PDA

Voir la version complète : Appel à la formation d'un gouvernement de coalition nationale au Maroc


biskra
31/03/2011, 21h27
Maroc/réformes: appel de personnalités à un gouvernement de coalition

Des personnalités marocaines d'horizons politiques différentes ont appelé jeudi à Rabat à la "formation d'un gouvernement de coalition nationale" et à "l'ouverture d'un large dialogue national" sur la réforme constitutionnelle annoncée par le roi Mohammed VI.

"Nous appelons à la mise en place de ce gouvernement de coalition" a déclaré l'avocat Khalid Séfiani, lors d'une rencontre avec la presse.
Me Séfiani figure parmi les signataires de l'appel, auquel se sont associés notamment des militants des droits de l'homme, certains hommes de gauche ainsi que des islamistes du Parti Justice et développement (PJD, opposition).

Ces personnalités préconisent la dissolution du gouvernement actuel et du parlement en vue de former un "gouvernement de coalition nationale", et appellent au respect du "droit à la manifestation et à la liberté d'expression" au Maroc.

Elle réclament aussi "la fin de l'impunité et la séparation du pouvoir et du monde des affaires".

Le 9 mars, le roi Mohammed VI avait annoncé dans un discours d'importantes réformes politiques saluées par de nombreux pays. Il a mis en place une commission pour la réforme constitutionnelle présidée par le juriste Abdeltif Menouni.

Cette commission a déjà entamé des consultations avec les partis politiques et les syndicats avant de rencontrer plusieurs ONG. Elle doit rendre ses résultats en juin.


AFP

Beidawi II
31/03/2011, 22h14
ce'estune très bonne chose ce qui se passe en ce moment au Maroc.

absent
01/04/2011, 03h03
formation d'un gouvernement de coalition nationale avec dissolution du parlement et commission constitutive serait une bonne chose et ca ferait plaisir a biskra

biskra regarde autour de toi, change ce qui n'y va pas .

le changement au maroc on s'en occuppe ne t'en meles pas

rodmaroc
01/04/2011, 03h05
Pourquoi un gouvernement d'union nationale? le pays traverse-t-il une grave crise?

virgile
01/04/2011, 06h28
Je crois que ces "personnalités" ......fidèles à leur habitude.....se trompent d'époque.....de cause ....et d'objectifs

D'abord, il y lieu de revenir sur le qualificatif de "personnalités".......si l'on se réfère aux usages , le sens donné à <<personnalité>> est quand on parle de leaders d'opinion , de grands capitaines de l'économie ou de grandes figures du monde des arts ...qui lient au charisme une dose de réserve .

Les personnes dont on parle dans cet article ne sont pas des personnalités.
Il s'agit de troublions partisans qui mis dehors ou forcé à quitter leur structures partisanes......mordues de la politique et surtout du vedettarariat....sont devenus "free lance".....sortes de mercenaires des causes ...des manifestations ....et des déclarations tonitruantes.

Les Sefianis, les Ameurs et consorts qui s'efforcent de phagocyter la manif des jeunes du 20 fév. (comme on dit !) appartiennent tous au passé ....un passé qu'ils n'ont pas intérêt à déterrer parce qu'il recèle les causes de leur échec et les actes de leur bannissement....

Ces personnes se trompent d'époque....
Ils se croient à Versailles .....Les Communes bouillonnent et les têtes tombent dans la Place de la Gare.....les sans -culottes de Rabat qui se bousculent aux portes de Touarga pour en découdre avec la monarchie......

Rien de tout cela n'arrive ....le pays reste serein....les activités se déroulent normalement et le dimanche .....Les promeneurs se promènent et les manifestants manifestent en toute liberté et en toute responsabilité .....

Ces personnes se trompent de cause...
Professionnels de la politique, et spécialement des luttes intra partisanes (cause de leur décès politique), ces gens croient en l'opportunisme et essaient de squatter un mouvement qui n'est pas le leur tant par les revendications que par les slogans....perdues dans la maelstrom des revendications ....guindées dans leur passé .....Elles essaient, sans grand succès, d'intégrer ce nouveau mouvement social .....Mais les grelots et les casseroles qu'elles trainent résonnent mal dans cette petite foule de jeunes décontractés ....

Ces personnes se trompent d'objectifs....
En croyant utiliser la synergie de ce mouvement de jeunes, ces personnes croient pouvoir atteindre ce qu'on leur a refusé d'exercer :
-non pas la liberté de s'exprimer : durant des années, elles n'ont pas cessé de piétiner les avenus de rabat et d'ailleurs pour toutes les causes ....depuis celle de l’Irak, jusqu'à celle, plus merchandisee, de Gaza .....- le POUVOIR !

D'où cet appel saugrenu de la formation d'un gouvernement national!

National pourquoi ?
Est ce que celui de Abbas, aussi incompétent qu'il soit, n'est pas national? Est-il importé?

D’habitude, la formation d'un pareil gouvernement, vise, en période de crise politique profonde, à dégager une unanimité de survie face à la crise.
Doit-on penser que le Maroc passe par une crise politique, économique et sociale qui impliquerait l'avènement de ce type de gouvernement ?

Je crois que non....tous les indices indiquent le contraire.......

Alors...alors.....est ce pour superviser la révision constitutionnelle?

Pourquoi ces "personnalités " ne font elles pas leur propre étude du projet et en fassent part directement aux marocains qui seront appelés à accepter ou refuser la révision projetée?

Faut-il disposer de portefeuilles ministériels pour faire ce travail de commission?

Comme toute opposition à un régime se fait démocratiquement de l'extérieur.....ces personnes n'ont guère le choix .....Elles doivent cesser leur catastrophisme et guerroyer de là où elles ont choisi de le faire .....À l'extérieur du régime....

Cookies