PDA

Voir la version complète : Hydrocarbures : baraka tunisienne


RdP
27/04/2006, 22h14
Hydrocarbures : baraka tunisienne


Face à la flambée du prix du baril sur le marché international, la Tunisie, importateur net d’énergie, a de quoi se consoler. Deux bonnes nouvelles sont en effet venues tempérer ses craintes : une découverte prometteuse d’hydrocarbures et l’augmentation des royalties qui lui reviennent au titre du droit de passage sur son territoire du gazoduc Algérie-Italie (Transmed). La découverte de gaz et de pétrole a eu lieu sur le puits Warda 1, dans la concession Jenin (dans le Sud tunisien), qui est explorée par le groupe pétrolier d’Europe centrale OMV. Les premiers tests donnent une production gazière de 1 625 barils-équivalent pétrole par jour et 1 500 barils de pétrole par jour. Un deuxième puits est en cours de forage près de Warda 1 en vue d’évaluer le potentiel de l’ensemble de la zone. Quant à l’augmentation des royalties en nature ou en cash sur Transmed, elle résultera de l’accroissement des capacités du gazoduc, qui passeront de 27,4 milliards de m3 par an actuellement à 33,9 milliards de m3 d’ici à un an. En effet, Tunis et Alger ont signé, le 6 avril, l’accord permettant le démarrage des travaux, estimés à 330 millions d’euros et financés par le groupe énergétique italien ENI

Cookies