PDA

Voir la version complète : Hypochrisie de l'OTAN et des "neutres"


algerinoo
04/04/2011, 13h51
Une analyse interessante de la situation actuelle en lybie :

Les principaux partenaires économiques de Kadhafi (Russie, Allemagne, Italie, Turquie, Chine) ont clamé leur hostilité à l'initiative franco-britannique (elle-même faiblement soutenue par Obama). Ces "pays neutres" semblent avoir imposé un partage de la Libye en 2, via un accord secret ayant permis l'absence de veto Russo-Chinois et donc le vote de l'ONU= A l'est, Benghazi avec un statut de "zone protégée". Le centre (port de Misrata, 3e grande ville de Libye) et tout l'Ouest abandonnés aux canons de Kadhafi. Lors de la prise en main par l'OTAN, le 1er Ministre Turc Erdogan a exulté publiquement pour "la mise à l'écart de facto de la France" (les pays hostiles aux frappes anti-tanks sont majoritaires à l'OTAN). Question: Pourquoi "l'axe Russo-Germano-Italo-Turc" refuse la livraison d'armes défensives aux insurgés? Pourquoi défendre Benghazi et permettre l'écrasement des insurgés de Misrata et de l'Ouest? Les USA avouent que Kadhafi a encore 80% de ses chars et canons. Les attaques au sol se sont estompés et ont permis à Kadhafi de reprendre l'offensive sur 3 fronts (Ouest, centre et est). Des pays africains notoirement corrompus par Kadhafi et l'axe Russo-Germano-Italo-Turc veulent préserver leurs fructueux liens financiers avec Kadhafi: c'est compréhensible. La limitation géographique et le ralentissement des frappes Franco-Anglaises puis le retrait des avions d'attaque US le sont moins. Car le texte de l'ONU, clair, précis, permet juridiquement la frappe des tanks de Kadhafi tant que ceux-ci continuent de tirer sur les villes. Les armes de contrebande et mercenaires doivent être interceptés. La "no fly zone" actuellement dirigée par les "neutres" (hostiles aux frappes) ne couvre que 50% du territoire libyen et prend soin de ne couvrir aucune des frontières avec la Tunisie, l'Algérie, le Niger, le Tchad, le Soudan et l'Egypte. Une passoire qui laisse librement passer les milliers de nouveaux mercenaires enrôlés par Kadhafi, en totale contradiction avec le texte de l'ONU. Pourquoi AUCUN avion français pour défendre Smirata et l'ouest? Quelqu'un peut-il expliquer cette "hypocrisie organisée" par les "neutres" et l'OTAN? Quels sont les racines de cet incroyable retournement diplomatique et militaire?

Remy ronald

Neutrino
04/04/2011, 21h42
en effet, c'est pas clair.

Cookies