PDA

Voir la version complète : Extension des émeutes dans une Algérie riche où les Algériens sont pauvres (presse française)


Maghreb-United
07/01/2011, 23h28
Extension des émeutes dans une Algérie riche où les Algériens sont pauvres (presse française)


Paris, 07/01/11- La presse française était unanime, vendredi, à souligner l'ampleur des émeutes sociales qui se sont étendues d'est en ouest et gagné en violence dans une Algérie "embrasée", comme le soulignent "Libération", "France Soir" ou "Le Monde" qui résume la profondeur du malaise sous le titre: "Une Algérie riche, des Algériens pauvres".


Le correspondant de "Libération" rapporte que les manifestations et émeutes se sont propagées comme une trainée de poudre "dans toute l'Algérie, dressant le même constat que son confrère du +Monde+ sur place, qui a relevé que l'extension des émeutes d'est en ouest et dans de grandes villes, peut difficilement être banalisée".
Certes, la hausse spectaculaire des prix des denrées de base a été le déclencheur de ce nouveau cycle de colère de la population, mais la presse française pointe d'autres causes du mal en plus de la vie chère: chômage, manque de logements et surtout ce "sentiment de mal vie" chez la jeunesse algérienne indignée de sa situation dans un pays riche, qui croule sous une masse monumentale de revenus des hydrocarbures.
Car la population "ne comprend pas comment sa situation peut être si difficile dans un pays riche du pétrole qui se vante de disposer d'un confortable tapis de 120 milliards d'euros de réserves. Le sentiment d'injustice croît et les Algériens se sentent abandonnés", écrit +Libération+.
Les journaux français font également le parallèle avec les émeutes de la faim d'octobre 1988 à Alger qui avaient fait plusieurs centaines de morts.
Aussi, les promesses du gouvernement d'un retour à un +prix normal" de l'huile et du sucre paraissent "fortement décalées par rapport à un mouvement qui exprime un profond sentiment de mal vie chez la jeunesse algérienne", estime "Le Monde".
Et ce "mal de vivre n'est pas prêt de disparaître", souligne le même quotidien dans un autre article intitulé: "Une Algérie riche, des Algériens pauvres".
L'Etat algérien "baigne dans une opulence financière enviable" grâce aux prix élevés du pétrole qui lui ont permis de se constituer "un matelas de devises de 115 milliards de dollars de réserves de change".
Mais cette "pléthore d'argent ne fait que masquer les maux chroniques du pays. Le régime politique est étouffant et sclérosé. Et le pays est mal géré", souligne "Le Monde".
"L'argent public coule à flot, mais il est trop souvent mal utilisé. Au lieu de servir à gommer les disparités sociales, il les creuse au profit d'une caste de privilégiés proches du pouvoir".
Pour "Libération" comme pour "Le Monde" la "gabegie est souvent la règle" et la corruption "omniprésente".
Et les Algériens "savent tout cela" et se révoltent, car le "mal vivre n'est pas prêt de disparaitre", conclut "Le Monde". En écho, "Libération" cite le politologue Rachid Grim: "La jeunesse algérienne voit la richesse insolente de ceux qui ont le pouvoir, elle voit les scandales quasi quotidiens de corruption et la gabegie de ces mêmes milieux. Tout cela ne peut mener qu'à la rue. D'autant qu'il n'y a absolument aucune autre possibilité pour le peuple de s'exprimer".

MAP

Le chômage et la cherté de la vie à l'origine des émeutes en Algérie (Presse catalane)


Barcelone, 07/01/11- Le chômage et la cherté de la vie sont à l'origine des émeutes qui ont éclaté, mercredi, en Algérie où des actes de pillage ont été commis par des jeunes mécontents notamment à Alger et à Oran, écrit, vendredi, le quotidien catalan "La Vanguardia".


Dans un article intitulé "Les jeunes algériens dans les rues pour protester contre le chômage et la vie chère", La Vanguardia ajoute que ces incidents interviennent après une hausse surprise des prix des produits de première nécessité, rappelant que des émeutes similaires avaient déjà éclaté dans ce pays en 2008.
Le journal, dans son édition électronique, se fait notamment l'écho des actes de pillage perpétrés par les manifestants, notamment au quartier populaire de Bab el Oued à Alger où plusieurs commerces ont été mis à sac, ajoutant que les forces de l'ordre ont été débordées par l'afflux massif des jeunes qui ont bloqué des commissariats de police et incendié plusieurs voitures.
"La colère populaire a gagné d'autres quartiers de la ville, tels Cheraga, Bouchaoi ou d'Ain Benian", note "La Vanguardia", ajoutant que c'est à Oran, dans l'ouest du pays, où ont été enregistrés les incidents les plus violents.
"Les jeunes sont furieux contre le régime", a déclaré un habitant de Bab El Oued, avant d'ajouter qu'il "ne comprend pas pourquoi un pays riche n'est pas capable d'offrir des emplois, des logements et une vie décente à son peuple".

