PDA

Voir la version complète : Négociations avec Renault : Benmeradi optimiste


SLOUGI
13/05/2011, 00h23
Mohamed Benmeradi, ministre de l’Industrie, de la PME et de la promotion de l’investissement est optimiste concernant un accord avec le constructeur français Renault d’ici la prochaine rentrée sociale. « Rien ne coince avec Renault, les négociations avancent très bien, on ne va sûrement pas conclure un accord en mai, ce genre de négociations nécessitant au moins une année dans tous les pays du monde (...) mais c'est sûr que nous allons arriver à un accord dans les prochains mois », a‑t‑il affirmé à des journalistes qui l’interrogeaient en marge d’une séance plénière de l’APN consacrée aux questions orales. « Nous espérons arriver à un préaccord en mai. Nos équipes vont ensuite travailler sur un pacte des actionnaires, qui prendra trois ou quatre mois encore », a‑t‑il ajouté.

Selon le ministre, la partie française a accepté l’idée d’une fabrication locale des carrosseries mais pas celle des moteurs. « Pour le moment, Renault n'a pas accepté, estimant que son usine ne peut être rentable qu'avec une production supérieure à 300 000 moteurs », a‑t‑il dit, ajoutant que « les négociations sur ce sujet et sur les autres aspects, économique et commercial, continuent tout de même ».

A la question de savoir si la règle 49/50 contestée par les investisseurs entravait les négociations, M. Benmeradi a indiqué que la réussite de la conclusion des accords importants dans le domaine de la mécanique avec des firmes allemandes comme Mercedes ou Liebherr a encouragé d'autres entreprises européennes à accepter sereinement cette règle.

Enfin, à propos des dossiers appelés à être discutés les 30 et 31 mai à Alger avec Jean‑Pierre Raffarin, le ministre a assuré que sur douze dossiers concernés huit sont totalement réglés, parmi lesquels figure celui de Alverre (Algérie‑verre), qui doit être cédé à un groupe français, la signature de l’accord étant prévue pour ces jours‑ci.

TSA
Sonia Lyes

centripete
13/05/2011, 21h36
Ce dossier a pris du temps à cause de l’interférence du politique là dedans.

Quand Renault acceptera finalement, ça sera une bonne nouvelle.

maB2rOc
13/05/2011, 21h47
Ce dossier a pris du temps à cause de l’interférence du politique là dedans.
Quand Renault acceptera finalement, ça sera une bonne nouvelle.
Salam Centripete , il faut que Algérie , fasse une offre implacable , inchallah j'espère pas que ces des mensonges et quelle va bien se concrétisé cette histoire implantation , seul le lobby des importations sera un frein a cette implantation espérons inchallah

centripete
13/05/2011, 21h57
walaykom salam maB2rOc,

Salam Centripete , il faut que Algérie , fasse une offre implacable , inchallah que j'espère pas que ces des mensonges et quelle va bien s'implanté , seul le lobby des importation sera un frein a cette implantation espérons inchallah
je ne sais mais moi je dis que ça risque d'attendre encore, il y a beaucoup d'entraves, des fois politiques des fois même démagogiques et des fois techniques.

kimporte
14/05/2011, 06h41
A vrai dire,un fabriquant de voiture francais est une mauvaise affaire pour la simple raison,qu'il y a deja une usine au Maroc.

J'avais espere un constructeur de voiture allemande,sachant que les voitures allemandes sont toujours de meilleure qualite que les francaises.

En plus,politiquement parlant,ceci est une mauvaise affaire,nous ne sommes pas dans une situation financiere delicate comme le Maroc,qui doit tout faire a credit.

J'espere de tout coeur,que les negociations avec Renault echoueront,et que les allemands reprennent les negociations.

gdesmon
14/05/2011, 08h15
Voici ce que dit le Ministre Algérien de l'économie, le reste ce ne sont que des élucubrations et des fantasme, dont la logique industrielle n' a que faire. Le problème est avant tout Algérien, cela n'a rien à voir avec le drapeau du constructeur, qu'il soit Allemand, Chinois ou Italien.

"Notre objectif est d'arriver à un taux d'intégration d'au moins 50%, c'est-à-dire que 50% de la valeur du véhicule sera produit en Algérie», a précisé M. Benmeradi, en estimant que ce taux d'intégration était «un acquis».

Cependant, les sous-traitants nationaux «manquent de savoir-faire et travaillent sans le respect des normes» et c'est pour cela que «nous sommes en train de les accompagner dans le processus de certification», a-t-il noté. Ces clarifications permettent de mieux comprendre le cours des choses et le long timing pris par les négociations bilatérales. Le projet de l'usine Renault en Algérie, dont le coût est estimé à «pas moins d'un milliard d'euros», doit permettre la création de 20.000 emplois directs et indirects, selon le ministre.

Source Le Quotidien d' Oran

rodmaroc
14/05/2011, 13h14
Notre objectif est d'arriver à un taux d'intégration d'au moins 50%
j'ai comme l'impression qu'il reve un peu là.

TAGHITI
14/05/2011, 13h23
Cependant, les sous-traitants nationaux «manquent de savoir-faire et travaillent sans le respect des normes» et c'est pour cela que «nous sommes en train de les accompagner dans le processus de certification», a-t-il noté.

c'est tout á fait normal pour un pays comme l'Algérie qui découvre l'économie du marché il y a á peine 20 ans!li D'autres pays plus libérales depuis des décenies ne sont pas forcément et tjrs meilleuers

mediteraneo
14/05/2011, 13h26
taghiti, si tu veux trouver des excuses.. t'as qu'à faire signe.. je peux t'en donner plein..

