PDA

Voir la version complète : Derrière sa webcam, il assiste au meurtre de sa copine.


RoboCop
22/04/2011, 23h26
Un jeune Chinois vivant à Pékin chattait avec sa copine étudiante à Toronto quand un homme a fait irruption dans la chambre de la jeune fille.

http://www.lefigaro.fr/icones/coeur-.gif À 18.000 km de la scène du crime, Meng n'a rien pu faire. Vendredi soir dernier, le jeune homme habitant à Pékin discute tranquillement sur Internet avec sa petite amie Liu, 23 ans, qui fait ses études à Toronto, au Canada. Pour se voir en chattant, les amoureux ont branché leurs webcams.

Vers 1 heure du matin, leur discussion est interrompue par un cognement à la porte de la jeune fille. Laissant son portable allumé et sa caméra branchée, Liu va ouvrir. Un homme entre alors dans sa chambre en demandant à lui emprunter son téléphone portable. S'ensuit une bagarre entre les deux à laquelle Meng, assis à l'autre bout du monde, assiste, impuissant, avant que l'inconnu ne ferme l'ordinateur portable de Liu.

Le petit ami fournit une description du suspect

Meng, qui ignore tout du sort de sa petite amie, tente par tous les moyens de lui venir en aide. Via les réseaux sociaux, il contacte les amis de la jeune femme au Canada pour qu'ils alertent la police. Il prévient également la famille de Liu à Pékin, qui alerte le consulat chinois de Toronto. Mais il est déjà trop tard : la police, qui arrive dix heures plus tard sur les lieux de la bagarre, trouve l'étudiante morte.
Les enquêteurs ignorent alors tout de l'auteur du crime et de son motif. Le téléphone, l'ordinateur portable et la webcam de la jeune fille ont disparu. Liu a été retrouvé à moitié dévêtue mais son corps ne présente aucune trace d'agression sexuelle. À ce jour, les examens pratiqués n'ont toujours pas révélé la cause de sa mort. Quant au criminel, Meng est incapable de donner son identité. Il va, en revanche, fournir une précieuse description de l'individu qu'il a vu entrer dans la chambre via la webcam. L'homme est blanc, âgé d'une vingtaine d'années, musclé, les cheveux mi-longs.
Cinq jours plus tard, la police met enfin la main sur un suspect. Prénommé Brian, il a 29 ans et vit dans le même immeuble que Liu. Inculpé de meurtre, le jeune Canadien a comparu jeudi devant un tribunal de Toronto. On ignore encore tout des raisons de son geste, s'il en est bien l'auteur. Sur Internet, des jeunes de l'université où étudiait la jeune fille évoquent sur des forums la thèse d'un amoureux éconduit par Liu.

Par Le Figaro.

tenebre
22/04/2011, 23h29
oh lala quel drame !! surtout qu'on ne peut rien faire car on est si loin et on assiste au crime !!

absente
22/04/2011, 23h48
Oh le pauvre !!! Il a du être dans tous ses états !!! c'est vraiment affreux

Cookies