Dagris,

Alimentaire: Danone, Nestlé Waters,
Automobile & transport: Peugeot SA, Renault SA,
Banque: BNP Paribas, CIC (Crédit Industriel et Commercial), Crédit Agricole, Natexis, Société Générale,
Boissons: Castel Groupe,
Diversifié: Bolloré, Veolia Environnement,
Electronique: Thales,
Energie & eau: Agip, Anadarko Petroleum Corp, Biwater plc, CEPSA (Compania Espanola de Petroleo SA), CPEEC China petroleum Engineering & construction corp, Gas Natural Sdg SA, GDF SA, Petro-Canada, Repsol YPF, Saur (Société d'aménagement urbain et rural), Schneider Electric SA, Total, Weatherford International, Inc,
Equipement: Legrand SA, Linde AG,
Equipement de télécommunications: Alcatel SA,
Hôtellerie: Accor, Marriott International Inc.,
Mines & métaux: BHP Billiton,
Pneumatiques: Michelin,
Services de transport: CMA-CGM

beaucaire
26/05/2006, 16h22
Je parlais du manque de propriété intellectuelle de la part de la plupart des sociétés arabes ou maghrébins...
Evidement il y un nombre croissant des sociétés étrangers qui s'installent dans la région du Maghreb- mais c'est en grande partie des filiales contrôlé par des maison mères situé à l' étrangers.Donc le fruit du travail retombe dans les revenues de la centrale à Paris,Rome ou Munich.
Les chinois ou indiens s'installent dans Silicone Valley ou en France,Allemagne ou Angleterre,appliquant leur technologie et en usant de leur patents et découvertes.Il y a une marge entre une filiale-manufacturing de Nestlé ,Buyges ou Siemens en Tunisie ou un centre de recherche appliqué avec dépose de brevet.
J'ai passé quelques années en Egypte comme dirigeant d'une filiale d'une société High Tech - et en Egypte, ce manque de contrôle des technologies propre à un pays ou d’une société nationale est renonnu étant une faiblesse.
Les cadres ou ingénieurs arabes ou maghrébins travaillant aux USA ou Europe sont capable de crée leur technologie ou de concevoir leur brevet mais il le font à 95 % pour le compte d'une boite qui ne leur appartiens pas .Donc ce connaissances partent vers les boites là bas.
L'attrait de rentré au pays n'est -semble t'il-pas assez grand pour renversez la tendance.
Si le cadre « création entreprises » n’est pas stumulant pour ces personnes –c’est un vrais problème - compte tenu du manque d’expertise dans beaucoup des domaines.

citoyen
26/05/2006, 16h31
>>>Je parlais du manque de propriété intellectuelle de la part de la plupart des sociétés arabes ou maghrébins...

L'histoire dit que la plupart des pays arabes été colonisés. Dans ecs conditions là, je me demande comment les universités et grandes écoles arabes totalement inéxistentes au début du siècle puissent rattraper un retard de plusieurs siècles.

>>>Les chinois ou indiens s'installent dans Silicone Valley ou en France,Allemagne ou Angleterre,appliquant leur technologie et en usant de leur patents et découvertes

Il faut dans ce cas nous citer un seul pattent chinois ou indien ayant pu donner naissance à une révolution technique !

>>>Les cadres ou ingénieurs arabes ou maghrébins travaillant aux USA ou Europe sont capable de crée leur technologie ou de concevoir leur brevet mais il le font à 95 % pour le compte d'une boite qui ne leur appartiens pas .Donc ce connaissances partent vers les boites là bas.

C'est le cas des chercheurs européens, la propriété intellectuelle dépend du contexte dans lequel on produit le brevet sauf si on a son propre labos chez soi...
Mais admettons, étant donné que vous avez dirigé une entreprise vous savez donc mieux que nous tous, qu'un brevet doit être valorisé sinon il tombera dans le domaine public au bout d'un délai de garde...si les chercheurs arabes n'arrivent pas à ce que vous commentez, vous comprendrez qu'il n'y a point de salut.

>>>L'attrait de rentré au pays n'est -semble t'il-pas assez grand pour renversez la tendance.
Si le cadre « création entreprises » n’est pas stumulant pour ces personnes –c’est un vrais problème - compte tenu du manque d’expertise dans beaucoup des domaines.

C'est beaucoup plus compliqué que çà.

Mockba
26/05/2006, 16h33
Resalut Beaucaire

Il y a comme une incompréhension de votre part du monde arabe. Ou bien en étant indulgent, vous surestimez le monde arabe. Nos économies ne sont pas au stade de concurrencer celles des USA, France ou Allemegne.

Déjà si le transfert de technologie s'opère correctement, ce serait pas mal. Le jour où l'Algerie (par exemple) aura son propre constructeur de véhicule, n'est pas pour demain. Non pas qu'on ne saurait pas le faire. Mais il faut etre concurrentiel.

D'ailleurs en reprenant votre propre exemple :
-Il n’y a pas un seul automobile conçu et produit d’un pays arabe ( hormis des lieux de fabrication pour des fabricants tiers..)
-il n’y a pas un seul avion conçu dans un pays arabe…
-il n’y a pas un seul satellite conçu dans un pays arabe…
-Il n’y a pas un seul fabricant d’informatique de renomme arabe….

