PDA

Voir la version complète : Villarreal 3 - Académie du Paradou 2 : Le PAC s’incline avec les honneurs et force l’admiration


Pecos
15/05/2011, 08h46
Les joueurs du Villarreal se sont déplacés à bord de leurs véhicules.
Pour leur deuxième rencontre en terre ibérique, les jeunes de l’Académie de Paradou U17 se sont inclinés sur le score de trois buts à deux, en donnant la réplique aux U19 du Villarreal. Le score de la rencontre ne reflète guère la physionomie du match, puisque le PAC a encaissé deux buts sur deux balles arrêtées, où les joueurs du club espagnol, qui sont âgés de deux années de plus que leurs adversaires, ont fait valoir leur force physique. Sur l’ensemble de la rencontre, les joueurs de l’Académie du PAC étaient supérieurs à leurs vis-à-vis sur tous les plans : collectif, individuel, circulation et possession de la balle, laissant ainsi une bonne impression face au Villareal, comme ils l’ont fait devant les U17 du Barça qu’ils ont tenu en échec. Malgré cette défaite, les responsables du PAC ne peuvent qu’être satisfaits du visage séduisant montré par leur équipe. Cela illustre parfaitement le travail réalisé jusqu'à présent et qui commence à porter ses fruits. Le résultat technique leur importe peu, car c’est un honneur pour leur équipe de jouer face aux prestigieuses écoles espagnoles, comme le Barça et le Villarreal. Il faut rappeler que cette formation est l’une des équipes qui puisent des joueurs issus de son centre de formation pour alimenter l’équipe fanion. Quant au Barça, on fait toujours de la promotion des jeunes en équipe fanion une priorité pour former l’ossature de l’équipe et garder son identité. En somme, cette tournée est une réussite sur tous les plans du fait qu’elle a permis aux joueurs de l’Académie du PAC d’acquérir de l’expérience et de se mesurer au plus haut niveau.

--------
http://www.lebuteur.com/data/common/media/image_details/article-37484-257.jpg
Les joueurs du Villarreal se sont déplacés à bord de leurs véhicules
Les joueurs de la formation du Villareal U19 se sont déplacés à bord de leurs propres véhicules au stade pour donner la réplique à l’Académie du PAC. Ce qui illustre parfaitement qu’ils sont plus âgés que les jeunes du PAC. La différence dans cette rencontre s’est fait ressentir sur le plan physique.

L’Académie du PAC invitée au match Barça-Deportivo La Corogne
Avant de rentrer au pays, les joueurs de l’Académie du PAC sont invités aujourd’hui au stade de Nou Camp pour assister à la rencontre qui opposera le FC Barcelone au Deportivo de la Corogne. Les jeunes du PAC auront donc l’occasion de voir à l’œuvre les stars du Barca, mais suivre aussi la grande fête qui aura lieu dans ce gigantesque stade, où les Blaugrana fêteront le titre en présence de leurs supporters.

Les recruteurs déjà sur les traces des jeunes de l’Académie
Quatre joueurs de l’Académie du PAC ont séduit déjà les Espagnoles. Il s’agit des deux milieux défensifs et offensifs, ainsi que l’arrière droit et l’ailier droit. Ces jeunes joueurs ont forcé l’admiration des recruteurs du Barça, du Villarreal et ceux des autres équipes. Si les responsables du PAC sont prêts à les laisser partir dès cet été, les clubs en question sont disposés à les engager pour la saison prochaine.

Le Buteur

mezzo-morto
15/05/2011, 08h50
Une grande carriere se dessine au bout des petits pieds des academiciens Allah ykemmel
merci PECOS :mrgreen:

Pecos
15/05/2011, 08h51
Une grande carriere se dessine au bout des petits pieds des academiciens Allah ykemmel
merci PECOS

J'espere qu'ils se retrouveront tous dans l’équipe du Real de Madrid:mrgreen:

mezzo-morto
15/05/2011, 09h03
3leche kechma 3ardou? Elli ma3rad mayeddi
Chouf el BARCA ya DIDOU mendouk yhaoussou 3la les grands :mrgreen:

Pecos
15/05/2011, 09h09
Chouf el BARCA ya DIDOU mendouk yhaoussou 3la les grands

jablak rabi ya kho ! le Real est une légende machi play station:D

silence2
15/05/2011, 13h51
Evénement/ Hier, Villareal FC (U19) - Académie Paradou (3 à 2)
Un vrai récital, malgré le score et… l'âge !
Par A. Salah Bey



Prestation n Pour leur seconde sortie en terre espagnole, les Académiciens du Paradou AC – Jean-Marc-Guillou se sont inclinés face aux U19 du Villareal, non sans avoir enchanté le public présent d'un véritable récital.

