PDA

Voir la version complète : Buzzichelli Maroc: Un marché de 500 millions de DH au Cameroun


walid85
17/03/2011, 21h14
Buzzichelli Maroc renforce sa présence en Afrique. La société spécialisée dans le montage d’unités industrielles vient de décrocher un contrat de 500 millions de DH pour la construction d’une centrale électrique au Cameroun. Le donneur d’ordre n’est autre que le raffineur camerounais Sonora (Société nationale de raffinage au Cameroun). Sonara réalise un investissement de 200 millions d’euros pour l’extension de ses capacités de raffinage.
La centrale produira de la vapeur et de l’électricité qui alimentera la raffinerie de Limbe. Buzzichelli devra livrer clés en main une centrale de cogénération de 30 Mégawatts (MW) dont une première phase correspond à une puissance de 15 MW. «Le projet s’étalera sur 29 mois avec une partie ingénierie et achats en 2011. La construction s’opère en 2012, quant à la mise en service elle est prévue pour mai 2013», explique Mehdi Zouhir, PDG de Buzzichelli. Le chantier emploiera 20 expatriés marocains et 200 camerounais.
Au niveau organisationnel, la filiale du groupe à Paris (Buzzichelli International) sera en charge de l’ingénierie, de la supervision et de la mise en route en partenariat avec ICE (Société d’ingénierie française). Pour sa part, Buzzichelli Maroc va réaliser les achats internationaux et les travaux en s’appuyant sur les compétences locales au Cameroun.
Au Maroc, Buzzichelli vient aussi de décrocher un contrat pour la centrale électrique de Kénitra. «Ce projet rentre dans le plan d’investissement de l’ONE pour la construction d’une centrale de 300 MW. Le contrat a été remporté par le consortium General Electric et Cegelec qui nous a confié les travaux mécaniques, électriques et de tuyauterie. La livraison est prévue pour début 2012 avec un montant qui tourne autour de 80 millions de DH», annonce le PDG.
Buzzichelli Maroc est une filiale de la holding Sofmag. La holding possède plusieurs entreprises opérant dans l’industrie (construction ingénierie, distribution, électronique, plasturgie) et agroalimentaire (production de margarine). L’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 420 millions de DH en 2010 et en prévoit 500 en 2011. Malgré la consonance italienne Buzzichelli est une entreprise marocaine initialement créée en France par un Italien et rachetée début des années 90 par la famille Zouhir.
L’entreprise a contribué à la réalisation d’importants projets industriels au Maroc. Parmi ses références: les centrales électriques de Mohammedia et de Tahaddart à Tanger, Ben Ahmed et Fès, sans oublier toute la tuyauterie du terminal d’hydrocarbures de TangerMed. A l’international, Buzzichelli Maroc a également participé à la construction de deux nouvelles lignes de cimenteries au Sénégal. En Libye, l’entreprise a réalisé différents travaux dans les raffineries de Zaouia et de Benghazi.

leconomiste

Black
18/03/2011, 12h07
Pas mal la coopération sud sud

Cookies