PDA

Voir la version complète : L'aviation française sauve les insurgés de Benghazi


Page : [1] 2 3 4

rodmaroc
21/03/2011, 17h32
REPORTAGE - Les frappes aériennes de la coalition ont renversé en quelques heures une situation désespérée. Refluant en pagaille, les troupes de Kadhafi étaient dimanche en pleine retraite vers le sud.

Les bombes ont frappé avec une précision presque diabolique. Deux raids aériens de la coalition internationale ont détruit dimanche matin plusieurs dizaines de chars de Kadhafi embossés à l'entrée sud de Benghazi. Leur avance vers la capitale de la révolution a été stoppée net et les survivants se repliaient dimanche précipitamment vers le sud. L'autoroute à quatre voies était jalonnée des carcasses noircies de chars lourds T-72, de lance-roquettes multiples, de canons automoteurs et de blindés divers. Certains chars donnent l'impression d'avoir été décapsulés, leur tourelle arrachée et projetée à plusieurs dizaines de mètres par une force inconnue. D'autres, abandonnés par leurs équipages, ressemblent à des animaux préhistoriques décimés par un mystérieux cataclysme. Des carcasses noircies achèvent de brûler, laissant des coulées brillantes d'aluminium fondu sur le goudron. Des munitions explosent encore en projetant des gerbes lumineuses. La chaussée est jonchée de bouts de ferraille calcinés et des débris de la déroute. L'air sent le pneu et l'essence brûlés, l'odeur de la défaite.
Sur une cinquantaine de kilomètres au sud de Benghazi, c'est une succession de dizaines de véhicules, calcinés ou abandonnés. Vers le village de Lajhar, un tank en flammes sur la remorque d'un porte-chars explose soudain en une grosse boule de flammes orange et de fumée noire.
Les soldats de Kadhafi s'apprêtaient à lancer l'assaut final sur la capitale de la révolution. Ils ont été pris par surprise par les bombardements de la coalition. Des ustensiles de cuisine sont éparpillés, des carcasses de moutons écorchés entre les véhicules, comme s'ils s'apprêtaient à prendre leur petit déjeuner avant de partir à l'attaque. Les corps de dizaines de ces malheureux soldats sont étendus autour de leurs véhicules. Certains sont carbonisés, tordus et noircis. D'autres, déchiquetés, ne sont plus que des morceaux de corps méconnaissables. Parfois on bute sur des membres épars, une jambe dans une chaussure, ou un bras arraché.

«Sarkozy bravo»

«Les avions français ont attaqué à deux reprises, une première fois vers 6 h 30 ce matin, une seconde autour de 10 h 30», dit le colonel Souleymane al-Qaddiqui, un officier passé du côté des révolutionnaires. «Les soldats de Kadhafi se sont débandés. Certains ont fui à pied. D'autres avec des véhicules civils. Ils ont pris la route d'Ajdabiya. Nous allons avancer.»
Personne n'a vu les avions, qui volaient à trop haute altitude, ni les bombes guidées au mètre près qui ont pulvérisé les chars. Mais tout le monde est persuadé que ce sont des appareils français. Les révolutionnaires libyens sont reconnaissants à la France de son soutien au moment où tout semblait perdu.«Sarkozy, bravo !», crient les combattants qui passent dans leurs pick-up. Les civils venus en curieux se garent n'importe comment entre les carcasses d'engins détruits. On pille allègrement les fourgons de l'armée de Kadhafi en déroute. Des gens débarquent de la remorque d'un camion DHL des cageots de fruits et de légumes. L'aviation de la coalition est intervenue juste à temps. Après deux semaines d'avance irrésistible sur des centaines de kilomètres dans le golfe de Syrte, reprenant les terminaux pétroliers de Ras Lanouf et de Brega, puis, en milieu de semaine dernière, la ville stratégique d'Ajdamiya, tombée en quelques heures, les forces de Kadhafi touchaient presque au but ces derniers jours. Entrées dans les faubourgs de Benghazi, elles s'apprêtaient ce week-end à lancer l'assaut final contre la ville rebelle presque sans défense, et à noyer dans le sang la révolution libyenne.
L'assaut final avait commencé samedi. Des roquettes Katioucha se sont abattues sur plusieurs quartiers de la ville, tuant et blessant des dizaines de personnes, et déclenchant un exode vers les villes du nord de la Cyrénaïque. Galvanisés par le vote d'une opération aérienne internationale contre Kadhafi, les combattants révolutionnaires s'étaient ressaisis. Dans le quartier de Hayet Tabalinu, dans la banlieue sud de Benghazi, ils étaient parvenus à arrêter les éléments avancés des forces de Kadhafi entre les échangeurs routiers, et sous les eucalyptus qui longent la route près de Gamfuda, immenses lotissements en construction bâtis par des entreprises chinoises. Dans la nuit de samedi à dimanche, les rues de Benghazi étaient coupées par des barricades érigées à la va-vite. Des groupes de jeunes gens armés de fusils de types divers quadrillaient la ville pour combattre les partisans de Kadhafi, cinquième colonne formée par les membres des comités populaires, déterminés à reprendre le contrôle de la cité rebelle.
Mais rien n'indique que Benghazi aurait tenu bien longtemps face à la puissance de feu supérieure des forces fidèles au dictateur. «On avait réussi à les arrêter, mais on a dû reculer. Jusqu'à ce que les avions arrivent », dit Lajhar, un combattant volontaire des milices levées par les révolutionnaires libyens qui a pris part à la défense de Benghazi.

