PDA

Voir la version complète : Kadhafi prépare l’assaut de Benghazi


biskra
15/03/2011, 22h17
Kadhafi prépare l’assaut de Benghazi

Les forces pro-Kadhafi étaient en regroupement, hier, dans les lignes de front qui se déplacent de plus en plus vers l’Est. Cette position a été acquise après la reconquête de nouvelles villes à coups d’obus et de raids aériens, selon plusieurs médias.
Malgré les protestations et sanctions internationales, Mouammar Kadhafi s’est dit, une nouvelle fois hier, déterminé à venir à bout de l’insurrection. Dimanche, ce dernier avait annoncé, via la télévision d’Etat Al Jamahirya, avoir sécurisé ses ports et appelé les sociétés étrangères à renvoyer leurs pétroliers pour charger le brut.
La Compagnie pétrolière nationale, citée par la télévision, a annoncé que «les ports pétroliers libyens sont devenus sûrs après qu’il eut été mis fin aux actes de sabotage, et sont désormais opérationnels». Par conséquent, la Compagnie «demande à tous les employés de revenir travailler dans tous les lieux pétroliers» et «à toutes les sociétés étrangères à envoyer leurs pétroliers à ces ports et à entamer les opérations de déchargement et chargement» de brut.

Après Al Oukaila sur la route côtière, c’est la localité d’Al Bicher plus à l’Est qui est désormais sous contrôle des loyalistes qui bombardaient aussi Brega, à quelque 240 km de Benghazi, quartier général du Conseil national de transition regroupant l’opposition. Cette ville a été abandonnée, hier, par des dizaines d’insurgés à bord de véhicules transportant des batteries anti-aériennes de la DCA. Ils se seraient, selon plusieurs sources, regroupés dans la ville d’Ajdabiya à 80 km plus à l’Est. Tripoli, toujours via la télévision d’Etat libyenne, a affirmé que Brega avait été «une ville nettoyée».

Désormais, l’on parle de quelques autres opérations avant que Kadhafi, dans les jours qui viennent, ne donne l’ordre de l’assaut de la capitale des insurgés, Benghazi.
Dans cette ville, située à un millier de km de Tripoli, toutes les lignes des téléphones portables étaient coupées, les communications des opérateurs Libyana et Al-Madar ne fonctionnant plus.
Selon plusieurs sources médicales citées par les chaînes d’informations télévisées, il semblerait que malgré les mauvaises nouvelles du front, des volontaires quasi désarmés continuaient de s’enrôler à Benghazi.

Dans l’Ouest, Zawiyah, qui fut le bastion rebelle le plus proche de la capitale, est tombée aux mains du régime après plus de deux semaines de résistance acharnée. En revanche, les rebelles contrôlaient toujours Misrata (150 km à l’est de Tripoli) mais des tirs d’armes automatiques étaient entendus aux abords de la ville, selon un habitant. Plusieurs villes du Nord-Ouest, dont la région montagneuse du Jabal Al-Gharbi, sont cela dit, encore sous contrôle rebelle, selon plusieurs correspondants de presse. La situation, quoique confuse, en Libye, indique que les pro-Kadhafi sont nettement en train de gagner du terrain, profitant de l’absence de consensus international sur une intervention militaire qui prendrait le plus probablement la force d’une zone d’exclusion aérienne. Un temps que le régime de Tripoli emploie sans en perdre une seconde à asseoir une situation de fait accompli, avec pour idéal de faire tomber Benghazi, quoi de plus symbolique, pour dire que la rébellion est morte et finie et que le pays ainsi pacifié est redevenu exactement comme il était auparavant.

Pourtant, rien ne sera plus difficile alors que de continuer à gérer le pays après le lourd passif de la révolte des Libyens et de la répression qui s’en est suivie. On parle, en effet, de centaines de morts et la fuite vers l’étranger de plus de 250 000 personnes, sans compter les populations déplacées à l’intérieur du pays. L’on sait que la Ligue arabe a estimé que le régime libyen avait «perdu sa légitimité» et annoncé son soutien à l’opposition. Mais il semble que le régime de Kadhafi a décidé de se replier sur lui-même, faire le dos rond, dans l’espoir d’écraser la rébellion par tous les moyens et, dans un second temps, de trouver des issues à sa mise sur le ban de la communauté internationale.

