PDA

Voir la version complète : Le Maroc, un modèle de réformes dans le monde arabe (journal australien)


Maghreb-United
09/01/2011, 15h32
Canberra, 09/01/11- Le Maroc, un pays où la pratique démocratique est fortement ancrée, représente un modèle de réformes dans le monde arabe, a écrit samedi le quotidien "The Australian".

Le Maroc est "une success story" dans le monde arabe en matière de développement économique et social, écrit l'éditorialiste M. Greg Sheridan, mettant en relief le modèle religieux marocain, fondé sur "la tolérance et la modération".

Le journaliste australien a également mis en exergue la stabilité et le pluralisme politique au Maroc, pays "ami de toutes les puissances occidentales".
Le journal australien a aussi souligné le rôle du Maroc en tant qu'"allié majeur des Etats-Unis, et son étroite coopération avec Washington et l'Union Européenne.
M. Greg Sheridan faisait partie d'une délégation australienne ayant effectué récemment une visite de quatre jours au Maroc pour s'enquérir du processus de développement local à Dakhla. la délégation comprenait également des sénateurs et députés des partis travailliste et libéral.

Durant cette visite, les membres de la délégation se sont dits impressionnés par les grands projets économiques réalisés et les chantiers programmés dans cette ville marocaine.


MAP

HADJRESS
09/01/2011, 18h22
Je confirme, le peu que j'ai vu me donne une nette impression que le maroc est sur la bonne voie d'être dans un futur proche, une puissance régionale , qui sera le centre et le maitre des décisions geo-stratégiques régionale et méditéranéenne .

charaf06
09/01/2011, 18h44
par hadjress
Je confirme, le peu que j'ai vu me donne une nette impression que le maroc est sur la bonne voie d'être dans un futur proche, une puissance régionale , qui sera le centre et le maitre des décisions geo-stratégiques régionale et méditéranéenne .

okba30
09/01/2011, 19h16
C'est de la poudre aux yeux, il faut écouter ce qui se dit dans les chaumières, au Maroc profond.
Il ne faut pas se leurrer, la capacité de résistance aux souffrances et à la douleur du marocain est très grande.
Ce genre d'article est mis en ligne et commandité de peur d'un soulèvement à l'instar des voisins ... Ça me rappelle l'émission ''le miracle algérien'' du temps de Chadli.

citoyen
09/01/2011, 22h05
Sur ce rythme il sera surtout un modèle de propagande glauque.

Le miracle marocain est surtout matérialisé par la capacité du tête à claques à vendre des rêves inaccessibles genre "amis des puissances occidentales" à ses sujets totalement endormis par les illusions :pray:.

mohand-ameziane
09/01/2011, 22h16
Un modele pour perdre tous tes repères,voilà se que nous veulent les occidentaux ressembler à un pays ou tous les abus et le vis sont une vitrine ,c'est bien l'un des dernier pays que je prendrai comme reference,si il y a un pays qui me facine c'est bien la Turquie

houari16
09/01/2011, 22h56
Le Maroc, un modèle de réformes dans le monde arabe (journal australien)
Par la MAP Le royaume enchanté :sad: ?
Le Maroc aime acheter les articles flatteurs , pour satisfaire les egos de la populace :razz: ?

TAGHITI
09/01/2011, 23h44
c'est avec ce genre de propagande et mensonges que les Soultans successifs ont réussi á garder les sujets aussi calmes malgrés toutes les misères du monde, á celá s'ajoute la permission de la culture du Sebssi qui est devenu une culture qui fait partie de l'identité marocaine!

Ghanejou
10/01/2011, 21h08
vrai
c'est la raison qui pousse les Français à privilégier le Maroc pour y passer leurs vacances. SARKOSY s'en inspire même. Il a tranSposé à la France la liberté sexuelle des femmes et des enfants.

othmane26
10/01/2011, 21h21
Le Maroc avance avec le peu qu il a,pas autant qd voudrait ,mais bon , moi je suis satisfait du travail accomplie jusqu a mnt ,gadin llah krim a abd lkrim

arazigh
10/01/2011, 23h00
Le Maroc aime acheter les articles flatteurs
Est-ce que tu as une copie de la facture de cet achat ?

nassim
11/01/2011, 00h38
La MAP exagère encore une fois. Le journal en question ne dit pas que "le Maroc est un modèle de réformes dans le monde arabe". Et pour cause, le Maroc ne peut être considéré comme "modèle" dans la mesure où les niveaux de son attractivité économique, de la corruption, de l'IDH, de la liberté de la presse...etc, ne sont pas les meilleurs dans le monde arabe.

