PDA

Voir la version complète : Aqmi a tenté d’infiltrer des armes de guerre venant de Libye


biskra
02/04/2011, 17h53
Selon plusieurs sources crédibles, des terroristes appartenant à la branche d’Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), ont tenté à plusieurs reprises d’infiltrer des armes de guerre afin de s’approvisionner depuis la Libye, lesquelles devaient passer par l’Algérie pour être transférées finalement vers le nord du Mali. Fort heureusement, la vigilance des Gardes-frontière (GGF), appuyés par des unités de l’ANP, ont permis l’interpellation d’un terroriste, et la récupération de lots d’armes au niveau de la frontière algéro-libyenne, plus particulièrement au poste frontalier de Deb-Deb.

Il s’agit en tout de plusieurs dizaines de RPG7 (des lance-roquettes très sophistiquées), de plusieurs centaines de kalachnikovs, d’autant de FM PK (arme lourde), et autres munitions de guerre. Les tentatives d’Al Qaïda au Maghreb ne s’arrêteront pas là, puisque d’autres tentatives d’infiltration d’armes se feront par cette nébuleuse organisation criminelle, les jours à venir, estiment nos sources. Depuis que les opposants de Kadhafi ont vidé les dépôts d’armes, existant un peu partout en Libye, Aqmi a tenté d’avoir sa part de gâteau, en mobilisant quelques uns de ses acolytes pour une mission très particulière dans ce pays, à savoir accaparer les armes lourdes. Il y a quelques jours, un terroriste éclaireur a été arrêté par les services de sécurité à la frontière algéro-libyenne.

Cet éclaireur était en mesure de passer la frontière afin d’atteindre la Libye pour une mission très spéciale dans ce pays. Envoyé par l’«émir» national d’Aqmi, Droukdel, il a été dépêché par les terroristes d’Aqmi afin de constater si la route vers la Libye est libre afin que ses acolytes puissent l’empruntrer. Sûrement, les terroristes d’Aqmi avaient l’intention de rejoindre la Libye, voire d’envoyer quelques-uns de leurs éléments afin de négocier l’achat d’armes auprès des «insurgés» libyens, d’autant que les caisses d’Aqmi ont été renflouées, récemment, après la libération de trois otages d’Areva, enlevés le 16 septembre dernier. Une éventuelle rançon a été, faut-il le souligner, payée par la France en contrepartie de cette libération. Avec cet argent, estimé par certains experts à des millions d’euros, Aqmi a l’intention d’acheter des armes très sophistiquées pour booster ses actions terroristes dans la bande sahélo-saharienne.

Toutefois, la vigilance des services de sécurité algériens n’a pas arrangé les affaires de ces terroristes. La mobilisation des gardes-frontière à la frontière algéro-libyenne a permis l’arrestation de cet éclaireur. Cependant, le risque est toujours permanent, d’autant qu’Aqmi ne va pas baisser les bras. Cette nébuleuse organisation terroriste va tenter encore une fois d’envoyer d’autres de ses éléments afin d’acheminer des armes de guerre depuis la Libye vers le nord du Mali, tout en bénéficiant d’une aide très précieuse de certaines parties libyennes. D’autre part, dans un enregistrement sonore datant de quelques jours, le numéro trois d’Al Qaïda, Abou Yahia Al Liby, d’origine libyenne, a menacé le colonel Kadhafi d’une guerre sans merci contre ses troupes, tout en saluant le soulèvement populaire qui s’est produit depuis près d’un mois en Libye

«Nous bénirons la voie du peuple libyen que nous avons depuis des années appelé à travers nos communiqués». «Cela dit, aujourd’hui, nous sommes solidaires avec le peuple libyen et sommes prêts à prêter main forte à nos frères libyens. Dans ce contexte, Al Qaïda appelle tous les musulmans dans le monde au djihad en Libye, à combattre le régime libyen», déclare le numéro trois d’Al Qaïda. Ce chef terroriste a aussi déclaré : «Notre chef spirituel, Oussama Ben Laden, que Dieu le protège, a décidé de créer une nouvelle filiale en Libye. Toutefois, cette nouvelle sera annoncée par le cheikh dans quelques jours.» Abou Yahia Al Libye a affirmé également que des combattants d’Al Qaïda seront envoyés en terre libyenne pour le djihad, afin de pourchasser les ennemis de Dieu et de l’islam. Ainsi, et à partir de ce nouvel enregistrement sonore, Al Qaïda mère a clairement rendu publics ses objectifs diaboliques en Libye, voire en Afrique du Nord.

Al Qaïda projette de faire de la terre libyenne un nouveau lieu de djihad comme cela a été le cas en Afghanistan, en Irak et au Pakistan. Cela dit, la Libye sera la prochaine étape d’une guerre sainte pour les «fous de Dieu» d’Al Qaïda. Une situation qui va sérieusement causer des ennuis sur le plan sécuritaire à l’ensemble des pays de la région y compris l’Algérie. D’ailleurs, la présence d’Al Qaïda au Maghreb islamique a causé d’énormes préjudices en rapport avec à la sécurité dans la région. De plus, si Al Qaïda va vraiment créer une nouvelle filière en Libye, cela multipliera les dangers dans cette partie du monde arabe.