Après les U16 du FC Barcelone, rencontrés mercredi (0 à 0), hier, c'était au tour d'un autre gros morceau, l'équipe des U19 de Villareal de croiser le chemin des Académiciens du Paradou AC – Jean-Marc-Guillou à la Ciudad Deportiva, en mini-tournée en ce moment en terre espagnole. Si, lors du premier match, les Académiciens avaient en face d'eux un adversaire de leur âge, techniquement et tactiquement plus affûté, la formation de Villareal renfermait, elle, des joueurs qui avaient trois ans de plus en moyenne (nés en 1992-1993), au gabarit plus impressionnant, ce qui a suscité une certaine appréhension chez le staff technique, même si Olivier Guillou a tenté de pondérer les choses. «Ils sont plus puissants et grands, ce qui devrait leur permettre de faire la différence dans certaines situations, notamment sur les balles arrêtées», expliquait le coach de l'Académie qui ne s'est pas vraiment trompé, puisque le troisième but, celui de la victoire, est venu suite à une balle arrêtée ! Mais attention, comme on dit : il ne faut pas trop se fier au score, car le contenu de la rencontre face aux joueurs en tunique jaune était plus consistant. Déjà d'entrée, les Algériens vont se procurer un coup franc sur l'aile gauche, près du poteau de corner, qui sera vite exécuté par El-Mouedhen Abdallah qui adresse une jolie frappe qui prend à défaut le gardien Emeka (3’). Les Espagnols se regardent entre eux et ne comprennent pas ce qui leur arrive suite à cette entrée en matière des Académiciens qui vont subir durant quelques minutes le pressing des joueurs de Villareal qui, certainement vexés par la technicité et la passe à dix des Algériens, vont user de gestes à la limite de l'agressivité.
Après un premier ratage d'Adrian, dont le tir passe à côté des bois de Bensaâdi, les Espagnols parviennent à égaliser suite à une erreur défensive et un exploit individuel de Borja (13'). Ces derniers continuent à pousser et réussissent à aggraver la marque par le même Borja (21’) sur un centre et un ballon anodin qui glisse entre les mains du portier algérien avant de finir sa course dans les filets. Ibouzidane, le défenseur et capitaine d'équipe, harangue alors ses camarades en leur demandant de ne pas baisser les bras et de continuer à jouer leur propre jeu devant des adversaires très rugueux qui, d'ailleurs, récolteront trois cartons lors d'une intense première mi-temps qui se termine à l'avantage de l'équipe locale. Les conseils du duo Guillou-Aïche vont être précieux puisque dès la reprise les coéquipiers du milieu Benrabah vont étaler tout leur art en dardant le plus longtemps le ballon, en faisant tourner, redoublant de passes courtes, soit en une-deux, soit en triangulaire, le tout agrémenté de beaux gestes techniques qui ont soulevé les applaudissements des spectateurs présents.
Les Académiciens vont fatiguer leurs adversaires, ce qui leur permet d'avoir un peu plus d'espaces devant, même si les Espagnols demeurent dangereux sur les balles aériennes, comme ce sauvetage du gardien Bensaâdi à la 58’. Quatre minutes après, sur un contre rapide, le diable de Chaïba brûle la politesse à un de ses gardes du corps, déborde sur l'aile gauche, fixe un défenseur en feintant une passe au point de penalty, ce qui oblige le gardien de dégarnir l'angle et cet espace que choisit l'Académicien pour mettre le ballon dedans. Du grand art ! La joie est immense dans le camp algérien et dans les tribunes. Malheureusement, cette joie sera de courte durée puisque, deux minutes plus tard, et sur un corner à la Rémoise, le Villareal reprend l'avantage (64’).
Loin d'être découragée, la bande à Guillou reprend de nouveau les rênes du jeu et impose ce jeu à une touche de balle qui énerve leurs adversaires qui récolteront deux nouveaux cartons, notamment sur cette action virulente de P. Garcia sur Chaïba, qui a dû être évacué, alors que quelques instants auparavant, Cheraïtia avait la balle de l'égalisation dans les pieds n’était son mauvais choix en délaissant El-Mouedhen démarqué à sa gauche. A la fin du match, Guillou aura relevé pleins d'enseignements tout en affichant un sourire qui en disait long sur le sentiment de satisfaction qui le traversait : «Aujourd'hui, je les ai trouvés encore meilleurs que contre le Barça», conclut-il. Le chemin est long et les Académiciens poursuivent leur apprentissage, non sans attirer déjà les convoitises.

L'équipe qui a joué face au Villareal FC :
Bensaâdi Abdelkrim, Talbi Walid Zoubir, Nef Abdelwahab, Bensebaïni Rami, Ibouzidane Djamel Eddine, Benrabah Rachid Anis, Benkhelifa Tahar (Daouadji Abdallah, 32’ puis Cheraïtia Sabri, 70’), Deroueche Abdelmehdi (Mansouri Zakria, 16’), El-Moedhen Abdallah, Chaïba Sid Ahmed (Benkhellifa Tahar, 80'), Naïdji Zakaria (Hamoudi Tayeb, 48’ puis Mesibah Zaki, 75’).
Entraîneurs : Olivier Guillou et Aïche Kamel (adjoint).

