PDA

Voir la version complète : La Chine se positionne sur le marché algérien


morjane
29/04/2006, 18h04
La Chine rivalise avec les grandes compagnies américaines et européennes sur le marché algérien et compte bien encore grignoter des parts de marché à ses rivales.

====

La Chine a occupé la quatrième place d’une liste comportant les dix pays premier pays à approvisionner le plus le marché Algérien, le volume des exportations de ce dernier a atteint les 1.36 milliards de dollars en 2005, d’un totale de 20.57 milliards de dollars, avec une augmentation de 11% contre des exportations algériennes estimées à 46 milliards de dollars, avec les Etats-Unis comme premier client de l’Algérie.

Un rapport élaboré par le Ministère du Commerce, achevé vers la fin du mois d’avril, indique que la Chine occupe la quatrième place de la liste des 10 pays qui approvisionnent le marché algérien avec un montant de 1.333 milliards de dollars, soit 6.55 % du volume total des importations de l’Algérie.
Les exportations chinoises vers l’Algérie ont connu une grande augmentation, estimée à plus de 45 %, après que la Chine ait occupé la septième position en 2004, parmi les pays approvisionnant l’Algérie, ce qui pousse les analystes a prévoir que ce pays jouerait un rôle de grande importance durant les années à venir, surtout en ce qui concerne l’approvisionnement en équipements agricoles et électroniques.

L’étude, dont El Khabar a reçu une copie, indique que la France reste le premier pays à financer le marché Algérien avec un taux qui dépasse les 22 % de l’ensemble des importations algériennes. Les voitures, les camions, les machines, les médicaments et les céréales viennent en tête des produits exportés par la Chine, le rapport a enregistré une augmentation de 8.4 % comparé à 2005, au moment où l’Italie et les Etats-Unis occupent respectivement la deuxième et troisième place.

Les importations de l’Algérie à partir des Etats-Unis, se rapprochent, selon le rapport, du niveau des importations algériennes de la Chine. Les achats de l’Algérie à partir des Etats Unis ne dépassent pas les 1.354 milliards de dollars, soit 6.55% du total des importations algériennes, c'est-à-dire avec une augmentation de 25.25 % par apport à 2004. Ces chiffres montre, selon certains analystes, l’avancée de la Chine qui est susceptible de jouer un rôle plus important durant les années à venir, grâce à ses prix compétitifs, même certains reprochent aux produits chinois de ne pas avoir la même qualité que les produits occidentaux. L’étude indique que les places restantes sont occupées respectivement par l’Allemagne, l’Espagne, le Japon, la Turquie, l’Argentine et l’Ukraine.

Les compagnies chinoises ont réalisé une grande surprise en obtenant la part du lion du projet de réalisation de l’autoroute Est-ouest, estimé à plus de 10 milliards de dollars, et est présente dans le secteur du bâtiment et des hydrocarbures. Cette rude compétition entre les grands pays pour approvisionner le marché algérien vient suite au plan quinquennal établi par le gouvernement, estimé à 80 milliards de dollars.

Le ministère du Commerce a souligné, dans son rapport, les dix premiers clients de l’Algérie avec un volume total atteignant les 46 milliards de dollars, les revenues proviennent principalement du pétrole et du gaz, où les Etats-Unis occupent la première place avec 10.598 milliards de dollars, soit une augmentation excédant les 39 % en comparaison à 2004. La France occupe la quatrième place après l’Italie et l’Espagne.

Par El Khabar

Cookies