Car malgré le soutien arabe à la zone d’exclusion, réclamée avec force par l’opposition libyenne, et l’accueil favorable des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne à une telle position, l’indécision sur l’intervention militaire continue de frapper les réunions de l’Otan et l’Union européenne et, hier, du G8 réuni à Paris. Lors de cette dernière réunion, le ministre français des AE, Alain Juppé, a reconnu que «Kadhafi marque des points», tout en admettant que la communauté internationale ne pourrait pas empêcher le colonel Kadhafi de reprendre la deuxième ville de Libye, Benghazi». L’appel de l’émissaire de l’ONU, arrivé à Tripoli lundi, pour l’arrêt des violences, n’a été suivi d’aucun écho de quelque partie que ce soit. Les négociations pour permettre un accès aux organisations humanitaires dans le pays devaient se poursuivre jusqu’à hier soir.

Fort inquiète de l’évolution de la situation, la population de Benghazi pourrait vite se retrouver menacée. Dans les rues et les places de la ville, l’euphorie des premières semaines de la révolte a fait place à l’inquiétude, et les regards sont tournés vers l’étranger. Dès lors, des diplomates européens via la presse de certains pays de l’UE avancent que la situation a changé, où maintenant Kadhafi est plutôt dans l’offensive, et ses adversaires plutôt sur la défensive, et que le moment est peut-être celui d’appeler à un cessez-le-feu et au dialogue national, seule carte encore jouable pour éviter qu’un véritable bain de sang ne se produise à Benghazi.

Encore que ce soit une option très difficile à imposer sur le terrain. Au début de la révolte, Tripoli avait suggéré un dialogue que le Conseil national de transition avait accepté sous la seule condition du départ de Mouammar Kadhafi vers l’étranger. Mercredi dernier, c’était au tour de ce dernier de rejeter toute idée de dialogue avec «des terroristes liés à Al Qaïda». C’est dire à quel point la situation est dramatique en Libye…

Par Nabil Benali

absent
15/03/2011, 22h43
Après Al Oukaila sur la route côtière, c’est la localité d’Al Bicher plus à l’Est qui est désormais sous contrôle des loyalistes qui bombardaient aussi Brega, à quelque 240 km de Benghazi, quartier général du Conseil national de transition regroupant l’opposition. Cette ville a été abandonnée, hier, par des dizaines d’insurgés à bord de véhicules transportant des batteries anti-aériennes de la DCA.

Oui ben c'est pas avec quelques dizaines d'hommes qu'on parvient à vaincre une armée nationale aidée de miliciens africains, c'est vraiment pas sérieux, ils sont mal organisés ces rebelles...

Tems
15/03/2011, 22h45
sa tourne au vinaigre a ce que je vois ....

en tous cas nous au Maroc on a du soucie a ce faire une fois Khadafi revenue au pouvoir en Libye ....

biskra
15/03/2011, 22h47
sa tourne au vinaigre a ce que je vois ....

en tous cas nous au Maroc on a du soucie a ce faire une fois Khadafi revenue au pouvoir en Libye .... tems


si kaddafi retablie,personnellemnt politiquement le maroc ne craint rien ,mais preparez vous a tout les coups vicieux et innimaginable

la bete est laché

xenon
15/03/2011, 22h50
Oui ben c'est pas avec quelques dizaines d'hommes qu'on parvient à vaincre une armée nationale aidée de miliciens africains, c'est vraiment pas sérieux, ils sont mal organisés ces rebelles...

tu commence à ouvrir les yeux ..

Salah01
15/03/2011, 22h53
aidée de miliciens africains,

He oui, certains énergumènes se réjouissent de revoir le connard de Kadafou revenir au pouvoir sauf il y aura un gros os à Benghazi, lorsque le gros connard de kadafou recevra des missiles de l'OTAN sur la tronche et là les faux Q du Maghreb se mordront les doigts ou autres choses! Le scénario de Saddam est en route pour le voyou et ses copains du Maghreb!

Courage au peuple lybien et allah sera avec vous...

absent
15/03/2011, 23h01
Non mes yeux sont bien ouverts,

La solution pour les révolutionnaires est de mener une guerre asymétrique dans la ville de Benghazi, faire du combat de rue, ils ont des RPG et des SAM-7/SAM-14, des canons sans recul parfait pour faire face à de l'infanterie, ils peuvent tenir longtemps s'ils s'organisent bien, avec une ligne de ravitaillement etc... Ils ont une petite formation militaire (armes légères) et certains d'entre eux sont des soldats de l'armée ayant déserté. Ils peuvent tenir. Mais c'est une question de motivation et d'organisation, s'ils font preuve de compétences, ils peuvent tenir très longtemps et même infliger de graves revers aux hommes du dictateur...
Une chose de sûr c'est qu'ils doivent détruire toute menace qui viendrait des airs, surtout de la part des hélicoptères de type mi-24, qui seront un grave danger pour eux, vu qu'ils sont blindés et fortement armés...

biskra
15/03/2011, 23h06
l'algerie de par son experience et aussi par ces service de securité sur le terrain ,connaissait bien l'animal kaddaffi ,on n'a eté prudent

personne ne peut nous en faire le reproche ,alors que d'autre se rejouissait et commencer a feter la victoire ...

tout le monde se débine ,les etats unis ,les europeens ,la chine .
la russie..

et pourtant j'aurais aimé qu'il tombe , comme un fruit pourri sans interventions ,et seulement avec la force du peuple..