Le journaliste a surtout fait un récit élogieux d'un touriste fasciné par le Maroc et exprimant sa gratitude pour le fait que le Maroc et Israel soutiennent activement la candidature de l'Australie à un siège non permanent au conseil de sécurité de l'ONU.

Ci-dessous, l'article en anglais.

Not on the road to Morocco
I HAVE just been to two countries that boldly and publicly support Australia's bid for election to a non-permanent seat on the UN Security Council. These are Israel and Morocco.

Israel's support is understandable. Australia is a very staunch friend of Israel.

Morocco's case is perhaps even more interesting. It's a fair bet you don't know much about Morocco. Bizarrely, Australia does not even have an embassy there. Yet Morocco has an embassy in Canberra. Australia's only embassy in North Africa is in Cairo. Yet a slew of North African countries - Morocco, Algeria, Syria, Libya - have embassies in Canberra.

Of these countries, by far the most interesting, and the most important, is Morocco. The Australian ambassador in faraway Paris is accredited to the Moroccan capital, Rabat.

This is intensely sub-optimal, to put it mildly, in terms of Australia's national interests.

I saw an example of this at first hand. An Australian delegation of six senior federal politicians, as well as business figures and a few journalists, just spent several days in Morocco. They met senior political leaders, government ministers, advisers to the King, businesspeople and regional officials. The Australian politicians were constantly interviewed by Moroccan television and newspapers. They had a higher media profile than any Australian group in Morocco in many years. Indeed, they were probably the largest delegation of their type ever to visit Morocco. Yet the Australian embassy in Paris involved itself in their visit not at all.

It didn't brief the politicians, it didn't leverage their extraordinary access for its own purposes. Nothing at all was done to co-ordinate, or integrate, a coherent Australian approach.

This, sadly, reflects the pathetically diminished status and resources of the Department of Foreign Affairs and Trade. Starved of resources for the life of the Howard government, DFAT has received no significant increase in resources under Labor. No other country of our size and wealth has such a paltry diplomatic representation. Morocco, with only a tiny fraction of our wealth, has much wider diplomatic representation than Australia..

This makes a complete mockery, by the way, of our claims to have anything of significance to say to the wider world about issues such as the Middle East peace process, nuclear non-proliferation or. more broadly, relations between Islam and the West. It is one of the many reasons we are likely to fail in our bid for a Security Council seat. It's fairly difficult to convince a country that you take its interests and views seriously if you can't even be bothered maintaining an embassy in its capital.

This is a foolish mistake by Australia and reflects grossly flawed priorities. Our foreign aid budget is ballooning into the billions of dollars. Much of it, long after it's out of Australian hands, will inevitably be wasted in corruption, consultants and counterproductive policies. A portion of this money should be redirected to establishing new embassies and consulates. In itself, their establishment would contribute to the economies of the countries involved, many of which, like Morocco, we would like to help. But such embassies and consulates, by promoting trade and, even more significantly, by promoting wider political and human links with Australia, would also have much more diverse beneficial effects.

If we were interested in doing the maximum amount to help and also optimising our influence and serving our interests most effectively, that's what we'd be doing. But so much of Australian foreign policy is posture, and posturing about the foreign aid budget is no exception. Similarly, a very bad dynamic has developed in Australian diplomacy during the past decade and a half. It's all about the personal appearances and media coverage of the prime minister and foreign minister, as though coherent foreign policy has no other expression.

The absurd neglect of Morocco is a telling indictment of our national slackness in foreign policy, beyond our core traditional interests in North America, Asia and Europe (though even in these three areas there are huge gaps).

Morocco is determinedly on the side of the friendship with the West, and on the side of moderation. It co-operates closely on security with the US and the European Union.

Several years ago there were a very few terrorist bombings in Casablanca. Al-Qa'ida in the Maghreb has tried hard to infiltrate Morocco, but without great success. The government in Rabat is dealing with a desultory ethnic separatist movement in the Western Sahara, led by the Polisario Front, which is backed by Algeria and has links with al-Qa'ida.

