PDA

Voir la version complète : Quintescence


Lana Pitt
26/08/2004, 13h12
Les paroles farandoles, dans l'écrin de ton coeur
Elles dansent et puis s'envolent dans le creux de ton sein
Savoureuse gourmandise, succombe à la douceur
Elles apportent le plaisir, la nuit touche à sa fin...

Elles dansent et puis s'envolent dans le creux de ton sein
Et c'est surtout de croire en ses tendres ritournelles
Elles apportent le plaisir, la nuit touche à sa fin
Le balcon refleurit, j'aperçois une ombrelle

Et c'est surtout de croire en ses tendres ritournelles
Que tu chantes en sourdine et sur ta balançoire
Le balcon refleurit, j'aperçois une ombrelle
Tu es un troubadour en quête d'un fol espoir !

Que tu chantes en sourdine et sur ta balançoire
C'est de se penser chantre et se savoir agile
Tu es un troubadour en quête d'un fol espoir !
Et c'est surtout de croire en ses mots si fragiles...



24/08/2004

morjane
26/08/2004, 18h41
Azul Lana,

On pourrait peindre ton poème tant il est imagé et on pourrait aussi le chanter tant il est entrainant. Bref, je l'ai bien aimé.

Merci lana :biggrin:

Lana Pitt
28/08/2004, 18h43
merci pour ce compliment qui me va droit au coeur!

Cookies