PDA

Voir la version complète : Qualifier ces évènements d'émeutes de la faim est un raccourci


absent
09/01/2011, 12h36
Dans un communiqué parvenu hier à notre rédaction, le Front des forces socialistes (FFS) a mis en garde contre les «risques de dérapages violents » suite aux évènements ayant secoué une quinzaine de wilayas. Au terme de cet avertissement, le parti de Hocine Aït-Ahmed a appelé à plus d’«ouverture politique». Puisque, soutient-on, la crise du pays serait avant tout une «crise politique», car les Algériens ne font plus confiance à leurs dirigeants.
Selon les rédacteurs de ladite déclaration, intitulée «Le Pouvoir ne peut acheter le silence des Algériens», s’empresser de qualifier ces évènements d’«émeutes de la faim» est un raccourci qui «vide la contestation populaire de toute dimension politique». Or, estimeront-ils, c’est le «sentiment d’injustice», exacerbé par la hausse des prix, qui a poussé ces jeunes gens à sortir dans la rue». Au FFS, on pense, en effet, que le salut serait dans la «levée de l’état d’urgence, le rétablissement des libertés civiles, l’ouverture du champ médiatique et aussi dans la garantie des droits d’association et de manifestation ». L’argumentaire de ce parti de l’opposition est articulé sur le fait qu’il ne pourrait y avoir de développement sans démocratie : «Preuve en est que des milliards et des milliards de dollars ont été dépensés depuis deux mandats plutôt en pure perte». Et de renchérir : «Ces évènements sont aussi la preuve que la démocratie et l’assentiment populaire ne se décrètent pas, qu’on ne peut acheter le silence de la population.» Le FFS a, enfin, appelé à ce que «les Algériens fassent preuve de solidarité et de lucidité, et à se mettre en mouvement pacifique pour imposer une ouverture politique réelle».
L. H.

Inata
09/01/2011, 13h37
le parti de Hocine Aït-Ahmed a appelé à plus d’«ouverture politique».

C'est marrant de voir que depuis des années, les grandes phrases n apportent rien de concret.

absent
09/01/2011, 13h53
Désolé, mais en voyant ces jeunes voyous casser et piller tout azimut dans nos rues depuis 4 jours, je confirme le fait qu'on est pas du tout prêt pour la démocratie !

Il se fait des illusions c'est tout !

On est, et on restera, des arriérés et des pestiférés aux yeux du monde entier, tant que ce n'est pas nous, les citoyens adultes, nous ne prenons pas notre courage à deux main, pour décider notre destin commun, et ne pas le laisser aux autres (états, pseudos-partis politiques, bandes de voyous...etc).

absent
09/01/2011, 14h08
lol méni té7 el bagra yi ketrou jnawa.que font les partis politiques ? C eux normalemet qui doivent prédir et affrinter violement le gov au parlement.

Lounes7
09/01/2011, 14h13
sidmark,
les arriérés sont nos Boutef., Ouyahya, ... qui n'ont pas encore montré le bout de leurs nez malgré la gravité des choses:22:
même dans les pays de l'europe , il y a des jeunes qui cassent.
Bref, le vrai problème sont nos dirigeants "khorotos" :22:

Harrachi78
09/01/2011, 14h18
Allons, allons, il y'a de cela à peine quelques semaines les étudiants d'Angleterre ont cassé tout Londres à cause d'une histoire de frais d'inscription rendus trop chers pour eux. C'est des choses qui arrivent partout, y'a pas de quoi déprimer.

Moi, je dis que c'est uen bonne chose de temps à autre, pour que notre gouvernement d'incapables se souvienne de temps à autre de l'existence d'une rue, d'une jeunesse ... bref d'une population dérnière ses chiffres, ses taxes et son innéficacité chronique à régler ou même réduire les problèmes de ces gens.

absent
09/01/2011, 14h27
Ce qui s'est passé ces derniers jours en Algérie ne différe aucunement de ce qi se passe partout dans le monde sous de nom de violences urbaines.

Si en Algérie, c'est la goutte d'huile qui a fait deborder le vase, les raisons sont classiques.

http://nsa25.casimages.com/img/2011/01/09/110109022140255926.jpg (http://www.casimages.com)

http://books.google.com/books?id=RsPoAz90SaYC&lpg=PA43&dq=violences%20urbaines&hl=fr&pg=PA49#v=onepage&q=violences%20urbaines&f=true

Harrachi78
09/01/2011, 14h31
Ouais, en gros c'ets cela.

Il est sympa ce tableau !

normal
09/01/2011, 14h37
Bien sur que ce n'est pas les prix qui a causé ces évènements, sinon pourquoi nous ne voyons pas de manifestations aux débuts du mois de ramadan ?

wouhou
09/01/2011, 14h49
Au FFS, on pense, en effet, que le salut serait dans la «levée de l’état d’urgence, le rétablissement des libertés civiles, l’ouverture du champ médiatique et aussi dans la garantie des droits d’association et de manifestation ».

Il pense maintenant ce parti :lol:, toutes ces propositions n'émane pas de leurs bouches mais de RSF ( à lire un article de l'an denier de el watan el khabar le soir d'Algérie etc.. je ne sais plus le titre, ou les journalistes algériens ce sont vus signifier que si l'Algérie vus être mieux noté en matières de libertés il faut adopter toutes ces propositions).

«les Algériens fassent preuve de solidarité et de lucidité, et à se mettre en mouvement pacifique pour imposer une ouverture politique réelle».
L. H.

Et en plus ils prends les gens pour des poires, les algériens sont assez lucides et ce FFS par contre ce prend pour un EXTRA LUCIDE:D

Inata
09/01/2011, 14h51
Bonjour Atakor,

Tu sais le tableau résume bien l'incompétence d'une part et l'intentionnel d'autre part! chez nous, le peuple est meurtrie par l injustice, la corruption et les années noires ce ne sont pas des simagrées.

Cookies