PDA

Voir la version complète : Maroc : Visite guidée. Noël à Laâyoune


Tems
08/01/2011, 23h13
Visite guidée. Noël à Laâyoune

Deux mois après les émeutes du 8 novembre, la ville a retrouvé son calme et ses habitants semblent souffrir d’une amnésie collective.

Le parc de loisirs Las Dunas au centre-ville ressemble à un mini-parc Yasmina casablancais en plus cheap encore. Des cigognes en plâtre trônent sur une fontaine en toc, des “mikhis” dessinés à la va-vite sur les murs sont censés égayer les lieux, des enfants tentent désespérément de s’amuser dans ce lunapark triste comme un cimetière. Au loin résonnent des coups de feu inoffensifs, la ville ne se révolte pas à nouveau, ce n’est que la fantasia du festival Rawafid Azawane de Laâyoune.

Reportée à cause des évènements du 8 novembre, la manifestation bat finalement son plein, au grand dam de plusieurs associations locales qui ont jugé ces festivités déplacées alors que la ville est encore meurtrie. “Tout est rentré dans l’ordre”, se justifie-t-on du côté de l’organisation.

Un leitmotiv répété par toutes les personnes rencontrées, du chauffeur de taxi sahraoui à l’élu local, en passant par le vendeur ambulant originaire de Kelaât Sraghna. Un unanimisme de façade, à en croire un haut fonctionnaire originaire du nord du Maroc.

Embarqué dans son véhicule de fonction, il nous balade en ville à travers la “zone verte”, expression des fonctionnaires locaux pour décrire le quartier administratif sécurisé lors des évènements. Détendu jusque-là, il se crispe à l’approche des faubourgs de la ville. “Je ne peux pas aller plus loin. S’ils voient l’immatriculation officielle, les jeunes vont nous caillasser.” La vie coule en apparence comme un long fleuve tranquille à Laâyoune. En attendant la prochaine crue ?

Hassan Hamdani, envoyé spécial TEL QUEL

houari16
08/01/2011, 23h28
Le résumé d une balade à La3youne nuancé Par TelQuel :
« il se crispe à l’approche des faubourgs de la ville “ Je ne peux pas aller plus loin. S’ils voient l’immatriculation officielle, les jeunes vont nous caillasser.” La vie coule en apparence comme un long fleuve tranquille à Laâyoune. En attendant la prochaine crue ? ” »
“Je ne peux pas aller plus loin.
Pourquoi ?
S’ils voient l’immatriculation officielle, les jeunes vont nous caillasser.”
La suite : le pourquoi se clarifie !
La vie coule en apparence comme un long fleuve tranquille à Laâyoune.
Apparence !
En attendant la prochaine crue ?
S attendre à autre chose ….

Lblaya
08/01/2011, 23h32
En période de conflit avec l'état c'est partout pareil au Maroc les voitures officielles sont caillassés voir leur occupant attaqués.
Dommage pour toi houari.
Les indépendantistes sont KO.
Regarde plutot du coté de chez toi où l'état ne controle plus rien du tout dans les plus grandes villes du pays zaama ;)

houari16
08/01/2011, 23h43
En période de conflit avec l'état c'est partout pareil au Maroc les voitures officielles sont caillassés voir leur occupant attaqués.
Dommage pour toi houari.
@Lblaya :sad: ?
Pourquoi dommage :confused: ?

j ai uniquement commenté l article nuancé de Telquel : une balade à La3youne ; je n avais pas dit quelques chose de mal au sujet du royaume enchanté :15: ! ..point /barre

TAGHITI
08/01/2011, 23h44
la ville ne se révolte pas à nouveau....La vie coule en apparence comme un long fleuve tranquille à Laâyoune. En attendant la prochaine crue ?

morocco
09/01/2011, 03h15
Drizz
Rêve mon vieux. La crue, pardon le tsunamu est chez toi. Dans ton bled de l'Izza ou lkarama. Yahasra.
Chapeau au oujdi Bouteflika & co qui te musèle.:mrgreen:
Depuis 88, il t'impose l'état d'urgence (de siège).
Mais révolte toi; Laisse ton clavier et Sors crier et soutenir tes concitoyens au lieu de te braquer sur tes voisins qui bossent.

Cookies