PDA

Voir la version complète : Marche du MAK à Bouandas (W de Sétif)


Gironimoo
28/03/2011, 13h08
Une foule nombreuse a répondu à l’appel du Mak pour la marche organisée aujourd’hui à Bouandas dans la wilaya de Setif.
27/03/2011 - 20:46 mis a jour le 28/03/2011 - 00:26 par Meziane Tiziwar

C’est vers 11 heures que la marche s’est ébranlée de la gare routière de la localité et où militants et sympathisants, banderoles en mains, ont scandé « Kabylie autonome », « assa, azekka, GPK yella, yella » et d’autres slogans favorables à l’Autonomie et hostiles au pouvoir algérien. Après avoirs sillonné les artères de la ville, les marcheurs, ont improvisé un meeting au point de départ de la marche, et où des responsables du MAK se sont relayés pour une prise de parole.

M. Abdelkrim Mouzai, responsable du MAK local, était le premier à prendre la parole pour dresser un tableau noir sur « l’ostracisme économique » que subit la région de Bouandas ainsi que l’ensemble des localités rattachées à la Wilaya de Sétif. Il a insisté sur l’option autonomiste, comme étant « le seul et unique remède à même de sortir la Kabylie de ce marasme multidimensionnel imposé par les régents d’Alger depuis 1962 ». Mourad chaabane et Mouloud Mebarki, membres de la direction du MAK, ont pour leur part pris la parole pour consolider, affirmer et soutenir le discours du premier intervenant.

Dans son intervention, M. Bouaziz Chebbib, chargé à l’organique au sein de l’exécutif du MAK, a dressé un long réquisitoire contre le régime et ses clans, en l’occurrence, Bouteflika et le général Toufik ainsi que leurs supplétifs. La Kabylie selon l’orateur, « n’est pas condamnée à choisir entre la peste et le choléra, donc l’autonomie et la seule voie salvatrice pour la nation Kabyle ». Il ajoute que « la Kabylie est le berceau de la démocratie, de la laïcité et de valeurs devenues universelles, et de ce fait, le peuple Kabyle n’a de leçons à recevoir ni des occidentaux et encore moins des partisans de cette devise assassine, l’Algérie une et indivisible, quant à son avenir ».

M. Chebbib a par ailleurs tenu à féliciter la population locale qui a répondu massivement à l’appel du MAK pour faire de ce 27 mars une date à inscrire sur les anales de l’histoire de la Kabylie, puisque cette marche revendicatif est la première en son genre dans cette contrée de la Kabylie rattachée à la wilaya de Sétif. Rappelant que Bouteflika a, lors de sa visite à Sétif, ignoré les régions Kabyles rattachées à cette wilaya, le chargé à l’organique au sein du MAK, a estimé que « cela dénote son antikabylisme primaire », tout en faisant remarquer que « cette marche a montré que la Kabylie ne se limite pas aux seules wilaya de Bgayet , Tizi ouzou et Tubiret et par conséquent, le pouvoir ne réussira jamais à détacher Bouandas, Ath wartilane et les autres régions kabyles rattachées à Sétif de la Kabylie, en usant de sa politique d’arabisation forcenée ». L’orateur ajoute : « Bouteflika peut être le président de toute la planète, mais jamais celui du peuple Kabyle ». Pour nous, dira-t-il, « il ne vaut même pas un oignon pourri ».

A souligner que des personnes étrangères à la région, identifiés par les organisateurs locaux de cette marche, ont tenté vainement d’entacher cette énième manifestation du MAK. Vers 13 H 30 la foule s’est dispersée dans le calme.

biskra
28/03/2011, 13h33
je n'ai aucune sympathie pour le mak et fehrat m'henni .

vos revendications sont légitimes ,moi je suis pour que vous soyez indépendant..in cha allah le plus tôt possible.

Histo
28/03/2011, 13h35
non non on veux juste l'autonomie ... :mrgreen:

biskra
28/03/2011, 13h40
non non on veux juste l'autonomie ...histo

vous l'avez deja,ceux qui travaille dans les mairie sont des kabyles ;)

Gironimoo
28/03/2011, 16h42
vous l'avez deja,ceux qui travaille dans les mairie sont des kabyles
les Caïds aussi étaient algériens du temps de la colonisation ;)

biskra
28/03/2011, 19h04
les Caïds aussi étaient algériens du temps de la colonisation geronimo


lequel? ceux qui t'ont liberé ,ou ceux qui collaboré avec des amis;)

Cookies