Par Par Lotfi Itou

oko
02/04/2011, 17h56
Al Qaïda projette de faire de la terre libyenne un nouveau lieu de djihad comme cela a été le cas en Afghanistan, en Irak et au Pakistan. Cela dit, la Libye sera la prochaine étape d’une guerre sainte pour les «fous de Dieu» d’Al Qaïda. Une situation qui va sérieusement causer des ennuis sur le plan sécuritaire à l’ensemble des pays de la région y compris l’Algérie. D’ailleurs, la présence d’Al Qaïda au Maghreb islamique a causé d’énormes préjudices en rapport avec à la sécurité dans la région. De plus, si Al Qaïda va vraiment créer une nouvelle filière en Libye, cela multipliera les dangers dans cette partie du monde arabe.


S'il s'avère que c'est fondé, ce n'est pas du tout bon pour les insurgés, et ça sera vraiment dommage

sami9313
02/04/2011, 18h40
Aqmi a tenté d’infiltrer des armes de guerre venant de Libye

Il faut que des soldats d'élite de l'ANP intervienne directement en libye par des opérations coup de poing contre Al quaida. Se contenter de surveiller la frontière ne suffit pas, l'Algérie ne peut compter que sur elle même dans cette affaire !:evil:

biskra
02/04/2011, 18h49
Il faut que des soldats d'élite de l'ANP intervienne directement en libye par des opérations coup de poing contre Al quaida. Se contenter de surveiller la frontière ne suffit pas, l'Algérie ne peut compter que sur elle même dans cette affaire !sami9313

Les services secrets Algériens ,sont déjà las bas,comment crois tu qu'il ont interpellé un terroriste a la frontières? la mission première de l'ANP est la surveillance de sa frontières ,avec un dispositif assez conséquent en cas d'accrochage sérieux avec des éléments terroristes.

TAGHITI
02/04/2011, 20h00
Il faut que des soldats d'élite de l'ANP intervienne directement en libye par des opérations coup de poing contre Al quaida. Se contenter de surveiller la frontière ne suffit pas, l'Algérie ne peut compter que sur elle même dans cette affaire

ca serait une ingérence flagrante dans les affaires internes d un pays souverainque l Algérie refufe catégoriquement comme elle refuse l ingérance des autres dans les affaires algériennes!attention aux petites excités, ne pas confondre entre ingérence et coopération!

virgile
02/04/2011, 21h20
«Nous bénirons la voie du peuple libyen que nous avons depuis des années appelé à travers nos communiqués». «Cela dit, aujourd’hui, nous sommes solidaires avec le peuple libyen et sommes prêts à prêter main forte à nos frères libyens. Dans ce contexte, Al Qaïda appelle tous les musulmans dans le monde au djihad en Libye, à combattre le régime libyen», déclare le numéro trois d’Al Qaïda

je crois que cette benediction est telcommandée par kaddafi pour essayer d'echapper à son sort....

je trouve bizarre que des le premierjour des insurrections , ce dictateur fou a commencé à brandir la carte al qaeda alors qu'en fait .....la docrine et l'ideologie de cette derniere et celle developpée par le Fateh megalomane sont semblables sur beaucoup de points....

si l'on sait que kadafi s'allierait au diable lui même pour sauver sa tête....il serait aussi plus facile que la presence d'al qaeda soit citée en lybie.....

virgile
02/04/2011, 21h31
ca serait une ingérence flagrante dans les affaires internes d un pays souverainque l Algérie refufe catégoriquement comme elle refuse l ingérance des autres dans les affaires algériennes!attention aux petites excités, ne pas confondre entre ingérence et coopération!

Et Amgala 1et 2..et Bir Lahlou....c'étaient des sorties de boy scouts algériens ou quoi?

je crois que le respect de cette doctrine par le régime algérien doit être revu à la baisse.....l'invoquer pour expliquer la non action de l'armée algérienne face à la crise libyenne ....n'est, en fait , qu'un leurre pour masquer deux réalités ....l'une plus amères que l'autres...:

-l'incapacité des troupes algériennes de faire face à deux fronts l'un aussi chaud que l'autre : le bouillonnement interne de l'opinion publique algérienne et l'effervescence qui caractérise les pays voisins notamment la tunisie et la Lybie.
Je crois que le régime a donné priorité au front le moins sur et le plus délicat à contrôler : le front interne.

-la crainte de se frotter à des insurgés rendus fous par le génocide de kadafi et les accusations de complicité portées par ces insurgés contre le régime algérien....

Cette situation particulièrement complexe explique....peut être le froid que le régime algérien essaie de souffler sur ses relations avec l'adversaire de toujours : le Maroc ....

Cookies