PDA

Voir la version complète : De nouveaux milliardaires algériens ont fait leur apparition à l’étranger


mehdi-amazigh
16/02/2011, 19h47
Depuis la chute de Ben Ali, un sujet revient régulièrement dans l’actualité : les avoirs de l’ancien président tunisien et de sa famille à l’étranger. Ils sont estimés à plusieurs milliards de dollars. Comme les Tunisiens, des Algériens ont également amassé d’importantes fortunes ces dernières années.

Selon des experts financiers internationaux interrogés par TSA, ces avoirs représentent au moins 25 milliards de dollars sur les seuls dix dernières années. Pour leur calcul, ils se basent sur les montants des commissions perçues dans les opérations d’importation et de passation de contrats publics. Sur les dix dernières années, l’Algérie a importé en moyenne 35 milliards de dollars par an, soit un total de 350 milliards de dollars. Dans le même temps, le gouvernement a lancé entre 2004 et 2005, un programme quinquennal de 150 milliards de dollars dont la réalisation a été confiée presque exclusivement à des groupes étrangers. Or, c’est connu : les opérations d’importation tout comme les contrats internationaux donnent lieu à la perception de commissions. En Algérie, la moyenne de ces commissions est estimée à 5 %, soit un total minimum de 25 milliards de dollars sur les dix dernières années. « Ces commissions ne sont pas forcément liées à la corruption. Elles font partie de l’activité commerciale internationale. Mais une bonne partie, surtout celle liée aux marchés publics, peut être considérée comme de la corruption », précise un expert. Ces calculs ne prennent pas en compte un autre phénomène : les surfacturations pratiquées par des entreprises algériennes, publiques et privées, pour leurs opérations d’importation d’équipements, de matière première ou de service. Véritable sport national, ces surfacturations permettent à des dirigeants d’entreprises de transférer d’importantes sommes d’argent sur des comptes personnels ou appartenant à des proches établis à l’étranger. Selon les experts interrogés par TSA, ces pratiques contribuent fortement à alourdir la facture des importations. Comme le montrent les derniers chiffres de l’année 2010, les mesures prises par le gouvernement pour lutter contre ce phénomène n’ont pas eu l’effet annoncé. Résultat, depuis quelques années, de nouveaux multimillionnaires algériens ont fait leur apparition à l’étranger. Ils ne sont pas issus du monde classique des affaires et ne possèdent pas d'entreprises en Algérie. Ainsi en 2009, un Algérien a été au cœur des discussions au salon nautique de Dubaï. Il venait d’acquérir un yacht pour plus de 25 millions de dollars. Cet Algérien est connu dans les milieux d’affaires pour son activité d’intermédiaire entre les groupes étrangers et des administrations algériennes.


Yacine

Reflexion DZ

mehdi-amazigh
16/02/2011, 20h35
En Algérie, la moyenne de ces commissions est estimée à 5 %, soit un total minimum de 25 milliards de dollars sur les dix dernières années.

absent
16/02/2011, 20h38
Voyons voyons, l'Algérie n'est ni la Tunisie, ni l'Egypte.....héhéhé, bande de voyous.

Laari1
16/02/2011, 20h42
En Algérie, la moyenne de ces commissions est estimée à 5 %, soit un total minimum de 25 milliards de dollars sur les dix dernières années.

Et Boutef n'est même pas au courant!!!:22:

ott
16/02/2011, 20h54
C'est le même calcule qu'avait fait Brahimi pour calculer les 26 milliards a la suite des émeutes de 88, lui était premier ministre... on n'en a plus parlé depuis de ces 26 milliards, et lui est interdit de séjour dans son propre pays...

khaly
16/02/2011, 20h58
C'est le même calcule qu'avait fait Brahimi pour calculer les 26 milliards a la suite des émeutes de 88, lui était premier ministre... on n'en a plus parlé depuis de ces 26 milliards, et lui est interdit de séjour dans son propre pays...

il a suffit que toute la presse obeissant aux ordres de ceux qui l'ont créee , tourne en bourrique les révélations de ce ministre, que tous les gens s'y mettent à ironiser à ce sujet.

ces organismes sont loin du compte !

xenon
16/02/2011, 22h09
...Attention encore quelques critiques de ce genre et vous allez étre taxés de said saadistes ...!!

nacer-eddine06
16/02/2011, 22h12
Cet Algérien est connu dans les milieux d’affaires pour son activité d’intermédiaire entre les groupes étrangers et des administrations algériennes.

et c qui chelui la
:redface::22::lol::twisted::D;):mad::redface::sad: :confused::cry::evil::mrgree

xenon
16/02/2011, 22h19
laisse moi deviner :

petit de taille
blondinet
fine moustache
yeux clairs
des canines lonnnnnnnngues trés longues
??!!

nacer-eddine06
16/02/2011, 22h24
UN COMME CELUI LA:vampsmil::vampsmil::vampsmil::vampsmil::vampsmi l::vampsmil::vampsmil::vampsmil:

mehdi-amazigh
16/02/2011, 22h25
Ces vampires!!!!!!!!!!!!

nacer-eddine06
16/02/2011, 22h56
crist
le probleme des algeriens il est dans ce hydre
http://www.algerie-dz.com/forums/showthread.php?t=198594

nassim
16/02/2011, 23h08
Rien que pour le projet de l'autoroute Est-Ouest, presque 600 millions de dollars ont été volés sous forme de commissions illégales. Et cette somme pourrait même avoir été sous-estimée.

Les corrompus au pouvoir et les barons de l'économie noire ne se sont jamais bien portés que depuis l'arrivée de Bouteflika au pouvoir et l'explosion des recettes d'hydrocarbures. Pour ces charognards qui ont volé des milliards de l'argent du peuple algérien, Bouteflika doit rester président aussi longtemps qu'il sera vivant!

L'arrivée d'un jeune président qui déclarerait la guerre à la corruption et à l'économie noire serait le pire cauchemar de ces charognards.

absent
16/02/2011, 23h17
nassim, il faut rappeler de ce qu'ils ont fait à hidouci, pour avoir refusé de jouer leur jeu. Les économistes compétents, ils n'aiment pas ça.

keyboardzapper
16/02/2011, 23h17
je vole
tu vole
ils nous on volé

mehdi-amazigh
16/02/2011, 23h37
Je le redis, DES VAMPIRES...........

mousmous
16/02/2011, 23h47
merci a vous pour tt c est infos que le peuple sache et par le nette
tt va ce savoir mrc encore pour le peuple algeriens
qui vie dans la misères que d autre roule sur des milliards
avec l'argents du peuple algeriens

bsr

Cookies