Morocco, unlike most of its neighbours, has no known reserves of oil, though it is highly prospective and Australian mining companies are interested in conducting exploration there. It survived the global financial crisis relatively well, with annual economic growth of about 4 per cent. But like most of the Arab world it has a high birthrate, a young population and a tremendous need for new jobs. Four per cent growth is not too bad, but Morocco needs a higher rate than that to absorb all the new entrants to the labour market each year.

It is avowedly market-friendly and hungry for foreign investment. The big cities I visited, Casablanca and Rabat, are pretty clean and orderly, and though there are parts you certainly wouldn't visit after dark, I didn't feel any uneasiness on the street.

Morocco is intensely proud that it didn't persecute its Jewish minority during World War II. It is proud that there is still a functioning and active Jewish Moroccan community.

In all of this, if ever there were a state in North Africa that Australia ought to be developing an economic and political relationship with, it's Morocco. We can learn things from Morocco about the state of Islam in the Middle East and there are surely areas where our national genius, such as it is, could make a constructive contribution to Morocco's fortunes.

But we are, on this as on most things, fast asleep, fat and happy on our mineral wealth, taking a holiday from our own reform, taking a holiday, it seems, from history itself. This is very dumb, both in the specifics of Morocco and more generally. For while we may not be interested in history, history, I fear, is very interested in us.

Source: The Australian

Mounir.
11/01/2011, 01h39
merci nassim pour l article en englais je retiens :

led by the Polisario Front, which is backed by Algeria and has links with al-Qa'ida :razz:


et aussi

In all of this, if ever there were a state in North Africa that Australia ought to be developing an economic and political relationship with, it's Morocco. We can learn things from Morocco about the state of Islam in the Middle East and there are surely areas where our national genius, such as it is, could make a constructive contribution to Morocco's fortunes.:razz:

ahmed67
11/01/2011, 05h56
moi celle la
Le journaliste a surtout fait un récit élogieux d'un touriste fasciné par le Maroc et exprimant sa gratitude pour le fait que le Maroc et Israel soutiennent activement la candidature de l'Australie à un siège non permanent au conseil de sécurité de l'ONU.

MorayMohand
11/01/2011, 10h43
Bah

La dictature marocain qui se dit d'etre un etat arabe, allah yen3el alli ma yehchem...

Tamedit n-was
11/01/2011, 11h52
La MAP exagère encore une fois. Le journal en question ne dit pas que "le Maroc est un modèle de réformes dans le monde arabe". Et pour cause, le Maroc ne peut être considéré comme "modèle" dans la mesure où les niveaux de son attractivité économique, de la corruption, de l'IDH, de la liberté de la presse...etc, ne sont pas les meilleurs dans le monde arabe.

Le journaliste a surtout fait un récit élogieux d'un touriste fasciné par le Maroc et exprimant sa gratitude pour le fait que le Maroc et Israel soutiennent activement la candidature de l'Australie à un siège non permanent au conseil de sécurité de l'ONU.



La MAP fait honte à la profession du journaliste Marocaine, et ne fait que montrer sa bassesse.. l'article posté au premier poste, ne peut pas être considéré comme une information, ni comme une analyse, ni comme une lécture journalistique, c'est un torchon qui fait de la propagande avec des méthodes les plus sales et d'un niveau plus bas...

Un lecteur lambda, ne va pas forcément y aller vérifier la source d'origine de l'information, si ce que ce journal Australien dit est vrai ou non .. et c'est là où la MAP exerce son sale jeu, et c'est son terrain de jeu

Merci Nassim pour l'article en Anglais.

Cell
11/01/2011, 12h01
La MAP fait honte à la profession du journaliste Marocaine, et ne fait que montrer sa bassesse.. l'article posté au premier poste, ne peut pas être considéré comme une information, ni comme une analyse, ni comme une lécture journalistique, c'est un torchon qui fait de la propagande avec des méthodes les plus sales et d'un niveau plus bas...


un niveau de journalisme maghrébin quoi .

Un lecteur lambda,

un lecteur qui lit la MAP ( ou APS , Ou SPS ....) c'et déja pas un lecteur Lambda , mais un lecteur C0N ......

azouz75
11/01/2011, 12h08
un lecteur qui lit la MAP ( ou APS , Ou SPS ....)

non pas l'APS, et je te défie de me sortir un article de l'APS du niveau de la MAP.

