PDA

Voir la version complète : L'état d'urgence levé en Algérie


Page : [1] 2 3

Zirds
22/02/2011, 18h36
l'info est urgente pour aljazeera et france 24
le gouvernement vient a l'instant de lever l'état d'urgence

vos réactions a chaud :lol:

kappa
22/02/2011, 18h39
Rien d'autre ? :cry:

Sioux foughali
22/02/2011, 18h41
et les mesures annoncées de grande ampleur ?

Azoumba
22/02/2011, 18h41
Azul, maintennant que l etat d urgence n est plus en vigeur, alors y as plus de raison d interdire les marches.

ott
22/02/2011, 18h41
C'etait annonce par les ministre des AE et par le premier ministre. Pas de surprises reelle. faut voir par quoi c accompagne....

biskra
22/02/2011, 18h44
c'est tres bien

PremierJour
22/02/2011, 18h48
Bonjour les Dégâts !

lilha
22/02/2011, 18h50
pardon pour mon ignorance, mais sa va changer quoi dans les faits :rolleyes:

Arbefracom
22/02/2011, 18h51
Salam aleikoum,

je voulais savoir qu'est ce qui va changer en Algérie en levant l'état d'urgence ?

RoboCop
22/02/2011, 18h53
C'est une sage décision, mais pourvu qu'ils ne mettent pas une batterie de lois scélérates, dans lesquelles se cachera un état d'urgence plan B, un train peut en cacher un autre.
Wait and see.

Sioux foughali
22/02/2011, 19h00
pardon pour mon ignorance, mais sa va changer quoi dans les faits




Faut reprendre le texte des periodes Boudiaf -Zeroual et deduire ce qui pourrait changer.

Quelqu'un l'a posté traduit , je vais le rechecher

Sioux foughali
22/02/2011, 19h04
grâce à Lamia

le texte de l'epoque traduit
http://www.algerie-dz.com/forums/showpost.php?p=3252477&postcount=12


le texte en Arabe posté par Tamerlan

http://www.algerie-dz.com/forums/showpost.php?p=3251950&postcount=2

Sioux foughali
22/02/2011, 19h06
j'ai fait une erreur dans la presentation , j'efface ..confusion Etat d'urgence et Etat de siege

Zirds
22/02/2011, 19h06
pardon pour mon ignorance, mais sa va changer quoi dans les faits
Ce qui va changer


A la faveur de la levée de l'état d'urgence, des dispositifs juridiques, comme la prolongation de la garde à vue de 3 à 12 jours, vont changer et revenir à une légalité plus standard. En théorie, les perquisitions et les écoutes téléphoniques seront de nouveau soumises à un mandat du procureur et les rassemblement ne seront plus —en théorie, toujours— soumis à des demandes d'autorisation. Idem pour les zones de sécurité ou les interdictions de circulation, qui devront désormais être soumises au Parlement, et les walis (gouverneurs), ne pourront plus aussi facilement faire appel aux forces de l'ordre pour régler un mécontentement ou dissoudre les assemblées élues locales (http://www.**********.com/fr/elwatan/309143).
Pour les avocats comme Maitre Ali Yahia, infatigable militant des droits de l'Homme, avec la levée du dispositif «les arrestations ne se feront plus par voie administrative [comme c'est parfois le cas actuellement] mais par voie juridique, uniquement.»


Ce qui ne va pas changer

Les marches à Alger seront toujours interdites, a tenu à préciser le ministre de l'Intérieur, même dans le cas d'une levée de l'état d'urgence. Les médias les plus importants seront toujours aux mains du régime et il n'est toujours pas question d'ouvrir l'audiovisuel au secteur privé.
Les agréments de journaux, d'association, de syndicats libres ou de partis politiques seront toujours soumis au filtre du ministère de l'Intérieur et du Département renseignement et sécurité (DRS), tous deux services de renseignement militaires.


en gros, rien ne va changer ........
du feu de paille :rolleyes:


gouvernement de me*de

PremierJour
22/02/2011, 19h08
- Les terroristes auront plus de liberté pour circuler , tuer et massacrer le peuple

- Le citoyen aura moins de liberté pour sortir se balader et vaquer a ses
Occupations !

RoboCop
22/02/2011, 19h11
On a déjà discuté sur ce sujet, il faut juste chercher sur le forum, entre autres le ministre de l'intérieur et les walis qui agiront en son nom ne pourront plus prendre directement certaines décisions liées au sécuritaire, sans l'aval de la justice, ex le wali pouvait licencier ou interdir le séjour à un citoyen de sa wilaya, qui est soupçonné de troubles à la sécurité et ce, sans passer par la justice.

mehdi-amazigh
22/02/2011, 19h14
La porte ouverte aux barbus,aux voleurs de grand chemin, aux kidnappeurs.............

Plus possible de sortir le soir,de travailler tard...............

lilha
22/02/2011, 19h16
merci pour vos précisions :rolleyes:

absent
22/02/2011, 19h23
- Les terroristes auront plus de liberté pour circuler , tuer et massacrer le peuple

- Le citoyen aura moins de liberté pour sortir se balader et vaquer a ses
Occupations !

Oula qu'est ce que c'est que ça PJ!!

Tu crois que c'est une loi de 92 qui a empêche les terros de massacrer tout le monde?! La seule chose qu'elle empêche cette loi, c'est de donner la raison pour laquelle un flic te maltraite!
Et je rappelerais une chose: cette loi a été fixée comme valable pour 12 mois, ensuite elle a été prolongée sans mettre de durée, mais depuis 10 ans, elle n'est plus justifiée juridiquement parlant et donc inapplicable.

