PDA

Voir la version complète : Que faire avec l'Argent du petrole


fellaoucen
24/04/2006, 14h01
Les réserves de change de l'Algérie sont estimées à 61 milliards de Dollars. C'est énorme et si les prix de l'or noir se maintiennent à leur niveau actuel, cette cagnotte peut atteindre d'autres sommets.

Personne ne parle de la gestion de cet argent, et comment il est placé par notre banque centrale.


Vu que les investisseurs étrangers ne se bousculent pas vers la destination Algérie, pourquoi ne pas inverser les rôles .

Pourquoi ne pas utiliser une partie de cet argent pour constituer des fonds d'investissements, et designer a leurs têtes des gestionnaires chevronnés et investir dans les plus grands groupes mondiaux. Cela permettra de récolter des dividendes et aussi influencer sur les centres de décision de ces mêmes groupes pour les pousser à investir en Algérie.

C'est une idée parmi d'autres, Qu’en pensez vous ?

citoyen
24/04/2006, 14h11
>>>Pourquoi ne pas utiliser une partie de cet argent pour constituer des fonds d'investissements, et designer a leurs têtes des gestionnaires chevronnés et investir dans les plus grands groupes mondiaux. Cela permettra de récolter des dividendes et aussi influencer sur les centres de décision de ces mêmes groupes pour les pousser à investir en Algérie.

Pourquoi dans ces cas là passer par de grands groupes, cela n'élevra pas le niveau des gestionnaires, ni celui des entreprises locales.

Avec de telles sommes et de bon gestionnaires, je pense qu'il est possible de créer des PME performantes sur des domaines divers. Seulement les stratèges algériens du moment ont d'autres chats à caresser, et ils auront toujours des chats à caresser...

fellaoucen
24/04/2006, 15h02
Avec de telles sommes et de bon gestionnaires, je pense qu'il est possible de créer des PME performantes sur des domaines divers. Seulement les stratèges algériens du moment ont d'autres chats à caresser, et ils auront toujours des chats à caresser...


Malheursement, les bons gestionnaires nous font defaut.

Il ne faut pas refaire les erreurs du passé, l'Etat ne doit pas detenir ni gerer les entreprises. Il doit assumer le role de regulateur (a travers la fiscalité, ...).

velsatis
24/04/2006, 15h15
bonjour
il fut u temps ou le pouvoir de l'epoque a mis sur le marché une nuée d'acheteur! en a vue le resultat!
aujourd'hui, certain demande au pouvoir de mettre en place une nuée de gestionaire ! je crois deviner le resultat

l'algerie n'a que faire de projet phaaronique( la plus grande unité de l'univers....)
pour que l'algerie soit attarctive il faut créer le tissu industriel et de service qui lui font defaut(en france 4 ° puissance economique la plus grande entreprise de france se sont les artisans et les pme)

citoyen
24/04/2006, 16h22
Faut-il designer les projets actuels de pharaoniques. Non ce sont des projets très simple.

Je prends le cas de l'autoroute est-ouest. Un bon entrepreneur ( Massou comme on dit chez nous) peut vérifier l'execution du contrat à condition qu'il s'abstienne de toucher du bakchich..
En revanche cartographier les besoins en matière de PME sur l'ensemble du territoire national, nécessite des visionnaires et des connaisseurs du marché local. Curieusement ces connsaisseurs se retrouvent à l'étranger à vendre leur connaissances pour les banques, telecoms, agroalimentaire etc...
Pendant ce temps là vous avez des milliers de cadres qui participent aux économies occidentales au détriment de la leur. Ce n'est pas leur fautes mais celles des pseudos gesionnaires qui les écartent au profit des consultants étrangers....
Ex: une floppée de consultants étrangers est entrain de faire des études de marchés pour le compte du ministère du tourisme à coups de millions de dollars...

velsatis
24/04/2006, 17h13
????????????????? §§§§§§§§§§§§§§§



mdr merci pour la bonne blague

""Un bon entrepreneur ( Massou comme on dit chez nous) peut vérifier l'execution du contrat à condition qu'il s'abstienne de toucher du bakchich..""

si le massou du coin peu verifier ! pourquoi diable ne là fait il pas lui meme
le simple petit chantier de 11 malheureux millards.
je ne cherche pas la polemique mais je desire juste comprendre.a quand la fin du bricolage!

citoyen
24/04/2006, 17h21
Cela dépend de quel bord il se trouve.
Lorsqu'un artisan massou construit sa propre villa, c'est un véritable chef-d'oeuvre mais lorsqu'il bosse pour la collectivité, il pense travailler pour quelqu'un qui s'appelle houkouma.

