PDA

Voir la version complète : Madjid Bougherra (football) et Sonia Asselah (judo), meilleurs sportifs de l'année 2010


nacer-eddine06
03/01/2011, 18h30
[Aps 3/1/11] ALGER - Le footballeur Madjid Bougherra et la judokate Sonia Asselah ont été élus meilleurs sportifs algériens de l'année 2010 par la presse sportive nationale à l'issue du traditionnel sondage Brahim-Dahmani organisé par l'Agence "Algérie Presse Service" (APS). Les deux lauréats, choisis par 43 organes de presse, doivent leur consécration à la régularité de leurs performances et le parcours réalisé au cours de l'année 2010 dans leurs disciplines respectives au double plan national et international. Le défenseur international des Verts auteur d'une année 2010 exceptionnelle qui lui a valu plusieurs consécrations à l'échelle nationale et internationale, notamment avec son équipe, les Glasgow Rangers, a récolté 190 points, devançant d'une courte tête le nageur international Nabil Kebab qui a totalisé 180 points.
Bougherra a été cité 19 fois à la 1ère place par les organes de presse contre 18 pour le nageur algérien, triple médaillé d'or (50m brasse, 100 m dos et 100 m nage libre) aux championnats d'Afrique qui se sont déroulées à Casablanca. La troisième place est revenue à Larbi Bouraada, champion d'Afrique de décathlon (Nairobi) qui a recueilli 40 points après avoir été cité à quatre reprises à la première place.
Chez les dames, Sonia Asselah a reçu un véritable plébiscite de la part la presse sportive nationale en remportant le prix le Prix "Abdelkader Hamani", récompensant la meilleure athlète de l'année. La judokate a été citée 37 fois en pôle position sur les 43 votes exprimés. Considérée comme l'étoile montante du judo national, la jeune athlète (20 ans), a confirmé les espoirs placés en elle en décrochant magistralement le 24 octobre dernier la médaille de bronze de sa catégorie (+78kg) aux championnats du monde juniors qui ont eu lieu à Agadir (Maroc)
Auparavant elle avait créé une grande sensation en avril dernier à Yaoundé (Cameroun) en s'adjugeant les titres de championne d'Afrique seniors dans les catégories (+78 kg) et en open. Elle étrennera ses titres en juillet au Sénégal en dominant de bout en bout sa catégorie aux championnats d'Afrique juniors. Asselah a devancé lors de ce sondage APS, la prometteuse athlète du 800m, Zahra Bouras, championne d'Afrique sur la distance à Nairobi et un des fleurons de l'athlétisme national
La troisième place du podium est revenue à Ilhem Eldjou championne d'Afrique de karaté à Cape town en Afrique du sud.
Le prix "Mokhtar Chergui" récompensant le meilleur espoir de l'année est revenu sans partage au jeune athlète du 1500m, Abderrahmane Anou, sacré vice-champion du monde de la distance en juillet dernier à Moncton (Canada). Anou a récolté au cours de ce sondage 280 points, devançant de loin le boxeur Koceila Kenzi (100 points) et le footballeur Ryad Boudebouz 60 points. Agé de 19 ans (29 janvier 1991), le natif de Diar El Djemaa (Alger) est bien parti pour redonner des couleurs au demi fond algérien dans la perspective des prochains Jeux Olympiques de 2012 prévus à Londres.
Consacrée "meilleure équipe de l'année", Prix "Abdallah Benyekhlef", l'Entente de Sétif fait le carton après avoir bouclé la saison avec plusieurs consécrations, notamment une coupe d'Algérie, un titre de vice-champion d'Algérie, un sacre en super-coupe de l'UNAF et une coupe de l'UNAF des vainqueurs de coupe, sans oublier un parcours plus qu'honorable en Champion's league africaine.
Enfin la distinction consacrant la personnalité sportive de l'année est revenue au président de la Fédération algérienne de football Mohamed Raouraoua, pour tous les efforts et sa contribution dans le retour du football algérien sur la scène internationale.
Meilleur espoir de l'année 2010: Abderrahmane Anou, l'espoir qui fait rêver
ALGER- Le jeune athlète Abderrahmane Anou (athlétisme), élu meilleur
"Espoir" algérien de l'année 2010 à la faveur du sondage "Brahim Dahmani" de l'APS, s'est illustré par un titre de vice-champion du Monde juniors au 1500m, réalisé lors des Mondiaux de Moncton (Canada), offrant à l'Algérie, la seule consécration de la compétition. "Je suis très heureux d'avoir été élu meilleur espoir algérien de l'année 2010. C'est également un honneur pour moi que je sois plébiscité par la presse nationale pour ce titre qui restera gravé dans ma mémoire et me stimulera à travailler davantage", a déclaré Anou à l'APS, à l'issue de l'annonce des résultats. La consécration du jeune athlète a été très largement soutenue par les médias algériens (43) ayant pris part à ce sondage.
L'enfant de Diar El Djemaâ (Alger) mérite amplement cette consécration obtenue à l'issue du sondage APS auquel ont pris part les organes de presse nationaux. Anou a récolté 280 points, devançant de loin, le boxeur Koceila Kenzi (100 points). Agé de 19 ans (29 janvier 1991), le vice-champion du Monde (1500m) de
Moncton et champion d'Algérie du 800m et 1500m en 2010, est issu d'une famille de sportifs dont le père Mohamed est son propre entraîneur.
La carrière de Abderahmane Anou a commencé à l'âge de 9 ans à l'OC Alger, son club de toujours (depuis l'école) et avec lequel, il compte sous les conseils de son père, lui offrir d'autres succès et consécrations à l'avenir. La 1ère expérience de Anou en compétition officielle a été le championnat arabe d'Alger, où il s'est classé en 7e position sur 43 participants. "J'étais le 1er algérien classé, ainsi qu'au Mondial de Canada", a tenu à préciser l'athlète de l'OCA.
Les capacités athlétiques de Anou sont mises à profit par son père Mohamed qui s'était fixe pour objectif d'arriver en finale des Mondiaux de Moncton. "On a travaillé ensemble pour atteindre la finale, et une fois cet objectif atteint, tout était permis. Je savais que j'avais les mêmes chances que les autres concurrents et que le podium se disputera sur des petits détails", a expliqué Abderahmane Anou.
L'athlète ne compte pas s'arrêter là, et a l'ambition de se qualifier aux Jeux Olympiques de Londres (2012), dans l'épreuve du 1500m, avec les minimas "B", qu'il a déjà avec le chrono (3:38. 86) réalisé lors des derniers mondiaux qui constitue également la 3e meilleure performance algérienne chez les juniors, après celles de Saidi Sief (3:37) et nourredine Morceli (3:38).
"J'ai une grande marge de progression et j'ai les capacités d'améliorer ce chrono et avec les conseils prodigués par mon père qui veille au plus fin, et plus de persévérance et de sérieux, je peux y arriver", a souligné l'athlète aux grandes ambitions. "Je veux monter sur un podium mondial chez les seniors, et ça sera peut-être en 2015, Incha Allah, à l'occasion des Mondiaux d'Angleterre", espère Abderahmane Anou.
Sonia Asselah, l'étoile montante du judo algérien
ALGER - Sacrée meilleure sportive 2010 en Algérie, Sonia Asselah se présente aujourd'hui comme l'étoile montante du judo algérien, avec une double consécration africaine en seniors (+78 kg et en catégorie Open) et surtout une troisième place aux Championnats du monde juniors d'Agadir (Maroc). Encore junior, Asselah (20 ans) est parvenue à marquer de son empreinte le judo algérien et africain, devenant "Reine" de la catégorie des +78 kg, de surcroît dans une catégorie d'âge supérieure à la sienne. En avril dernier à Yaoundé au Cameroun, Asselah remporte deux titres africains chez les seniors, en s'imposant avec brio dans deux catégories, +78 et Open. Trois mois plus tard, en juillet, l'Algérienne domine sa catégorie aux championnats d'Afrique juniors de Dakar, et accède à la première place du podium.
Le 24 octobre 2010, vient la confirmation du talent de Sonia qui s'illustre aux Mondiaux des moins de 20 ans à Agadir, en se hissant à la troisième marche du podium des +78 kg. Cette précieuse médaille de bronze était en fait la seule distinction arabe et africaine dans cette compétition internationale qui avait réuni la crème du judo mondial. 596 judokas (352 garçons et 244 filles) défendant les couleurs de 78 pays, se sont disputés les 16 titres de champions du monde mis en jeu.
La Confédération africaine de judo a d'ailleurs rendu un hommage à l'athlète algérienne pour sa "bonne performance qui a sauvé l'honneur du continent africain dans cette compétition majeure". Exempte du 1er tour, Sonia Asselah avait d'abord battu l'Allemande Claudia Probst, avant de s'incliner devant la Chinoise Yan Hao, celle qui allait remporter la médaille d'argent de la catégorie. Repêchée, l'Algérienne s'impose successivement face à la Bosniaque Larisa Ceric et l'Ukrainienne Iryna Kindzerska, pour terminer finalement sur la 3e marche du podium, en compagnie de la Japonaise Yasuna Yamamoto.
Le titre mondial des +78 kg est revenu à la Japonaise Inoue Manami.
[Aps 3/1/11]