«Ils tirent vers tout ce qui vient vers eux»

Les frappes aériennes de la coalition ont renversé en quelques heures une situation désespérée. Refluant en pagaille, les troupes de Kadhafi étaient dimanche en pleine retraite vers le sud. En fin d'après-midi, elles étaient signalées entre les villages d'al-Magroun et Sultan, à mi-chemin entre Benghazi et Ajdamiya, par les pick-up des révolutionnaires qui revenaient vers le nord en faisant des appels de phares. « Ils tirent sur tout ce qui vient vers eux », disent depuis la portière les combattants rebelles. En début de soirée, des habitants d'Ajdamiya assuraient qu'elles avaient quitté la ville, à 160 kilomètres au sud de Benghazi et fuyaient vers l'ouest et vers Syrte, la région d'origine du dictateur, où il compte encore de nombreux fidèles.
Le mouvement de va-et-vient le long de la route côtière a repris, cette fois dans l'autre sens, en direction de l'ouest et du golfe de Syrte. Le siège de Benghazi levé à peine commencé, les forces révolutionnaires ont repris aussitôt l'ascendant, à défaut d'avoir acquis une réelle organisation. Elles se préparent à reprendre leur avance vers le sud. Au bout de leurs longues chaînes de ravitaillement, les forces loyales au dictateur se replient à présent à grande vitesse. Dans un paysage désespérément plat, dépourvu du moindre abri, les blindés et les véhicules des forces de Kadhafi sont des cibles rêvées pour les bombes guidées de l'aviation internationale. L'issue de l'affrontement reste incertaine, lutte de volonté plus que pure question militaire, mais l'intervention internationale a en quelques heures changé le cours de la révolution libyenne. (Le Figaro)

Bachi
21/03/2011, 17h40
Bababaaa !
La France, la grande terreur mondiale ! Sarko, le grand héros !
C'est vraiment rigolo tout ce pétage de bretelles !

Numidio
21/03/2011, 17h45
En 3 jours ils ont détruits 4 véhicules militaires non-identifiés. L'état-major vient tt juste de confirmer cette info en direct

Bachi
21/03/2011, 17h48
En 3 jours ils ont détruits 4 véhicules militaires non-identifiés

Mdrrrrr

Sais-tu combien d'appareils, ils ont perdu pour parvenir à cet exploit?

bouberita
21/03/2011, 17h49
youuu Film ....
pourquoi j'ai l'impression que kadafou a de beaux jours devant lui ? (dans la libye de l' ouest ) :22:

Bachi
21/03/2011, 17h50
Bouberita...
Les Américains sont là. L'honneur de la France est sauf !

Numidio
21/03/2011, 17h52
Il n'ont pas perdu d'avions. Ils descendent pas au dessous de 15000 pied c pour ça qu'ils n'arrivent pas à identifier leur cible.

Par contre les US ont utilisé leur stealth fighters et ceux la ont fait des dégâts.

SLOUGI
21/03/2011, 17h54
Il ne faut pas que la France a une des premières armées du monde. Elle peut t'envoyer une bombe à neutrons qui raille toute trace de vie sur plusieurs kilomètres.