Ceci s'applique aussi au Portugal, l'Irlande, Grèce qui pourtant sont des pays de L'UE.

btp50
26/05/2006, 17h38
Ceci s'applique aussi au Portugal, l'Irlande, Grèce qui pourtant sont des pays de L'UE.
Oui mais ses pays là, n'on pas de petrole ni de gaz ni de matières premières, ils n'ont pratiquement rien a défendre, en plus ils sont sous le parapluie du TANO.

beaucaire
26/05/2006, 18h02
Le monde arabe réuni comporte environ 600 millions de population -l'irlande ou le Portugal une fraction .Pourquoi ne pas se comparé aux pays ou régions comparables ??
Si je connais le monde arabe -j'en sait trop rien- mais aprés vingt ans au Proche Orient il me semble avoir eu la chance de mesurer la complexité des relations inter-arabes et les freins résultant exactement de cette non-fraternité enter vous.
Si je participe ici et accepte de me faire traiter de ignorant -c'est sans doute que j'ai un certain interét à votre cause -si non pourquoi passer tout mon temps au Caire,Damas,Alger,Rabat ou autres Muscat....

someone
26/05/2006, 18h42
cher ami il ne faut pas prendre nos réponse comme des aggression ou quelque chose comme ça mais le faite que tu a passé 20 ans dans le monde Arabe n'est peut etre pas suffisant pour cerné notre façon de raisoné
en plus l'egyptien et l'algerien ne raisonent pas de la même façon..... ;)

beaucaire
26/05/2006, 18h59
@beaucair

Quote:

Salut l'ami
pour ton info nosu Algerien nous avons construit un sattelite et nou somme entrin d'en faire un deuxiéme
Unquote

Chronology of Events for Algeria

--------------------------------------------------------------------------------
2002 Nov 28 - 6:07 GMT - Launch Site: Plesetsk . Launch Complex: LC132. Launch Pad: LC132/1. Launch Vehicle: Kosmos 11K65M. Model: Kosmos 11K65M.
ALSAT-1 Mass: 80 kg. Class: Surveillance. Type: Civilian. Spacecraft: Microsat SSTL. Manufacturer: Surrey Satellite Technologies Ltd. Agency: National Center for Space Technologies (Algeria). Perigee: 681 km. Apogee: 745 km. Inclination: 98.2 deg. Period: 99.0 min. COSPAR. USAF Sat Cat: 27559.
Delayed from September 12, October 29. ALSAT 1 was an Algerian imaging minisatellite. The 90-kg satellite was the first part of an international Disaster Monitoring System (DMS) for alerting natural/man-made disasters. ALSAT was built by Surrey Satellite for the CNTS (Centre National des Techniques Spatiales) in Algiers. It carriee a 32-m resolution 3-band imager, a 100 mN resistojet thruster for small orbit corrections, and a GPS receiver. The SSTL Microsat-100 class satellite was a 0.60m cube with a 6m gravity gradient boom. As well as gravity gradient stabilization, it used a momentum wheel to improve stability for imaging. References:

http://www.sstl.co.uk/index.php?loc=5

C'est un premier pas importante- la demarche intelligent pour acceder à une technologie à travers un programme de tranfer de technologie ..
J'avais oublier ce lancement....

Mockba
26/05/2006, 22h12
Le monde arabe réuni comporte environ 600 millions de population -l'irlande ou le Portugal une fraction .Pourquoi ne pas se comparé aux pays ou régions comparables ??
Le monde arabe est loin d'être une entité homogène. Le maghreb l'est.
Si je connais le monde arabe -j'en sait trop rien- mais aprés vingt ans au Proche Orient il me semble avoir eu la chance de mesurer la complexité des relations inter-arabes et les freins résultant exactement de cette non-fraternité enter vous.
Ce n'est pas de la non-fraternité. C'est une question de vision. les pays arabe n'ont pas, la même vision. Les luttes politiques pour le leadership minent complètement ces relations. En toute objectivité, l'union arabe est une utopie. Des regroupements regionaux au sein du monde arabe parait plus plausible.
Si je participe ici et accepte de me faire traiter de ignorant -c'est sans doute que j'ai un certain interét à votre cause -si non pourquoi passer tout mon temps au Caire,Damas,Alger,Rabat ou autres Muscat....
Personne ne doute de votre interet; cependant autant on peut se dire les pires vacheries entre nous Algeriens (tout aussi valable entre marocains); on a du mal à les accepter d'un etranger (arabe ou pas). Question de susceptibilité. Sinon vous etes le bienvenu sur FA.

auscasa
26/05/2006, 23h34
Avant de commence la population arabe n'est pas de 600 million mais de 250 million.

--Il n’y a pas un seul automobile conçu et produit d’un pays arabe ( hormis des lieux de fabrication pour des fabricants tiers.
.)
http://www.laraki-automobiles.com/fr/index.htm
pour en savoire plus
http://www.canalauto.com/Salons/geneve2004/Laraki.asp


il n’y a pas un seul satellite conçu dans un pays arabe…
pour les satellite concu dans un pays arabes, je m'excuse mais il y a le maroc l'algerie l'egypte qui ont concue leur satelite et pas un mais plusieur et je suis sur qu'il y en a plus
et n'oublie pas que beacoup de pays arabe travaille directement dans des projet de satelite ... je te donne un seul exemple le maroc avec galilio ou le maroc participe dans ce projet

http://europa.eu.int/rapid/pressReleasesAction.do?reference=IP/05/1384&format=HTML&aged=0&language=EN&guiLanguage=en
Il n’y a pas un seul fabricant d’informatique de renomme arabe…
http://www.accent.ma/index.php?id=2
et il exporte meme ces produit.
http://www.horizons-telecom.org/article.php3?id_article=135

et pour l'algerie il y a la mark zala
http://www.mobile************/modules.php?name=News&file=article&sid=134

je m'arrete la ont va pas aller jusqu'a Dubai pour montrer toutes les marks arabes.

et pour les avions je ne sais pas mais je sais que la jordanie a une elecoptere et un ptit avion concue laba.

Cookies