PDA

Voir la version complète : Initiative tunisienne "Nabni Tounes"


absent
14/04/2011, 22h29
De la même manière que l'initiative algérienne NABNI lancée ce Mercredi 14 Avril 2011, voir lien sur ce forum:
http://www.algerie-dz.com/forums/showthread.php?t=205217

une autre initiative tunisienne va voir le jour dans les prochaines semaines. Il s'agit de : Nabni Tounes !

Lire l'article :


Nabni Tounes : première plate-forme arabe de démocratie participative
Journal tunisien LEADERS

Le collectif 2.0 mettra prochainement en ligne la première plate-forme de démocratie participative dans le monde arabe qui sera aussi l’une des premières au monde , une sorte de banque des idées et des outils pour la démocratie. Aux commandes de ce projet, deux trentenaires tunisiens qui opèrent depuis la France, Mohammed Ziyed Hadfi, consultant-expert en stratégie, organisation et communication du changement et Achraf Ayadi, banquier et économiste, spécialiste des systèmes d’information financiers et de la banque sur Internet.

L’idée du collectif 2.0 est fondée sur des constats très pragmatiques : la révolution tunisienne est issue de la désynchronisation entre une population, à 69% constituée de jeunes de moins de 40 ans, et ses dirigeants qui dépassent, pour la plupart, les 60 ans, ce qui pose des problèmes de représentation. A cela, s’ajoutent un taux de chômage, qui atteint les 34% pour les moins de 30 ans et un désespoir qui finit parfois en suicide ou dans d’incertaines tentatives d’immigration clandestine. De là, a émergé une révolution par les jeunes pour les jeunes qui, n’ayant rien à perdre, ont parlé en utilisant les TIC (le 13 janvier 2011, ils étaient 1,5 million de Tunisiens connectés simultanément sur Facebook).

C’est en utilisant les capacités du web 2.0, qui a montré sa puissance dans la mobilisation des Tunisiens lors de la révolution et la diffusion des idées contestataires, que ce nouveau collectif souhaite construire une vision pour la Tunisie post-14 janvier, aussi bien sur les plans politique, économique que social avec des valeurs fédératrices fortes. Il utilise pour cela le site web interactif nabni tounes (construire la Tunisie), qui s’inspire de la plate-forme web « Ideas for change in America » construite lors de la campagne d’Obama.

L’idée est de recueillir les idées, particulièrement celles des jeunes tunisiens, de les prioriser et de les transformer en offres d’action concrètes. Ce qui permettra de faire du collectif, qui est appelé à se muer en think tank, une force de pression qui amènera les partis politiques à faire des propositions nouvelles issues des choix de jeunes tunisiens.

L’ensemble du processus est réalisé par les internautes qui peuvent proposer et partager leurs idées sur la plate-forme, convaincre, débattre des idées portées par d’autres internautes et voter pour les idées qui les séduisent le plus. Le principe des pages fan de Facebook est appliqué, c’est-à-dire que plus une idée recueille l’adhésion d’un nombre important de fans mieux elle sera classée. Un top 100 des idées les plus appréciées sera ainsi constitué. En parallèle, nabni tounes est également un espace d’apprentissage de la démocratie et de la vie politique avec des liens vers des sites d’information sur les partis politiques, les associations, etc.

Une démarche innovante qui permettra de construire un pont, là où il n’y avait que des murs et des cloisons, entre une jeunesse en mal de représentation politique et des gouvernants déconnectés de la réalité des jeunes de leur pays.

Cookies