TAGHITI
14/05/2011, 13h33
taghiti, si tu veux trouver des excuses.. t'as qu'à faire signe.. je peux t'en donner plein..

Celá n'a pas besoin d'être excusé, ca se comprend de lui même: les algériens font l'apprentissage de l'économie du Marché et donc les PME-PMI comme sous-traitants depuis seulement quelques années, et ns ns en sortons pas mal, par rapport á certains pays dont l'économie est plus libérales depuis 56!

Zirds
14/05/2011, 13h55
j'ai comme l'impression qu'il reve un peu là.
pourquoi ? on est inférieur a eux ??
les négociations sont lente parce que l’Algérie veut un transfert de technologie et renault en échange veut le monopole en Algérie ....

manamani
14/05/2011, 14h31
Projet d’une usine automobile Renault en Algérie : Vers un pré-accord en mai
14/05/2011 Par Rachid Beldi

Les négociations sur le projet d'une usine automobile Renault en Algérie avancent bien et un pré-accord devrait être trouvé durant le mois de mai en cours, a indiqué jeudi le ministre de l’Industrie, de la PME et de la Promotion de l’investissement, Mohamed Benmeradi, en marge d’une séance plénière de l’Assemblée populaire consacrée aux questions orales. Si pré-accord il y a, il interviendra sans doute à la fin du mois lors du quatrième round de négociations algéro-françaises prévu à Alger les 30 et 31 mai.

«Nous avons commencé à travailler depuis trois mois. « Nous espérons arriver à un pré-accord en mai. Nos équipes vont ensuite travailler sur un pacte des actionnaires, qui prendra trois ou quatre mois encore », dira le ministre après expliqué qu’il s’agit de négociations « lourdes », précisant que que ces négociations «avancent très bien, on ne va sûrement pas conclure un accord en mai, ce genre de négociations nécessitant au moins une année dans tous les pays du monde (...) mais c’est sûr que nous allons arriver à un accord dans les prochains mois ».

Le projet Renault porte notamment sur la construction en Algérie de voitures du constructeur français, avec un taux d’intégration de plus de 50%. D’un coût estimé à près d’un milliard d’euros, il doit permettre la création de 20 000 emplois directs et indirects.

samarkand777
14/05/2011, 16h03
taghiti a raison l'algerie a peu d'experience a l'économie de marché, ca explique la plupart de nos problèmes , avec le temps l'algerie va s'habituer au commerce mondial et légiférer en conséquence. former des gens ect

SLOUGI
14/05/2011, 16h07
taghiti a raison l'algerie a peu d'experience a l'économie de marché, ca explique la plupart de nos problèmes , avec le temps l'algerie va s'habituer au commerce mondial et légiférer en conséquence. former des gens ect


Tu as d'autres pays dans ce cas mais aujourd'hui ils décollent :

Roumanie et autres pays de l'ex bloc soviétique, Vietnam....

samarkand777
14/05/2011, 18h04
slougi oui mais ces pays se sont vite adapté grace a une éducation de meilleure qualité que la notre.

quand tu as des gens qui n'ont pas suivi la bonne formation pour négocier, tu as au final des khorotos qui font beaucoup de mal au pays.

les pays de l'est malgré le mur de berlin avaient une bonne éducation.

et tout le monde sait, c'est une chose difficile a mettre en place rapidement.

ca fait que 10 ans que l'algerie a décidé de s'ouvrir au monde contre 20 a 30 ans pour les autres.

samarkand777
14/05/2011, 18h07
tiens un exemple : notre ancien président de sonatrach pourtant éduqué a fait beaucoup de mal au pays en se servant dans les caisses.

avoir des diplomes ne suffit pas, si tu as gens qui pensent qu'a leur tête.

ou sont les algeriens digne de confiance ? souvent on les a écartés du systeme.

et combien d'algeriens sont placés a des postes stratégiques alors qu'ils sont bac -2 ?

okba30
14/05/2011, 18h29
Pour avoir une expérience en matière de libéralisation du marché et l'acquisition des investissements étrangers je suis même prêt à payer.
L'apprentissage a un prix, encore plus l'image du pays en matière de facilitation industrielle et l’accueil.
Il y a du travail à faire.

samarkand777
14/05/2011, 20h40
okba même si tu es très motivé et que tu veux aider le pays, tu auras peu de chance de réussir malheureusement.

a tous les postes on a affaire a des gens qui devraient retourner a l'école et bien sur aucune légitimité . a commencer par le premier d'entre eux mr le prisident qui s'est octroyé le fauteuil a vie !

comment le pays peut avancer avec 75% de jeunes présidés par un vieux de 74 ans ....


un exemple: le thon rouge, rappelez vous.....
un autre exemple ? renault
un autre exemple ? l'accord d'association avec l'europe, l'algerie a tout signé faute d'avoir des gens compétents pour comprendre tous les textes ect ect bref j'arrête la.

NewYork
15/05/2011, 11h46
les algeriens ne savent pas que le mileu de l'afrique est usant...donc la voiture par manque d'eau et d'hygiénne le salon et le tableau de bords des voitures seront tres vite usée....ils faut attaqués l'interieur des vehicules, pour remetre les voitures a l'état neuf car le parc automobile aujourdhui neuf d'ici moins de cinq la voiture en afrique sera vite abimé....
c'est un créneaux tres porteurs car les europeens vont faire venir leur vehicule ici en algerie pour les saloniser et ensuite les tranferer a tarvers le sahara pour etre vendu en afrique de l'ouest...l'algerie sera une porte de tranis des vehicule d'occasions remis a neuf.
don il faut se greffer sur les voitures de plus de 4 ans.

Cookies