Maintenant, le fait d'avoir stopper l'avancée des troupes de Kadafille sur Benghazi n'est pas une mauvaise chose. Il suffit d'entendre les habitants crier "one, two, three, choukran Sarkozy."

rodmaroc
21/03/2011, 17h54
c'est une succession de dizaines de véhicules, calcinés ou abandonnés. Vers le village de Lajhar, un tank en flammes sur la remorque d'un porte-chars explose soudain en une grosse boule de flammes orange et de fumée noire.
le bilan est clair: des dizaines de véhicules blindés détruits, 0 avions de la coalition perdu, 0 perte civil....rien à dire,c'est du travail propre.

Bachi
21/03/2011, 17h56
Il n'ont pas perdu d'avions. Ils descendent pas au dessous de 15000 pied c pour ça qu'ils n'arrivent pas à identifier leur cible.

Ah, les trouillards !
Quand on a pas les c..., faut rester chez soi...

bel-court
21/03/2011, 17h56
Les boucliers humains dressés devant les chars par les milices de Kadhafi ralentissent énormément les frappes aériennes, les alliés n'auront d'autres choix que de sécuriser le chemin pour les opposants vers Misrata par exemple ou 11 chars de Kadhafi occupent le centre ville. Les bavures commenceront bientôt si les alliés attaquent le chef lieu de cette ville qui n'a pas résisté devant les milices du fou Libyen qui ont forcé leur chemin en tirant sur les foules qui étaient sans armes pour se défendre.

espritlibre
21/03/2011, 17h58
quand jupée parler d'urgence c'est a ces blindés devant benghazi qu'il pensait .... les benghazi et la revolution peuvent dire vraiment dire merci la france et il le disent !!!! ca semble gener certains ....mais eux sont loin dans leur petits confort ...comme moi d'ailleurs

magh91
21/03/2011, 18h33
Espérons que la France pourra se faire rembourser en Pétrole ... :mrgreen:

espritlibre
21/03/2011, 18h40
Espérons que la France pourra se faire rembourser en Pétrole

les intérêts français dans la region sont largement plus que cela ......mais libre a toi de rester dans les petits calculs de boutiquier .......

allez je te donne quelques pistes plus sérieuses : l'avenir de l'union pour la méditerannée liés au développement de son flan sud et la politique migratoire ....

magh91
21/03/2011, 18h56
Tous les arabes savent pertinemment que les interventions militaires des occidentaux sont motivées pour défendre leurs intérêts économiques.

espritlibre
21/03/2011, 19h03
beaucoup arabes font semblant d'ignorer ...les enjeux strategiques ...c'est pourquoi il ont souvent des lectures de boutiquiers !!

bel-court
21/03/2011, 19h05
Tous les arabes savent pertinemment que les interventions militaires des occidentaux sont motivées pour défendre leurs intérêts économiques. Il faudrait peut être se pencher sur les multiples appels de l'opposition qui perdaientt du terrain et Kadhafi qui était sur le point de recupérer Benghazi aprés l'avoir cernée par l'est, l'ouest et le sud. Les alliés sont arrivés au bon moment et ont fait reculer les poules de Kadhafi. Il y'a une bonne justification pour l'intervention, aprés libre à vous de penser c'est les élections que visaient Sarko, c'est le pétrole qui est visé, c'est le flu migratoire qu'ils voulaient stopper.
Je me demande qu'est ce qu'on disait des Américains quand ils avaient débarqué en Europe pour chasser Hitler, le flu migratoire? le pétrole allemand? les élections de 1944 pour Franklin Roosevelt? peut être que vous avez raison.

absent
21/03/2011, 19h06
Moi je dis que Kaddaffi restera le dirigeant de la libye. Les USA ont dit qu'ils veulent pas sa tête. Est-ce que ça vous dit quelque chose?

Bachi
21/03/2011, 19h11
Il faudrait peut être se pencher sur les multiples appels de l'opposition qui perdaientt du terrain et Kadhafi qui était sur le point de recupérer Benghazi aprés l'avoir cernée par l'est, l'ouest et le sud

Parlons en de cette opposition ?