Salah01
15/03/2011, 23h14
l'algerie de par son experience et aussi par ces service de securité sur le terrain ,connaissait bien l'animal kaddaffi ,on n'a eté prudent

personne ne peut nous en faire le reproche ,alors que d'autre se rejouissait et commencer a feter la victoire ...

tout le monde se débine ,les etats unis ,les europeens ,la chine .
la russie..

et pourtant j'aurais aimé qu'il tombe , comme un fruit pourri sans interventions ,et seulement avec la force du peuple..



Désolé biscracoco, tu m'as l'air d'être un fin diblomath :mrgreen:! sikel finirsité qui t'a honoré du diplôme en géopolitique? Relis toi, car tu te fais honte mon petit....

RIM-K65
15/03/2011, 23h15
Quelqu'un a vu ces "miliciens africains" ?

xenon
15/03/2011, 23h17
La solution pour les révolutionnaires est de mener une guerre asymétrique dans la ville de Benghazi, faire du combat de rue, ils ont des RPG et des SAM-7/SAM-14, des canons sans recul parfait pour faire face à de l'infanterie, ils peuvent tenir longtemps s'ils s'organisent bien, avec une ligne de ravitaillement etc... Ils ont une petite formation militaire (armes légères) et certains d'entre eux sont des soldats de l'armée ayant déserté. Ils peuvent tenir. Mais c'est une question de motivation et d'organisation, s'ils font preuve de compétences, ils peuvent tenir très longtemps et même infliger de graves revers aux hommes du dictateur...
Une chose de sûr c'est qu'ils doivent détruire toute menace qui viendrait des airs, surtout de la part des hélicoptères de type mi-24, qui seront un grave danger pour eux, vu qu'ils sont blindés et fortement armés...

à voir , c'est possible mais n'oublie pas qu'il y'a des milliers de femmes et enfants dans cette ville !

moi je pense que avant d'attaquer benghazi , l'armée lybienne va d'abords essayer de sécuriser les frontiéres EST et couper ainsi les insurgés de toute possibilté de repli ou de ravitalliement.

rodmaroc
15/03/2011, 23h17
Une chose de sûr c'est qu'ils doivent détruire toute menace qui viendrait des airs, surtout de la part des hélicoptères de type mi-24, qui seront un grave danger pour eux, vu qu'ils sont blindés et fortement armés...si les americains voulaient les aider en leur fournissant des stinger, ce problème serait réglé en 2 minutes.

mkhantre
15/03/2011, 23h18
Kadhafi ne sortira jamais vainqueur tot ou tard .

quand les occidentaux mettent quelqun dans leur tete , il finira par tomber , c'est clair .

Kadhafi ou " sa Libye " ne represente rien à l'égard de la communauté internationale en plus .

Kadhafi fera surement couler beaucoup plus de sang :22: , mais il finira sa vie comme Saddam .

Que Kadhafi gagne sa bataille veut dire une Humiliation de tous les peuples arabes , un coup dur à la liberté et de la dignité des arabes aussi . les autres gouvernement dictatoriaux vont s'inspirer de cela , Actuellement ils tromblent deja .

J'espere de tout coeur que ce Hmar tombera le plus vite possible .

xenon
15/03/2011, 23h19
Quelqu'un a vu ces "miliciens africains" ?

ben c'est comme les bombardements de l'aviation qui font visiblement peu de dégats , tout le monde en parle
personne n'en a encore vu !!

RIM-K65
15/03/2011, 23h24
les arabes sont les spécialistes de la propagande.

absent
15/03/2011, 23h25
en tous cas nous au Maroc on a du soucie a ce faire une fois Khadafi revenue au pouvoir en Libye ....

Non c'est faux, et je vais dire pourquoi :

- Le Maroc est dix fois plus puissant que la pauvre armée de Kadhafi, tu as bien vu que ce fut la débandade pour lui et ses troupes jusqu'à ce qu'il recrute plusieurs milliers de miliciens africains... On verra s'il y a des troupes étrangères sur place, car il avait pas mal de coopérants qui font fonctionner son armés ! Alors tu pense que face à une vrai armée nationale il tient pas plus d'une semaine...