L'algérien moyen dit on général : ce n'est pas rezk babeh...alors i awerha à tout les coups.

La fin du bricolage viendra lorsque les bricoleurs en chef s'en vont. En ce qui me concerne je trouve dommage qu'une entreprise comme cosider soit marginalisée dans les appels d'offres même si elle ne fait aps le poids. Mais marginalisée de la sorte elle ne fera jamais le poids.
L'execution d'un projet est avant tout une expérience, celle-ci s'aquiert et ne s'achêtra jamais. Je ne sais pas qui a dit que nous sommes dirigés par des plombiers, et il n'a pas tort.

fellaoucen
24/04/2006, 19h03
Il ya aussi en Algerie des societés privées qui ont fait leur preuve. Je pense notamment a Cevital et au groupe de Mehri, et bien d'autres. Il faut les encourager et leur donner les moyens pour se developper a l'international.
Exemple de prêts a taux reduit et a long terme.

DZmes Bond
24/04/2006, 19h23
D'accord avec toi fellaoucen ! Il faut à tout prix encourager et aider à la création d'entreprises (de produits et services), de sous-traitants. Il faut prêter à taux zéro, il faut aussi des programmes qui leur octroient des aides. Il faut bien sûr un suivi et un contrôle très sérieux en parallèle.

Gamal
24/04/2006, 22h07
On devrait investir massivement dans des produits (agriculture usines ....) dont les produits seront destinée à l'exportation cela permettrai au pays d'engranger des devises hors hydrocarbures.
Le tourisme également doit etre déveloper pour cette meme raison .
Car dans ce domaine il ya le marché des touristes chinois qui va se dévelloper: essayons d'en capter une partie surtout qu'ils ont des compatriotes en Algérie donc donnons leur une bonne image :D

zek
24/04/2006, 23h42
Moi, je dis que l'argent brûle les doigts et hatisent les convoitises, dépensons le en faisant des projets intégrés comme les Emirats, que deviendra cette cagnotte aprés Boutef ? Est-ce que l'avenir nous garanti que ce pactole ne tombera pas dans les mains des 40 voleurs.

aniasse
24/04/2006, 23h51
Avec tous cet argent.on pourrait:

1- faire planter des bannanier dans le desert, les algeriens aiment bien les bananes.

2-Acheter des nouvelles voitures de fonction à nos wali, ils se sentiraient mieux pour gerer le pays.

3-Peindre El Mouradia en dorée, c'est plus jolie...

4-Climatiser Hassi Messaoud, c'est plus agréable pour travailler.

...

naylia
24/04/2006, 23h56
:lol: ya un petit ces quoi qui me fai rire :lol:

aniasse
25/04/2006, 00h16
..??J'avoue que je ne comprend pas ta phrase..??

mais je pense avoir compris en gros..

tariqlr
25/04/2006, 21h55
La solution !
Il suffit de faire un tour dans les pays arabes et regarder plutôt les gens, leurs comportement, les librairies, les musées, les bibliothèques...c'est la désolation dans la grande majorité.
Un pays sans culture donnera un pays sans âme et une fois riche devient arrogant. Demandez autour de vous le nombre de livres que lisent vos compatriotes? Combien de fois ont-ils visité un musée, un paysage sauvage..
Combien de livres possèdent-ils?
S'il faut investir, c'est dans la culture sous toutes ces formes. C'est une discipline qui élève l'esprit, qui apaise l'âme et qui consolident les relations.