On parle bien de l'ex ministre de la justice de Kaddafi ...
Il serait devenu subitement un grand démocrate qu'il faut à tout prix sauver ?

rachid75
21/03/2011, 19h12
Mouloud
Moi je dis que Kaddaffi restera le dirigeant de la libye. Les USA ont dit qu'ils veulent pas sa tête. Est-ce que ça vous dit quelque chose?

les Americains sont conscients du grand bordelle qu'il aura apres Kadafi, ça sera un autre somalie , des pirates qui écumeront toutes la méditerranée.:22:

kaiser
21/03/2011, 19h18
Moi je dis que Kaddaffi restera le dirigeant de la libye. Les USA ont dit qu'ils veulent pas sa tête. Est-ce que ça vous dit quelque chose?

il y a plusieurs sons de cloches chez les officiels américains et si c'était le cas on peut étre sur que les anglais et les français ne l entendraient t pas de cette oreille simplement parceque le maintien de kaddafi signifierait le bannissement des entreprises européennes de la libye et rien que pour cela ils iront jusqu au bout.

bel-court
21/03/2011, 19h19
les Americains sont conscients du grand bordelle qu'il aura apres Kadafi, ça sera un autre somalie

Pour le moment les Libyens sont plus unis que nous les Algériens.

espritlibre
21/03/2011, 19h35
Moi je dis que Kaddaffi restera le dirigeant de la libye. Les USA ont dit qu'ils veulent pas sa tête. Est-ce que ça vous dit quelque chose?

c'est plus complexe que cela ....allez je te donne mon hypothses favorite

les americain tirant les lecons d'irak et d'afhanistan , en disant cela s'adressent en premier aux peuples arabes en general et au insurgés lybien en particulier : et le message est clair : il n' y aura pas de hamid kerzai lybien et kadhafi on vous laisse le degommer tout seuls pour vous legitimer plus ........

houari16
21/03/2011, 19h40
Bababaaa !
La France, la grande terreur mondiale ! Sarko, le grand héros !


Il se croit un Napoléon en campagne à la recherche d autres colonies :sad: ?

houari16
21/03/2011, 19h43
Pour le moment les Libyens sont plus unis que nous les Algériens.
@bel-court
L obsession :redface: ? là tu divagues :lol: ?
Héhé ! ça se voit que la discussion te dépasse :D ?

AARROU
21/03/2011, 19h49
Belcourt

Pour le moment les Libyens sont plus unis que nous les Algériens.

De quel Algeriens tu parle des Algerien de LA PLANETE MARS

Si tu as écouté le dernier discour de GHADAFI,il demande aux tribus qui lui sont fideles de marcher ver Benghazi

Le tribus du sud de la LIBYE sont contre GHADAFI depuis toujours

Autant dire que c'est toi qui est sur la planete MARS,vas sur FORUM SAHARA MAROCAIN rejoindre tes semblables tu seras plus crédible qu'ici

Numidio
21/03/2011, 19h57
AARROU

+1000

anta wa3ar bezzaf ;-)

magh91
21/03/2011, 20h06
La coalition internationale, avec à sa tête les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne, a bombardé lundi la ville de Sebha (750 km au sud de Tripoli), fief de la tribu de Guededfa du colonel Mouammar Kadhafi, a indiqué un porte-parole du gouvernement
Il a précisé que les raids de la coalition ont également touché lundi un "petit port de pêche" à 27 km à l'ouest de Tripoli.
Il a ajouté que ces attaques ont fait de "nombreuses victimes" parmi les civils, notamment à "l'aéroport civil" de Syrte, ville natale de Kadhafi, à 600 km à l'est de Tripoli.
(©AFP / 21 mars 2011 20h56) :sad:

absent
21/03/2011, 20h07
c'est plus complexe que cela ....allez je te donne mon hypothses favorite

les americain tirant les lecons d'irak et d'afhanistan , en disant cela s'adressent en premier aux peuples arabes en general et au insurgés lybien en particulier : et le message est clair : il n' y aura pas de hamid kerzai lybien et kadhafi on vous laisse le degommer tout seuls pour vous legitimer plus ........


Oui mais pour le moment, il y a une armée fidèle aussi. Si c'était aussi facile de le déloger, un seul coup d'état aurait pu faire l'affaire.

Les Américains aiment faire le chantage aux Français. Ils veulent les menacer avec Gaddafi. C'est la realpolitik.

magh91
21/03/2011, 20h10
sur el jazira avec les rebelles Lybiens, on se croit plus dans tintin et les Picaros que dans la guerre des étoiles. Le désenchantement des patriotes va être à la hauteur des illusions entretenues par sarkozy lorsqu'il va falloir envoyer des troupes à pied. :razz:

Cookies