PDA

Voir la version complète : Moscou s'oppose à des sanctions contre l'Iran


morjane
21/04/2006, 18h08
Durcissant son opposition à des sanctions contre Téhéran, la Russie a estimé que le Conseil de sécurité des Nations unies ne devrait envisager des mesures contre la République islamique que s'il détenait la preuve que l'Iran cherche à se doter d'armes nucléaires.

Le Conseil de sécurité attend un rapport de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) le 28 avril, censé dire si l'Iran continue ou non d'enrichir de l'uranium et répond aux questions qui lui ont été posées sur son programme nucléaire.

"Nous ne pourrons parler de sanctions que lorsque nous disposerons de faits concrets confirmant que l'Iran n'est pas exclusivement engagé dans des activités nucléaires civiles", a déclaré le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Mikhaïl Kaminine, cité par l'agence de presse Itar-Tass.

L'Iran insiste sur le fait qu'il a le droit d'enrichir de l'uranium à des fins civiles, pour produire de l'électricité, et nie avoir un programme militaire nucléaire clandestin. L'AIEA, à ce jour, n'a pas obtenu la preuve catégorique que l'Iran poursuit un programme nucléaire.

En Iran, lors des prières du vendredi, l'ayatollah Mohammad Emami Kashani a déclaré que le directeur général de l'AIEA, Mohamed ElBaradei, et l'AIEA elle-même avaient pointé du doigt seulement les recherches technologiques de l'Iran, en ignorant totalement Israël, qui disposerait depuis des années de l'arme nucléaire.

"Les Israéliens ont des armes nucléaires et développent constamment leur arsenal, et vous ne leur demandez pas pourquoi?", s'est interrogé l'ayatollah Mohammad Emami Kashani.

Par Reuters

Cookies