- Les occidentaux sont malins. Là ils vont temporiser, attendre et voir qui sont ces révoltés, en nom de qui et de quoi ils agissent, ils vont les rencontrer en douce, parler avec eux, voir ce qu'ils demandent, mais ils ont été un peu con dés le début, les british avaient envoyés quelqu'un les rencontrer, qu'est-ce qu'ils ont fait ? Ils ont arrêter l'officiel, le groupe de SAS qui le protégeait et en plus de les avoirs humiliés ils leur ont dit qu'ils voulaient pas d'une intervention étrangère etc... En gros maladroits, mal dirigés, incohérents et sans but fixe à part faire tomber le dictateur ! Par contre les occidentaux quand ils se mettent à quelque chose ils vont jusqu'au bout, donc kadhafi ils finiront pour avoir sa peau, mais là ils tâtent le terrain, voient la meilleure solution pour eux...

- Kadhafi vient de commettre l'erreur d'appeler les russes, la chine et l'inde à venir exploiter le pétrole du pays, ce qui veut dire qu'il essai de se débarrasser des compagnies occidentales, là il porte atteinte à leur intérêts, là ils pardonneront pas ! Quand tu signe pour dix ans une concession pétrolière, vaut mieux pas virer la compagnie qui a acheté ce droit, qui t'as payé en échange, toi et ton pays... Donc un jour on peut même voir des forces étrangères débarquer en libie !

xenon
15/03/2011, 23h29
Donc un jour on peut même voir des forces étrangères débarquer en libie !

ce que nous Algériens devont éviter au maximum !!

Tems
15/03/2011, 23h30
Tolkien

je parlé d'attaque plutôt diplomatique et d’escarmouche au niveau du polisario etc...

biskra
15/03/2011, 23h46
Désolé biscracoco, tu m'as l'air d'être un fin diblomath :mrgreen:! sikel finirsité qui t'a honoré du diplôme en géopolitique? Relis toi, car tu te fais honte mon petit.... salah


comme ton petit roitelet:mrgreen: et me me parle pas de honte ,vous ne savez pas ce sais ..ok j'en dirais pas plus

absent
15/03/2011, 23h50
ce que nous Algériens devont éviter au maximum !!

Oui mais Bouteflika sur ce coup n'a pas été malin, aucune strategie !

Il vient nous dire que l'Algérie est neutre, ok, mais au sommet de la ligue arabe, lui et la syrie votent contre la NFZ ! Donc le monde voit un soutien à kadhafi...

Puis ensuite il nous fait dire que l'Algérie ne s'est pas opposé à la ligue, qu'il préfère voir le dossier entre les mains du Conseil de Sécurité !!!

C'est qui le CS ?

> USA, GB, Fce, Russie, Chine !

Donc il veut certainement bloquer toute intervention en comptant sur le VETO Russe et Chinois !

Mais déjà dans la guerre du Golfe contre Saddam, on a vu que le CS a trouvé consensus ! Et oui, la Russie à plus d'intérêts à être "bien" avec les USA qu'avec des pays du Tiers-Monde ! Pour eux ont est rien d'autre que des billets de banque sur patte (Vente d'armes, Gazprom...) ! La Chine ne peut pas s'opposer à Washington, ils ont encore trop besoin de lui...

Au final le CS peut voter une NFZ !

Sauf si les rebelles perdent la partie, surtout comme ils ont une apparence d'islamistes, c'est ça qui risque de geler sur place les occidentaux, qui veulent surtout pas voir une république islamiste dans la région, surtout avec pour parrain l'Iran...

Donc là le terrain est flou, on sait pas comment les occidentaux vont réagir, mais on a vu que le G-8 ne s'est pas décidé pour une NFZ, donc faut attendre le CS et ce que va faire la Russie et la Chine !

Mais généralement les dirigeants arabes ne compte pas pour grand chose pour les Grands, Russie en tête, face à un Bouteflika ils préféreront toujours discuter avec un américain, à moins que vraiment tu mette des centaines ou des milliers de milliards de dollars sur la table (armement, affaires, gazprom etc...) !!!

vraiment ça dépend, la situation peut se retourner contre kadhafi, très vite, ou très lentement, mais en tout cas ils veulent sa peau, ça c'est sûr...

Salah01
16/03/2011, 00h13
comme ton petit roitelet:mrgreen: et me me parle pas de honte ,vous ne savez pas ce sais ..ok j'en dirais pas plus

Briscoco: Quelle finestiti as-tu fréquenté? Please....:mrgreen:

biskra
16/03/2011, 00h20
Briscoco: Quelle finestiti as-tu fréquenté? Please salahOOO

est toi dans quelle école de proxenétisme du a fait des classes:mrgreen:

Cookies