SLOUGI
22/02/2011, 19h23
Est-ce à dire que la situation qui avait conduit les autorités à l'instaurer n'est plus d'actualité ?

absent
22/02/2011, 19h27
Biensur qu'elle ne l'est plus, l'état n'est plus menacé par un terrorisme!

Dandy
22/02/2011, 19h30
Azul, maintennant que l etat d urgence n est plus en vigeur, alors y as plus de raison d interdire les marches.


Les marches ne sont systématiquement interdites qu'à Alger.
Dans les autres villes, elles sont autorisées sous réserve de l'accord de la Préfecture (comme en France en gros).

Tu peux donc en conclure que l'interdiction des marches à Alger n'est pas lié à l'Etat d'Urgence, puisque ce des marches sont autorisées ailleurs, bien que ce dernier soit en vigueur sur l'ensemble du territoire national.

Loubia
22/02/2011, 19h30
mehdi-amazigh + PremierJour :
- Les terroristes auront plus de liberté pour circuler , tuer et massacrer le peuple

- Le citoyen aura moins de liberté pour sortir se balader et vaquer a ses
Occupations !
(...)
La porte ouverte aux barbus,aux voleurs de grand chemin, aux kidnappeurs.............

Plus possible de sortir le soir,de travailler tard...Pourquoi vous dites ça ? L'état d'urgence a été instauré en 1992, et ce n'est pas ça qui a empêché des centaines de milliers d'algériens de mourir sous l'état d'urgence. Lever l'état d'urgence ne veut pas dire que les institutions sécuritaires de l'Etat vont désormais être au chômage. S'il fallait un état d'urgence pour assurer la liberté au citoyen et lui permettre de circuler la nuit, alors on devrait rester en état d'urgence éternellement.

keyboardzapper
22/02/2011, 19h32
Alors on pourra manger une pizza entre 4 copains dehors....CHOUEEEEEEEEEEEEEEEEETE...je mettrais beaucoup de harissa..

absent
22/02/2011, 19h35
Les marches ne sont systématiquement interdites qu'à Alger.
Dans les autres villes, elles sont autorisées sous réserve de l'accord de la Préfecture (comme en France en gros).

Tu peux donc en conclure que l'interdiction des marches à Alger n'est pas lié à l'Etat d'Urgence, puisque ce des marches sont autorisées ailleurs, bien que ce dernier soit en vigueur sur l'ensemble du territoire national.
Sauf que dans les faits ce n'est pas vrai.

La marche du 12 a été réprimé aussi à Annaba et Oran, ce qui veut dire que l'interdiction d'Alger n'est qu'une excuse.

Mis à part dans le sud, ou dans les régions kabyles, toute manifestation n'est pas la bienvenue.

Loubia
22/02/2011, 19h36
Dandy :Les marches ne sont systématiquement interdites qu'à Alger.
Dans les autres villes, elles sont autorisées sous réserve de l'accord de la Préfecture (comme en France en gros).Les marches sont systématiquement interdites à Alger dans le sens où ce n'est même pas la peine d'en formuler la demande. Dans les autres wilaya, on a effectivement le droit d'introduire une demande, après, bien sûr, elle sera refusée. En gros, le refus dans les autres wilaya se fait en deux étapes, ce qui ne le rend pas moins systématique.

absent
22/02/2011, 19h38
Je tiens quand même à signaler que l'état d'urgence n'interdit pas les marches, il stipule juste qu'elles sont soumises à autorisation de la Wilaya.

La levée de l'état d'urgence implique que c'est cette demande qui saute, aujourd'hui tout le monde a le droit sans en être autorisé à manifester, il faut juste pour des raisons d'ordre public, prévenir les autorités à l'avance.

PremierJour
22/02/2011, 19h38
ça m'arrive de conduire la Nuit ( j'appelle nuit la période entre 18h et 21h lol )et faut dire que j'atteins facilement les 200 Battements de coeur /minute par peur bien sur....ya que la vue d'un Barrage qui me rassure !

Il se pourrait que l'insécurité soit essentiellement un soucis féminin ds notre Bled puisque les hommes ne s'en plaints pas apparemment

Une copine a moi a failli Etre Egorgée sur l'autoroute par un cinglé qui a profité de la circulation pour ouvrir la portière de sa voiture via la fenêtre , la pauvre était obligée de suivre le chemin que ce malade lui indiquait et ce n'est que la vue d'un barrage de loin qui l'a poussé a la lâcher .........Ce n'est qu'un Échantillon ça !

mehdi-amazigh
22/02/2011, 19h40
Pourquoi vous dites ça ? L'état d'urgence a été instauré en 1992, et ce n'est pas ça qui a empêché des centaines de milliers d'algériens de mourir sous l'état d'urgence. Lever l'état d'urgence ne veut pas dire que les institutions sécuritaires de l'Etat vont désormais être au chômage. S'il fallait un état d'urgence pour assurer la liberté au citoyen et lui permettre de circuler la nuit, alors on devrait rester en état d'urgence éternellement. __________________La plus grande concentration de barrages se trouvent en grande kabylie!
je discute avec les gens,je vais souvent la bas, les gens sont contents de voir l'armée partout( presque tous les villages),les habitants leur donne à manger,ils peuvent sortir le soir,ils connaissent les militaires,souvent les mêmes!

Tu es de quel coin? connais tu YAKOUREN/ TAMGOUT, route deFREHA, TAMDA???

absent
22/02/2011, 19h40
La levée de l'état d'urgence n'interdit pas les barrages, oh ne t'inquiètes pas pour ça, ça va continuer, l'état d'urgence n'influe pas sur l'action du ministère de l'intérieur de mettre la police partout, elle influe sur le juridique, c'est à dire qu'avant la police pouvait t'arrêter, te mettre dans une cellule pendant 3 jours puis te relâcher sans autorisation.

Cookies