PDA

Voir la version complète : La lettre de Kadhafi à Obama


bel-court
06/04/2011, 21h43
Voici la lettre qu'a envoyé Kadhafi à Obama 2 jours de cela. Le sanguinaire choisit de l'appeller Baraka Hussein Abu oumama.


Our son, Excellency,
President Obama

U.S.A
We have been hurt more morally that physically because of what had happened against us in both deeds and words by you. Despite all this you will always remain our son whatever happened. We still pray that you continue to be president of the U.S.A. We Endeavour and hope that you will gain victory in the new election campaigne. You are a man who has enough courage to annul a wrong and mistaken action. I am sure that you are able to shoulder the responsibility for that.
Enough evidence is available, Bearing in mind that you are the president of the strongest power in the world nowadays, and since Nato is waging an unjust war against a small people of a developing country. This country had already been subjected to embargo and sanctions, furthermore it also suffered a direct military armed aggression during Reagan’s time. This country is Libya.
Hence, to serving world peace … Friendship between our peoples … and for the sake of economic, and security cooperation against terror, you are in a position to keep Nato off the Libyan affair for good. As you know too well democracy and building of civil society cannot be achieved by means of missiles and aircraft, or by backing armed member of AlQuaeda in Benghazi.
You _ yourself _ said on many occasions, one of them in the UN General Assembly, I was witness to that personally, that America is not responsible for the security of other peoples. That America helps only. This is the right logic.
Our dear son, Excellency, Baraka Hussein Abu oumama, your intervention is the name of the U.S.A. is a must, so that Nato would withdraw finally from the Libyan affair. Libya should be left to Libyans within the African union frame.
The problem now stands as follows:-
1. There is Nato intervention politically as well as military.
2. Terror conducted by AlQaueda gangs that have been armed in some cities, and by force refused to allow people to go back to their normal life, and carry on with exercising their social people’s power as usual.





Mu’aumer Qaddaffi
Leader of the Revolution


Tripoli 5.4.2011




Notre fils, excellence, Le Président Obama LES Etats-Unis Nous avons été blessés plus moralement que physiquement en raison de ce qui s'était produit contre nous dans des contrats et des mots par vous. En dépit du tout ceci vous resterez toujours notre fils celui qui se soit produit. Nous prions toujours que vous continuez à être président des Etats-Unis. Nous essayons et espérons que vous gagnerez la victoire dans le nouveau campaigne d'élection. Vous êtes un homme qui a assez de courage d'annuler une action fausse et erronée. Je suis sûr que vous pouvez assumer la responsabilité de cela. Assez d'évidence est disponible, considérant que vous êtes le président de la puissance la plus forte au monde de nos jours, et puisque l'OTAN fait une guerre injuste contre un petit peuple d'un pays en voie de développement. Ce pays avait été déjà soumis à l'embargo et aux sanctions, en outre il a également souffert une agression armée militaire directe pendant le temps de Reagan. Ce pays est la Libye. Par conséquent, à l'amitié de paix du monde de portion… entre nos peuples… et pour la coopération économique, et de sécurité contre la terreur, vous êtes en mesure pour garder l'OTAN outre de l'affaire libyenne pour de bon. Comme vous savez la démocratie trop bonne et le bâtiment de la société civile ne peuvent pas être réalisés à l'aide des missiles et des avions, ou en soutenant le membre armé d'AlQuaeda à Benghazi. Vous le _ du _ vous-même a indiqué à beaucoup d'occasions, l'une d'entre elles dans l'Assemblée générale de l'ONU, j'étiez témoin à celui personnellement, que l'Amérique n'est pas responsable de la sécurité d'autres peuples. La cette Amérique aide seulement. C'est la bonne logique. Notre cher fils, excellence, oumama de Baraka Hussein Abu, votre intervention est le nom des Etats-Unis est une nécessité, de sorte que l'OTAN se retire finalement de l'affaire libyenne. La Libye devrait être laissée aux Libyens dans l'armature africaine des syndicats. Le problème se tient maintenant comme suit :

-1. Il y a intervention de l'OTAN politiquement comme des militaires.

-2. La terreur conduite par les troupes d'AlQaueda qui ont été armées dans quelques villes, et par la force a refusé de permettre à des personnes de retourner à leur vie normale, et continue avec exercer la puissance de leurs personnes sociales comme d'habitude. Mu'aumer Qaddaffi Chef de la révolution
Tripoli 5.4.2011

bel-court
07/04/2011, 13h26
Clinton a répondu négativement à la demande de Kadhafi et lui ordonne de quitter la Libye.

Cookies