nacer-eddine06
03/01/2011, 18h32
Aps 3/1/11] ALGER- Palmarès complet du sondage des meilleurs sportifs algériens de l'année 2010, organisé par l'Agence ''Algérie Presse Service'' (APS) qui a consacré, lundi, le footballeur international Madjid Bougherra et la judokate Sonia Asselah.
Prix Brahim-Dahmani, du meilleur sportif 2010
1-Madjid Bougherra (Football) : 190 points
2- Nabil Kebab (Natation) : 180 pts.
3-Larbi Bouraada (Athlétisme) : 40 pts
Prix Abdelkader-Hamani, de la meilleure sportive 2010
1-Sonia Asselah (judo) : 370 points
2-Zahra Bouras (Athlétisme) : 110 pts
3-Ilhem Eldjou (Karaté) : 10 pts

Prix Mokhtar-Chergui du meilleur Espoir 2010
1-Abderrahmane Anou (Athlétisme) : 280 points
2-Koceila Kenzi (Boxe) : 100 pts
3-Ryad Boudebouz (Football) : 60 pts
Prix Abdallah-Benyekhlef de la meilleure équipe 2010
Entente de Sétif (Football)
Prix Makhlouf Boukhezar de la Personnalité sportive de l'Année 2010
Mohamed Raouraoua (Président FAF).

Cookies