PDA

Voir la version complète : L'islam inspire la crainte en France comme en Allemagne


zek
05/01/2011, 18h44
Quarante pour cent des Français et des Allemands estiment que l'islam représente «plutôt une menace», selon un sondage du Monde. Les sondés dénoncent en priorité l'échec de l'intégration des communautés musulmanes.

Jugement sévère sur l'islam des deux côtés du Rhin. Un sondage de l'Ifop, publié mardi par Le Monde, révèle que la communauté musulmane représente «plutôt une menace sur l'identité de leur pays» pour 40% des Français et 42% des Allemands. Seuls 22% des Français et 24% de leurs voisins voient dans l'islam «un facteur d'enrichissement culturel». Ces réserves sont quasiment homogènes quelques soient les classes d'âge en France. Entre 41% et 44% des sondés de 25 à 65 ans partagent ce constat. Seule exception les jeunes de 18 à 24 ans. Seuls 28% d'entre eux se déclarent inquiets. En Allemagne, la tendance est au contraire inversée. Les plus méfiants sont les jeunes, à 47%. La génération née avant 1945 ne fait part de craintes que dans 36% des cas.

Des deux côtés de la frontière, plus de deux-tiers des sondés dénoncent avant tout le manque d'intégration des communautés musulmanes. Un échec imputable aux principaux intéressés, selon 61% des Français et 67% des Allemands. Viennent ensuite les différences culturelles pour 40% des interrogés hexagonaux et 34% du panel germanique, puis le fait que les personnes d'origine musulmane soient regroupées dans certains quartiers et certaines écoles. Le racisme et le manque d'ouverture de certains Français et Allemands arrivent en quatrième position pour 18% des tricolores et 15% de leurs voisins.

Le poids des débats politiques nationaux

Sans surprise, l'image de l'islam est sombre. Un tiers du panel lui associe en priorité le label «rejet des valeurs occidentales». Ce score a bondi en France. En 2001, ils n'étaient que 17% à le penser. Par le passé, les expressions les plus citées étaient «fanatisme» et «soumission», rappelle Le Monde.

La similarité des résultats interpelle. «Malgré une histoire coloniale, une immigration et des modes d'intégration différents, le constat, dur et massif, est le même dans les deux pays», note Jérôme Fourquet,qui a réalisé l'étude. Il voit dans ce phénomène l'influence des discours politiques. Pour l'anthropologue Dounia Bouzar, interrogée par Le Monde, ce durcissement peut être lié aux responsables politiques. De droite comme de gauche, ils fustigent des aspects de l'islam, qui ne sont véhiculés que par les musulmans radicaux.

Or,en Allemagne, où vivent 4 millions de musulmans dont 2,5 millions d'origine turque, comme en France, le débat sur la place de l'islam dans la société est au centre des préoccupations politiques. Outre-Rhin, la chancelière Angela Merkel a levé un tabou en affirmant que le modèle multiculturel dans lequel cohabiteraient harmonieusement différentes cultures avait «complètement échoué». Sans oublier le pamphlet anti-islam écrit par un ancien dirigeant de la Banque centrale allemande, Thilo Sarrazin, vendu en quatre mois à 1,25 million d'exemplaires.

Dans l'Hexagone, l'été a été dominé par les questions d'identité nationale et d'interdiction du voile intégral avant que le Front national ne mette en avant les prières de rue. Le poids des débats nationaux est notamment visible sur le thème du voile dans la rue. 59% des Français y sont opposés désormais. En 2003, ils n'étaient que 32%.

Constance Jamet
Le Figaro

oukil salah
05/01/2011, 19h27
L'islam inspire la crainte en France comme en Allemagne

pas seulement les occidentaux
meme les pays dits musulmans ont peur

Laarem
05/01/2011, 19h31
pas seulement les occidentaux
meme les pays dits musulmans ont peur

Hélas...........ça c'est vrai!

Arbefracom
05/01/2011, 19h39
Le Figaro, un papier toilettes surtout quand il évoque l'Islam.

momo84
05/01/2011, 19h53
c domage quon assimile islam avec chiisme ou sunisme

jesper que les pouvoir en place arriveront a faire le trie le coran qui est islam est une voie de paix et de droiture avec aucune contrainte mais le sunnisme et le chiisme c une autre histoire

absente
05/01/2011, 22h58
tout comme ce chiffon c'est une des manières de salir la religion musulmane... la france est contre les religions en générale et contre l'islam en particulier... et ça ce n'est pas nouveau...

momo84
06/01/2011, 08h30
ils ont raison


entre ceux qui sont sortie du systeme en etant des racaille
entre ceux qui voit tout haram en france et en allemagne
et entre ceux qui pronent le djihad
et ceux qui ne sont pas ses 3 groupe mais qui voue une sympathie ou un silence avec sses 3 groupe

je pense quavec le peu de dit on comperend pourquoi les allemand et les francais ont peur
sachant quen france il ya deja eu des attentat et en allemagne islam et un phenomene nouveau qui a pour publiciter les attentat

en algerei si yavait une population qui se divise entre
qui sort du systeme
qui voit tout de haram en algerie
qui pronnent la guerre
et que la majoriter sympathise avec ses groupe

je pense quil serait deporter ou tuer

Cookies