Culture de la terre et culture de l'esprit.

aniasse
25/04/2006, 23h38
Et oui ..la richesse ne vaut rien si elle n'est pas crée..et elle ne peut être crée sans creation....sans culture..comme le souligne tariqlr...le jour ou on verra des femmes lire des livres dans les bus en Algerie ( ou dans les autres pays arabes..) on aura fait un pas..un pays sans culture..c'est un pays destiné à l'echec ..;la plus belle preuve:
les pays arabes...il y en a des riche..mais pas de la bonne richesse...et tous sont sous developpés.

alors tant que l'argent servira à des choses futiles...on naviguera à vue sans plan pour l'avenir..

absent
26/04/2006, 01h23
pour repondre en peu de mots, il faut creer des emplois

ballZ
26/04/2006, 01h44
@tariq
a chaque fois que je lis tes postes je sens que du mepris pour l'Algerie
Demandez autour de vous le nombre de livres que lisent vos compatriotes? Combien de fois ont-ils visité un musée, un paysage sauvage.. j'avoue que je copmrends pas le but de ton intervention...
je crois que tu fais dans la violence symbolique...depuis quand la culture se limite au nombre de livres lus au nombre de musee visités?...Damandez au chinois combien de livre il ont lu et de musee...
je te renvois a la pyramide de maslow pour aprecier les priorités

HaouchSmaîl
26/04/2006, 02h56
pour repondre en peu de mots, il faut creer des emplois (dixit tolkien).

Sauf que les emplois ne se décrètent pas et qu'ils doivent exister parce que répondant à une nécessité pour satisfaire les besoins en biens et services.

Serait-il possible de sortir pour un peu de temps du "cadre de référence" afin de trouver une voie vers la solution?

De quoi ont besoin les êtres humains sous toutes les latitudes?

De respirer un air sain,

d'accéder à une eau potable plus une eau de service même non potable,

d'être approvisionner en nutriments régénérateurs,

d'être protéger des effets du climat par des vêtements adaptés,

de disposer d'un lieu abrité où ils disposent de leur territoire minimum,

d'être reconnu comme membre d'un groupe solidaire et chaleureux,

d'accéder aux savoirs autant que faire se peut en fonction de leurs aptitudes,

et de pouvoir vivre en paix sans être importuné,

en occupant leur temps d'une manière satisfaisante à leurs yeux.

L'emploi, le salariat ne sont que des modalités actuelles pour obtenir les temps et moyens précités. Cela n'a pas toujours existé et cela n'existera pas forcément toujours car ce n'est qu'un mode d'organisation de la société.

Si nous nous enfermons dans le cadre de référence de la société industrielle (laquelle n'est pas si ancienne au regard de l'existence de l'humanité) il nous sera difficile, pour ne pas dire impossible, d'imaginer et inventer des solutions susceptibles de résoudre les problèmes se posant à la société de maintenant.

Merci d'avoir remarqué que je n'ai pas mis en cause l'utile et nécessaire activité humaine ni même la notion de travail au profit de la satisfaction des besoins sociaux.

A partir de là pouvons-nous commencer à réflechir ensemble?

;)

tariqlr
26/04/2006, 10h09
Salut Ballz!
Dans ce genre de débat ou discution nous ne pouvons développer des idées philosophiques ou socio-économiques: on discute et on échange nos points de vue en restant lisible. Alors parler de la pyramide de Maslow ou des écarts de de réévaluation de l'indice des coûts, n'attire pas grand monde et ce n'est pas le but.

Si j'ai saisi ton étonnement, c'est que j'ai annoncé la couleur pour vous dire que je viens vers vous, pour mieux vous connaître et recoler les morceaux.
Donc, j'évite de m'impliquer plus qu'il n'en faut dans des positions dont j'ignore les tenants et les aboutissants. Déconnecté de l'Algérie depuis 25 ans, je peux t'avouer que j'apprends sur l'Algérie.
J'ai parlé de la culture pour ouvrir le débat et je maintiens ce que j'ai dit.
Tu peux le vérifier par toi même: sites archéologiques, propreté, comportements, politesse, respect...protection de la nature = culture.

Cookies