;)

Cell
11/01/2011, 12h14
non pas l'APS, et je te défie de me sortir un article de l'APS du niveau de la MAP.

tu comprend que ce que tu me demande de prouver est au minimum subjectif ( je peut juger un article Nul alors que tu le trouvera moyen voire bon) , au pire impossible , et que ca risque de nous ramener vers des hors sujet et vers un débat interminable .....

enfin bref , sache que je met l'APS et la MAP dans le même sac , qui pue le plus ne m'intéresse aucunement.

azouz75
11/01/2011, 12h19
sans philosopher, les faits.

la MAP a été des dizaines de fois attrapé la main dans le sac, elle est devenue experte en matière de travestir les faits.

L'APS fait preuve de beaucoup de professionnalisme. ( hormis le fait que sa pue le SO/M , je te l'accorde ;) )


un exemple et je ferme la parenthèse :


Mouvement de protestation : le RCD appréhende la situation http://www.aps.dz/imgweb/blank1.jpg
APS ALGER - Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) "appréhende la scène nationale d'aujourd'hui", a-t-il indiqué dans un communiqué suite au mouvement de protestation enregistré dans plusieurs villes du pays. "Ces manifestations décrites, à juste titre, comme la conséquence d'une inflation débridée, connaissent aussi des raisons plus profondes", note le RCD qui dit appréhender la scène nationale d'aujourd'hui. Pour le parti, "la fermeture de tout espace d'expression et d'organisation autonomes ne laisse que l'émeute et la rue comme moyen et place pour la contestation", estimant que, sur le terrain, "des manipulations récurrentes sont signalées". Ces manipulations "portent la marque d'acteurs menacés dans leurs intérêts et leur confort (...)", affirme-t-il. Le secrétariat national du parti qui s'est réuni en session extraordinaire a "instruit ses instances régionales, dans le pays comme en émigration, pour mettre en place des cellules de veille".
tu ne liras jamais l'équivalent de ceci sur la MAP .


A+

elcohen
11/01/2011, 12h56
non pas l'APS, et je te défie de me sortir un article de l'APS du niveau de la MAP.




Tu rigoles j'espere, l'INTOX flagrante qui me vient en tete en ce moment:


L’agence officielle algérienne de presse (APS) prise en flagrant délit d’intox. Vendredi 12 novembre, le Foreign Office a exprimé son étonnement face aux informations fallacieuses publiées jeudi par l’APS, au sujet de la position du Royaume-Uni concernant les récents événements dans les provinces Sud du Royaume. Une dépêche de l’APS diffusée le 11 novembre cite le ministre des Affaires étrangères, William Hague, appelant à ce que «des mesures soient prises pour assurer la protection de nos ressortissants au Maroc», a dit un porte-parole du ministère britannique des Affaires étrangères. «Il s’agit d’une information loin de toute précision», a dit le porte-parole dans un communiqué parvenu à la MAP....

azouz75
11/01/2011, 13h06
je veux bien, mais tu viens de nous balancer un article de la MAP , la boucle est bouclée ;)




Tu rigoles j'espere, l'INTOX flagrante qui me vient en tete en ce moment:

Citation:
L’agence officielle algérienne de presse (APS) prise en flagrant délit d’intox. Vendredi 12 novembre, le Foreign Office a exprimé son étonnement face aux informations fallacieuses publiées jeudi par l’APS, au sujet de la position du Royaume-Uni concernant les récents événements dans les provinces Sud du Royaume. Une dépêche de l’APS diffusée le 11 novembre cite le ministre des Affaires étrangères, William Hague, appelant à ce que «des mesures soient prises pour assurer la protection de nos ressortissants au Maroc», a dit un porte-parole du ministère britannique des Affaires étrangères. «Il s’agit d’une information loin de toute précision», a dit le porte-parole dans un communiqué parvenu à la MAP....

MAP

elcohen
11/01/2011, 13h20
La MAP a rapporté les propos (en quotation) d'un ministre britanique...sinon l'APS telle une vierge effarouchée aurait crier au complot ;)


Ainsi, M. Dereck Conway, membre de la chambre des Communes, a confié à MAP-Londres que ces informations, rapportées notamment par l'agence de presse algérienne APS, qui parlait d'un débat en plénière sur la question du Sahara à la Chambre basse du parlement britannique, sont dénuées de tout fondement.

"Il s'agit d'un bref débat par une commission de la chambre des Communes et non pas dans la principale salle du parlement", a-t-il dit



Et ceci n'est qu'une histoire parmis tant d'autres. sinon biensure que tu es libre de croire a tout ce que dit votre agence de presse ;)

Cookies