PDA

Voir la version complète : Ben Ali en live dans plusieurs capitales arabes.


Loubia
04/04/2011, 11h56
« Ben Ali h'rab !» crie l'Arabe dans la rue sombre de sa capitale. «Ben Ali a fui !». La voix est forte porte loin dans la géographie et profondément dans le cœur collectif. Comme à l'époque des colonisations, le bonhomme n'a pas de nom: il s'appelle l'Arabe: Camus l'a tué, la décolonisation l'a achevé. Le dictateur, chassé, bien loin dans le ciel regarde la scène puis se retourne vers l'avenir qu'il n'a pas su partager avec le sien. Est-ce fini ? Non. Après la Tunisie, Ben Ali est apparu en Egypte, dents acérées, poing serré. Là, il a tenté de faire mieux: il a sorti les avions, les chameaux, les gourdins et les cocktails Molotov. Il a réussi à tuer un peu plus mais la partie était un peu perdue malgré les soutiens étrangers.

Trimbalant toujours ses fils et sa femme lourde à porter et à faire manger, Ben Ali a donc fini par se faufiler par les airs, encore une fois, mais à bord d'un hélicoptère et pas d'un avion, pour se poser un peu plus loin, comme une guêpe néfaste et se dissoudre dans la mélancolie. C'est du moins ce que l'on a cru et fait croire au monde. En vérité, Ben Ali est parti vers l'ouest. Vers Tripoli. Là, un peu plus agité par les drogues, masqué derrière un accoutrement de bédouin trompeur, il déclenche une autre guerre de survie et d'écrasement. En Libye, il a donc tué un peu plus, torturé plus, insulté plus puis s'est isolé dans un morceau de murs et a créé un génocide et une chanson «Zengua Zengua». Complètement affolé par le manque de sommeil, la paranoïa et les hourras de ses clients, il a fait n'importe quoi, mangé tous les enfants du futur et piétiné des dizaines de villes avec des missiles.

Encerclé et bombardé par le monde entier ou presque, il a creusé, finalement, un tunnel avec l'aide de quelques centaines de mercenaires puis est apparu au Yémen où il avait l'habitude de s'incarner entre deux massacres à Jdabia. Là, Ben Ali a décidé d'être intraitable et non négociable: pas de réédition, ni de compromis, ni de négociation, ni de sentiment: il va rester. Il le fera en tirant, parlant, discourant ou en se faufilant. Sa certitude est que le monde ne s'intéresse pas généralement au bout du monde qu'est le Yémen selon lui et par lui. Autant donc rester. La ruse était d'apparaître sous forme de Kadhafi en Libye pour faire oublier la présence de Ben Ali au Yémen. Belle recette mais pour tenir l'histoire par les cheveux, il faut être partout en ces temps de révoltes et d'insolence des peuples. C'est ce qui explique l'apparition inattendue de Ben Ali, avec de fines moustaches d'enfant incapable, en Syrie. Là, Ben Ali a compris et décidé de ne pas faire de discours genre «Je vous ai compris». Plus la peine quand on sait où cela mène. «C'est un complot externe et je verrais pour les réformes», dira-t-il. A Damas, Ben Ali a frappé fort: arrestations nocturnes, maltraitances, contremarches, tortures et disparitions forcées. Damas ne sera pas Tripoli qui ne sera pas Le Caire. Beaucoup de travail, de peine et d'effort car il y a presque une dizaine de capitales arabes alors qu'il n'existe qu'un seul Ben Ali pour les gouverner tous.

«Ben Ali a fui» crie la voix magnifique de ce Tunisien dans la nuit de sa capitale, filmé par un téléphone portable pour l'éternité. «Ben Ali arrive !» lui répondent d'autres en Syrie, au Yémen, à Misrata, en Arabie Saoudite, etc.



Kamel Daou, Le Quotidien d'Oran

virgile
04/04/2011, 16h51
«Ben Ali a fui» crie la voix magnifique de ce Tunisien dans la nuit de sa capitale, filmé par un téléphone portable pour l'éternité. «Ben Ali arrive !» lui répondent d'autres en Syrie, au Yémen, à Misrata, en Arabie Saoudite, etc.

.....bien sûr et pas en Algerie !:)

Pecos
04/04/2011, 16h53
.....bien sûr et pas en Algerie !:)

----- bien sur et pas au Maroc !! :mrgreen:

espritlibre
04/04/2011, 19h17
vous pouviez attendre un peu avant de déclencher la gueguerre !!! le texte est beau et merite mieux !!!

on devrait instituer une regle : pas de gueguerre alagerie maroc avant la 4 eme page !!!!! :22:

espritlibre
04/04/2011, 19h20
ou alors mieux : vous pouvez creer un sujet permanent ou vous vouvez louer une place avec permission de vous echarper ( virtuellemnt) jusqu'a epuisement !!!


sur ce pardon et retour au sujet

je ne me lasse jamais de cette video ......ben ali hrab !!!!!

kaiser
04/04/2011, 19h24
on devrait instituer une regle : pas de gueguerre alagerie maroc avant la 4 eme page !!

mdrr

meme si le sujet parle des choux farcis tu peux etre sur que des le deuxieme commentaire ca vire sur maroc-algerie:)

absent
04/04/2011, 19h39
Dans ce cas ci, c'est la provocation de virgile qui est de trop!

virgile
04/04/2011, 19h48
Dans ce cas ci, c'est la provocation de virgile qui est de trop!

pas du tout!
j'ai remarqué que ce journaliste algerien a passé en revue toutes les marmites arabes qui chauffent beaucoup et a omis de jeter un coup d'oeil sur la sienne!
ni plus ni moins!:)

absent
04/04/2011, 20h18
Il a écrit pleins d'articles sur le pouvoir et il en écrit encore, ce commentaire n'a pas sa place ici, toi aussi tu as omis le maroc..

virgile
04/04/2011, 21h21
Il a écrit pleins d'articles sur le pouvoir et il en écrit encore, ce commentaire n'a pas sa place ici, toi aussi tu as omis le maroc..
ce n'est pas le sujet d'abord!
ensuite je n'ai pas ecrit cet article!
je n'ai fait qu'une simple remarque!:)

PetiteBrise
04/04/2011, 21h44
Excellent article, ce journaliste a un don certain de l'écriture et montre bien que la page de l'histoire dictatoriale des pays arabes est en train d'être tournée, ce qui est tout à fait naturel vu qu'elle s'inscrit dans l'évolution de l'humanité. Personne ne peut aller contre le sens de l'Histoire, seuls des idiots peuvent penser cela.

Cookies