Yakouren
07/01/2011, 23h54
Nos ENNEMIS marocains se frottent les mains....ils sont aux anges.

Honni soit qui mal y pense.

Tems
07/01/2011, 23h56
Yakouren

nous sommes vos frères les seul qui vous ressemble et qui ne vous veux pas du mal !!!

pyrhamid
07/01/2011, 23h58
yakouren arrete un peu là c'est soulant à force

Focus
07/01/2011, 23h58
Yakouren arrete de debiter des anneries, je peux t'assurer que ce genre d'evenement n'est pas fait pour rassurer les marocains, nous avons pls interet dans une region paisible ou tout va bien plutot que d'avoir le feu à nos portes. Mais il faut bien avouer que ces evenements ont le merite de remettre les pendules à l'heure pour certains qui pensent que l'Algerie est un pays en forme grace au baril. La realité est que non, et que la clique au pouvoir a tout interet a degager pour laisser place a ceux qui veulent elever leur pays. Ca fait plusieurs jours que les emeutes ont commencé, et le pouvoir est aux abonnés absent, tu parles d'une gouvernance.

arazi
07/01/2011, 23h58
a chacun son tour , layoune ?:mrgreen:

traks
07/01/2011, 23h58
Nos ENNEMIS marocains se frottent les mains....ils sont aux anges.

Honni soit qui mal y pense.
tu sais je crois une algerie ou régnerai l’anarchie ne réjouirait pas du tous les marocains ...ils doivent avoir aussi peur que toi de ce que vas devenir l'algerie , enfin je parle des gens conscient de l'ordre des choses

Yakouren
08/01/2011, 00h12
nous sommes vos frères les seul qui vous ressemble et qui ne vous veux pas du mal !!!

Franchement connaissant la mentalité marocaine et ayant vu les marocains à l'oeuvre....je ne pourrais jamais croire cela.

mais bon c'est votre quart d'heure.

Tems
08/01/2011, 00h16
Yakouren

dans ces moment douloureux , tu as tous mes respects toi et ton peuple .
:47::4:

Arbefracom
08/01/2011, 00h34
Par les temps qui courent les algériens s'en contre foutent du Maroc sérieusement.

TAGHITI
08/01/2011, 00h53
faut oublier le Maroc dans ce genre de situation, se sont des événements qui sont declenchés par des algériens, pour des causes algériennes et pour une vie meilleure nationale, tant que les manifestants restent raisonables, s éloignent du vendalisme et de la casse et surtout que la vie humaine reste sauvée....
Rrien ne nous intéressent au delá des frontiéres pour le moment, j espére seulement que les voisins qui se croient que tout va bien chez eux et vivent une illusion du un calme de cimetiére se réveilleront un jour, ils trouveront souteint et conseil auprés du big brother:22:

chene
08/01/2011, 09h03
mon pere qui est venu d algerie chez moi m a raconte ceci


boutef a mis un dispositif financier pour les necessiteux resultat des courses meme celui qui a un commerce fais la queue pour percevoir cette aide !!!

dans ce cas la comment resoudre le probleme de la misere quand tu vois des gros bides venir profiter de ces aides !

autre chose que mon m a raconte a l aid il a fait venir du canada des moutons pour le sacrifice qui normalement aurait du etre vendu pas trop cher pour que tout le monde puissent feter l aid

resultat des courses les vendeurs ont quadruples les prix de maniere a ce que personne ne peut s en payer un !!!

il a fait venir un cargot de boeuf en provenance de la france arrivé au port d alger ils sont rester dans le bateau pendant 48 heures les boeufs sont morts de faim de soif tout ca parce que l envois ne correspondait pas eux jours de travail

si la france l a expedie dans la semaine les boeufs sont arrives le week end en algerie

donc voila quand il n y a pas de bonne connexion et des gens capable de reflechir on fait n importe quoi et avce ca de l argent foutu en l air

franchement je pense que tout le monde a ses torts l algerien lambda et le gouv

Cookies