PDA

Voir la version complète : La culture démocratique versus révolutionnaire


ott
26/03/2011, 10h57
Avant de s’en prendre au pouvoir,il convient de s’en prendre à nous mêmes

Posté par Rédaction LQA le mar 26th, 2011


Avant de s’en prendre au pouvoir,il convient de s’en prendre à nous mêmes en tant que peuple dont la quasitotalité continue encore de se laisser séduire par le culte de la personnalité de ceux qui s’apparentent indument à des héros de la révolution qu’ils n’ont absolument pas servie.
Le jour ou le citoyen algérien arrivera à situer la révolution au delà de toutes figures faussement emblématiques pour une prise de conscience de la nécessité du changement serait celui du déclenchement de la révolte tant convoitée,laquelle demeure impossible dans le contexte d’une société victime de ses propres contradiction dont la plus significative est son incapacité à se détacher d’un pouvoir qui instrumentalise le sentiment patriotique pour cautionner ses dérives dans l’indifférence totale.
L’élaboration de la charte d’une révolution passe inévitablement par l’adhésion de tous à un consensus national qui ne devient possible que quand nous serions disposés à bannir l’esprit régionaliste de notre jargon et d’adopter une ligne de conduite commune pour faire bloc face à la tyrannie qui se trouverait dans ce cas dépossédée de son atout majeur qui consiste à indisposer les uns contre les autres.Tout comme la révolution ne doit pas etre l’oeuvre de politiciens afin d’éviter les débacles du passé mais une réaction spontanée d’une jeunesse qui fait table rase de toutes considérations d’ordre ethnique ou religieux ou encore politique liées à l’appartenance à tel ou tel parti afin de pouvoir scander un slogan commun qui saura servir sa cause qui doit etre celle de tout le monde,s’inspirant des expériences tunisiennes et egyptiennes qui ont le mérite d’avoir défini l’itinéraire du combat et démontré que rien n’est impossible quelque le tyran pourvu que le peuple s’y mette et qu’il soit surtout disposé à consentir les sacrifices nécessaires pour rétablir sa souveraineté.
Pour commencer,il est impératif dans un premier temps de faire en sorte à ce que le dialogue entre internaute soit empreint de civisme comme condition sine qua non de notre aptitude à bouleverser l’ordre despotique de notre pays car si on continue à etre incapables de se respecter entre nous(qui sommes tous victimes au meme titre de ce meme pouvoir),on le sera moins lorsqu’il s’agit d’etre solidaires pour le combat de longue haleine à livrer pour imposer le respect de la volonté populaire.C’est simple comme détail mais il pèse de tout son poids sur la suite du processus révolutionnaire.

maghribihor
26/03/2011, 11h04
tres beau texte...le culte de la personalitè a fait des degats chez nous

benam
26/03/2011, 11h39
Le culte de la spontanéité révolutionnaire risque aussi de faire des dégâts.

ott
26/03/2011, 12h07
Il faut espérer que le culte de la personnalité, de l'esprit révolutionnaire, voir religieux au service des ambitions politiques, laisse la place à au/la cult-ure démocratique du dialogue, de la concertation et du consensus...

nedjmala
26/03/2011, 13h07
la culture humaine peut être démocratique, comme culture, humaine, et démocratie invitent naturellement et "consensuellement " les êtres et les peuples à se rendre des partages de la Vie à leurs sens premiers, et comme il est dit, la tâche ne sera pas du moindre éclat si il ne s'appartient pas des êtres et des peuples un sens une raison une valeur qui soit à la mesure ou à la hauteur commune des perspectives de chacun, de chacune, la fraternité se perd, la liberté se souffre, l'égalité se blâme, et, comme des rôles et du secours, la solidarité s'attarde comme elle peut de ces obstacles, l'impératif du premier temps semble d'évidence faire déjà les sommes incongrues des dialogues et des pensées qui se valent, entre autres, comme des murs hissés au grand toit et sans raisons identiques d'existence, aussi, des sens et de l'Homme, la conscience se demeure en bien d'autres à comprendre le temps consacré et la volonté évolutive aux esprits positifs et nécessaires, ou primordiaux, de la nature, de la culture, de la structure humaine, n'oublions pas de dire, et des environnements qui la font subsister en ce sens et avant tout, courage...

...Salam, merci...

biskra
26/03/2011, 13h51
l'esprit révolutionnaire est une belle chose ,cela prouve que tu es encore VIVANT ,mais voila ,quand la fête est finis ,ce sont toujours les dernier qui en profite..

ott
26/03/2011, 13h57
C'est toujours plus facile de combattre pour des principes, que de les mettre en application au quotidien dans l'intérêt de tous. En des termes plus parlants, il y en a qui sont forts pour la parlotte à réclamer des droits, quand il s'agit de faire, de devoirs, c'est une toute autre histoire...

nedjmala
26/03/2011, 14h12
le Temps et l'Histoire nous le permettra, nous viendrons, une fois venu, serez vous là, étiez vous sûrs, comme entre la Vie et la Paix il est même pas d'attendre ou d'aller d'une ou des réalités espérées...

...Salam, merci...

ott
26/03/2011, 14h15
Je n'en doute pas, je souligne une vrai tendance dans cette société rentière...

Cookies