PDA

Voir la version complète : Immobilier : les prix s’effondrent à Marrakech


xenon
14/05/2011, 12h12
La bulle immobilière à Marrakech aurait finalement explosé. Violemment secouée par la crise économique de 2009, la ville ocre est au bord de la dépression. Le printemps arabe a frappé de plein fouet l’économie de la ville. Les prix de l’immobilier s’effondrent, mettant fin à l’euphorie qui a caractérisé les années 2000.

Déjà au quatrième trimestre 2010, le prix des appartements avait baissé de 6,9%, et celui des villas de 21,7% , selon une note de conjoncture de Bank Al-Maghrib et de l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie.
Même si les Marrakchis s’obstinent à parler d’une "conjoncture difficile", la réalité elle est toute autre. Les étrangers désertent la ville. Un Riad qui était négocié à plus 400.000 euros début 2010 par exemple, ne trouve plus preneur et ce même à moins de 250.000 euros.
Plusieurs grands chantiers de projets immobiliers de luxe y sont aujourd’hui à l’arrêt. Des appartements sont mis en vente à partir de 120.000 dirhams à Tamansourt et à 250.000 dirhams au centre de Marrakech....
Les entreprises, pour sauver la mise, se tournent désormais vers le logement social dont l’offre dans la ville ocre connaît un véritable déficit. Au sud de Marrakech, le groupe Al Omrane vient ainsi de lancer la construction de 682 appartements, dont le prix ne dépasse pas 250.000 dirhams. D’autres promoteurs immobiliers qui ont déjà achevé leurs études et déposé leurs demandes d’autorisation, suivent la même tendance.
L’économique est perçu par les professionnels de l’immobilier, même étrangers, comme la bouée de sauvetage à Marrakech, où l’attentat du café Argana (http://www.algerie-dz.com/forums/attentat-marrakech-morts.html) à la place Jamaâ El Fna, pourrait porter le coup de grâce à l’économie d’une ville qui vit essentiellement de tourisme et d’immobilier.
Des promoteurs encouragés par la loi de finances 2010, qui leur accorde des incitations fiscales profitant également aux acheteurs de logements sociaux, dont le prix est inférieur à 250.000 dirhams, se bousculent désormais pour investir dans le logement social à Marrakech.

alm

zek
14/05/2011, 12h29
l’attentat du café Argana à la place Jamaâ El Fna, pourrait porter le coup de grâce à l’économie d’une ville qui vit essentiellement de tourisme et d’immobilier.

Il faut conjuguer le verbe pouvoir au passé simple

BMW
14/05/2011, 12h33
Bonne nouvelle ! les marocains on tellement souffert des prix exorbitant de l'immobilier à marrakech

arazigh
14/05/2011, 12h37
Bonne nouvelle ! les marocains on tellement souffert des prix exorbitant de l'immobilier à marrakech

Tout-à-fait. De plus le social va en profiter davantage.

TAGHITI
14/05/2011, 13h14
Les étrangers désertent la ville. Un Riad qui était négocié à plus 400.000 euros début 2010 par exemple, ne trouve plus preneur et ce même à moins de 250.000 euros.

une occasion en or pour des arabes d'aller y investir et surtout les èmirs du Golf!

Zirds
14/05/2011, 13h57
juste une question
es-que les étrangers peuvent acheter de l’immobilier au maroc ?

Le prolétaire
14/05/2011, 14h34
Zirds

Des maisons ou appartement oui.

Un terrain non

je crois

Zirds
14/05/2011, 14h40
Des maisons ou appartement oui.

Un terrain non
ok
parce que en Algérie c'est interdit d'acheter de l'immobilier si on n'a pas la nationalité algérienne
on peut louer pour une durée de 20 ans renouvelable ...

manamani
14/05/2011, 14h41
Bonne nouvelle ! les marocains on tellement souffert des prix exorbitant de l'immobilier à marrakech
tout a fait. très bonne nouvelle

Charaf09
14/05/2011, 16h20
Des maisons ou appartement oui.

Un terrain non
ok
parce que en Algérie c'est interdit d'acheter de l'immobilier si on n'a pas la nationalité algérienne
on peut louer pour une durée de 20 ans renouvelable ...

au zonne urbaine les etranger peuvent acheter l'immobilier (terrain, maison, appart,....)
mais en zone rural il n'ont pas le droit de l'acheter sauf tunissien et senegalais

Pihman
14/05/2011, 20h02
A la différences des autres villes du Maroc Marrakech a ciblé les investisseurs internationaux par des offres de residences secondaires très haut standing


vue l'effondrement des prix de l'immobilier dans le monde en Espagne et USA et partout ailleurs, marrakech ne pouvait continuer ces niveaux de prix deja élevée avant la crise


Par contre l'immobilier bas standing et économique se maintient

En plus il y avait tellement de spéculation dans le marché du haut standing que dès le retournement de conjoncture ces spéculateurs se sont empréssé pour chercher à se débarrasser de leur apparts achété ou seulement resservés contree arrhes

dolby
14/05/2011, 21h37
une occasion en or pour des arabes d'aller y investir et surtout les èmirs du Golf!
ils y sont depuis des années deja

à rabat , la communauté arabe du khalleej est devenue tres importante : etudiants, familles entieres emplissent les quartiers huppés de l'agdal et hay riad!

dolby
14/05/2011, 21h42
es-que les étrangers peuvent acheter de l’immobilier au maroc ?
une fois !
la loi date de l'independance et c'est mohammed 5 qui a tenu a ce qu'elle voit le jour.

comment une fois ?

un europeen achete un riad , il meurt , ses heritiers ne peuvent vendre le riad qu'a un marocain ...pas à un etranger .
Ils peuvent aussi, garder le riad pour leur usage personnel .
sauf la vente est soumise à cette clause.

les propiétées agricoles ne peuvent etre cedées à des etrangers(personnes physiques ou morales) .
Ces derniers peuvent proceder à des locations de tres longues durées.

dolby
15/05/2011, 01h13
en tout cas, ceci sonne le glas du tourisme au maroc, le maroc a mis trop de temps a s'ouvrir, les touristes occidentaux en ont marre et se cassent.
desolé , toi tu le dis , mais sur le terrain , c'est le contraire!
depuis l'attentat du café , c'est à dire 15jours , la destination maroc n'a enregistré que 15000annulations , sur 10 millions cela ne se remarque meme pas .
concernant le foncier , je crois que les notaires et les avocats ont surement trouvé des failles pour CONTOURNER la loi en question.!

La chute du foncier à marrakech est normale , 10ans de succes , il faut donner à la ville le temps d'assimiler la situation.

de toutes façons les grands groupes immobiliers sosnt tous à marrakech et ont lancé de gigantsques chantiers.
Ni toi ni moi nous ne connaissons pas le metier et le domaine mieux qu'eux!
je reste confiant hamdollah

et puis il n y a pas que le tourisme , le maroc s'industrialise à outrance!
tout marche nhamdo rabbi !
bientot le petrole et le gaz et le tour est joué !

ils ont enfin compris qu'ils n'ont rien a faire dans un pays attaché a ces règles et coutumes du moyen age.
je ne le crois pas!
tu fantasmes mon ami!
tu juges de loin un pays que tu ne connais pas !
il faut venir visiter, vivre le maroc !
concernant les coutumes , tu raisonnes comem quelqu'un qui un serieux probleme avec son passé et son histoire: il veut s'en debarasser le plutot possible !
ce n'est pas le cas des marocains et probablement des japonais, des anglais, des suedois , et de tous les vieux pays! pas ceux juste nés hier !

Cookies