PDA

Voir la version complète : Les révolutions arabes, les révolutions des hommes


bel-court
24/03/2011, 10h59
Certains médias n'ont pas manqué de soulever l'abscence de représentation féminine dans les révolutions arabes en évoquant l'idée d'un possible retournement de situation pour que l'homme devient plus autoritaire qu'auparavant. Et pourtant on a vu des femmes dans les révolutions pacifiques comme en Tunisie et en Egypte ou des femmes ont manifesté leurs mécontentements au régimes en place une fois la violence a baissé vis-à-vis des manifestants, ce qui veut dire que les femmes ne sont pas complices des pouvoirs en place. Dans notre culture la femme n'est pas habilitée à faire face à des violences que les pouvoirs pratiquent contre les manifestants, aprés tout c'est une affaire d'hommes. C'est des hommes qui sont au pouvoir et qui dirigent des hommes face aux populations et je me demande pourquoi les femmes iraient combattre des militaires ou des policiers, je comprendrais bien si on a à faire face à une femme dictatrice et qui utiliserait des femmes pour opprimer mais ce n'est pas le cas dans le monde arabe, donc le terrain de combat est reservé aux rjals qui n'ont pas peur de dictateurs comme Ben Ali, Moubarak ou Kadhafi qui n'a pas hésité à tirer sur des enfants et des familles entières.
Kadhafi n'a pas hésité non plus d'appeller dans son discours les femmes de Benghazi à sortir pour combattre "l'envahisseur" aprés avoir réalisé qu'il a perdu la gente masculine qu'il a qualifié d'hommes peureux au lieu de reconnaitre que les hommes sont là pour le combattre et c'est des hommes courageux qui sont prêts à se sacrifier pour libérer leur nation, les vrais hommes n'accèptent pas l'humiliation et les femmes sont pour rien dans la bêtise de l'homme qui se croyait roi des rois.
Les hommes peureux restent dans leur coin et ont peur de ses chars et le soutiennent, les vrais rjals vont le pendre.

Cookies