PDA

Voir la version complète : La CAAR cède 50 % de son portefeuille à la CCR


nassim
30/12/2010, 23h27
La CAAR (Compagnie algérienne d'assurance et de réassurance) cédera 50 % de son portefeuille réassurance à la CCR (Compagnie centrale de réassurance.

C'est ce que nous a affirmé, hier, le P-DG de la CAAR, M. Brahim Djamel Kassali. S'exprimant en marge du séminaire sur l'assurance des PME- PMI, il indiquera que cette mesure interviendra en application du décret exécutif du 9 septembre dernier et qui porte obligation pour les compagnies nationales de réassurer 50 % de la valeur de leurs contrats de réassurance à la CCR. Kassali a fait savoir que la filière réassurance représente 35 % du chiffre d'affaires global de la CAAR, estimé à 13.2 milliards de dinars, en 2009. En attendant, la CAAR réassure les gros risques à l'étrangers, auprès des compagnies internationales. " Notre compagnie ne peut pas garantir les gros risques du secteur de l'énergie, si bien que nous faisons appel au compagnies étrangères, spécialisées dans ce créneau ", a-t-il expliqué. Il va sans dire que le decret précité a été promulgué dans l'objectif de réduire les transferts de devises vers l'étranger et à faire de la CCR une puissante compagnie nationale de réassurance. Notons, dans ce contexte, que 65% du montant des contrats de réassurance en Algérie sont détenus par des réassureurs étrangers.

L'Assemblée générale extraordinaire de la CCR avait, rappelle-t-on, décidé, le 28 juin 2009, de porter son capital social à 13 milliards de dinars au lieu de 5 milliards de dinars auparavant. Un niveau qui lui permettrait de garantir les gros risques de l'industrie pétrolière et du transport aérien et maritime. La CCR, faut-t-il le rappeler, affiché un bilan total de près de 30 milliards de dinars en 2009 avec un bénéfice net de plus de 590 millions de dinars, dont 60 millions de dinars ont été versés au titre des dividendes. Par ailleurs, Kassali a indiqué que la banques assurance de la CAAR est déjà entrée en activité. La CAAR, a-t-il dit, propose ses produits dans 10 points de vente au niveau des succursales du CPA et un autre point auprès de la BNA. L'opération s'élargira progressivement avec l'ouverture d'autres points de vente auprès des succursales de la BEA.

Le même responsable a révélé que le montant des contrat d'assurance des PME et PMI a atteint, pour l'année 2009, les 23 millions de dinars. Selon lui, la CAAR tente d’aider ses assurés, parmi les entreprises, à bien évaluer les risques pour mieux sécuriser leurs installations notamment, contre les incendies. Interpellés au sujet des lenteurs caractérisant les opérations de remboursement des assurés, le P-DG de la CAAR répondra que les délais varient en fonction de la nature des risques. Le remboursement des gros risques prend du temps car ça nécessite des expertises effectuées par des experts nationaux et étrangers, a expliqué Brahim Djamel Kassali. La CAAR compte, actuellement, " des dizaines de milliers d'assurés ", a indiqué son premier responsable qui a préféré ne pas divulguer le nombre exact de ses clients.

Source : Le Maghreb DZ

Cookies