L’intérêt

L'émissaire du Barça coche sept joueurs
Comme annoncé dans notre édition de jeudi, un émissaire du FC Barcelone était bel et bien présent à la Ciudad Deportiva de Villareal pour suivre la rencontre entre les U19 du Vaisseau jaune et l'Académie du Paradou-JMG. Au cours de cette rencontre, cet émissaire, qui était installé dans la même tribune que la délégation algérienne, n'a pas cessé de demander après plusieurs joueurs, notamment leur âge, pour les cocher sur son calepin. A ce jeu, ils sont sept à avoir capté l'attention de l'envoyé spécial d'Andoni Zubizaretta, le responsable de la formation au sein du Barça, soient les deux milieux El-Mouedhen Abdallah et Benrabah Rachid Anis, les deux défenseurs axiaux Ibouzidane Djamel Eddine et Bensebaïni Rami Amir, le latéral gauche Nef Abdelouahab, l'inter Deroueche Abdelmehdi et l'attaquant et ailier droit Chaïba Sid Ahmed. Ces joueurs ont forcé l'admiration de tous, et plus particulièrement des recruteurs présents qui n'hésiteront pas à se manifester dans les jours qui viennent, au moment où le président Zetchi a tout verrouillé en matière de contrat avec la Fédération algérienne de football.

Ce zubaizaretta selon wikipedia est le directeur sportif au fc barcelone

La reconnaissance

Le coach de Villareal impressionné
Approché à la fin de la rencontre pour connaître ses impressions, l'entraîneur de l'équipe des U19 de Villareal n'a pas tari d'éloges sur son adversaire du jour. José Molina a tenu à rendre hommage aux joueurs de l'Académie qu'il a trouvés tous bons : «Sincèrement, j'ai été impressionné par cette équipe qui, malgré la différence d'âge et de gabarit, nous a bien gênés et posé beaucoup de problèmes. Ce fut un match intense et j'estime qu'en matière de possession du ballon, ils étaient meilleurs que nous. Dommage qu'ils n'avaient pas d'attaquants, car ils auraient eu plus de chance de nous gagner (rire). «A la question de savoir si certains éléments ont attiré son attention, notre interlocuteur dira : «Les numéros 8 et 6 (El-Mouedhen et Benrabah) m'ont impressionné par leur abattage et leur technique, mais j'avoue que tous les autres m'ont charmé. Bravo, je vous félicite pour votre match et soyez certains que vous avez une belle équipe.» Par ailleurs, le coach espagnol a demandé s’il s'agissait d'une sélection, mais on lui a expliqué que ce n'était qu'une académie en formation depuis quatre ans.

L’ambiance

400 km juste pour voir les Académiciens
Comme à leur habitude, les supporters algériens ont tenu à se rendre au stade pour voir de plus près cette équipe de l'Académie, dont on parle tout le temps et dont la réputation a dépassé apparemment les frontières. D'ailleurs, l'un de nos compatriotes, installé en Espagne, et après avoir suivi le match contre le Barça, a tenu à faire les 400 km qui séparent la capitale de la Catalogne et Villareal juste pour se faire plaisir et prêter main-forte à cette jeune équipe algérienne qui a charmé tous les observateurs. Drapeaux en main, de nombreux supporters sont venus en famille et ont tenu à se faire photographier tout en nous demandant de faire paraître ses photos dans le journal. Ils ont donné de la voix et n'ont pas hésité à proposer leurs services pour aider l'équipe lors de son séjour en terre ibérique.

Le cadeau

Les Académiciens assisteront au match Barcelone - Deportivo La Corogne
La cerise sur le cadeau de ce séjour très enrichissant pour cette équipe de l'Académie du Paradou - JMG sera celui d'assister ce soir au match de championnat de la Liga espagnole entre le FC Barcelone et le Deportivo La Corogne au Camp Nou. Le président Zetchi a tenu à récompenser tout le monde pour non seulement les prestations de l'équipe sur le terrain, mais aussi sur la tenue de toute la délégation quant à son comportement et sa correction, ce qui a forcé le respect et l'admiration des autres. Ainsi, les Ibou, Abdallah, Zaky, Chaïba et autre Tayeb pourront suivre de plus près l'ambiance de ce stade mythique et les stars mondiales que sont les Messi, Iniesta, Xavi et compagnie.

Les retrouvailles

Garcia Serano, le blond qui a charmé Hydra
Lors de son passage au centre sportif de Villareal, la délégation du Paradou a croisé le chemin de l'équipe benjamine qui a pris part l'année dernière au tournoi international qu'organise le club chaque année au mois de juin. Parmi les têtes reconnues, celle de Garcia Serano, le petit blondinet et numéro dix de charme de son équipe. Ce dernier a salué les membres de la délégation algérienne et a pris des photos avec quelques-uns d'entre eux. Par ailleurs, ce qui a frappé la délégation du Paradou est que plusieurs joueurs de l'équipe juvénile A (U19) que les Académiciens ont affrontés sont arrivés dans leur propre véhicule, ce qui dénote de leur âge et de leur statut par rapport aux jeunes Algériens toujours en formation et qui progressent chaque jour.

Zeste
15/05/2011, 15h40
Il y a qu'un seul groupe à l'Académie du Paradou ?? je voudrais savoir s'il y a des autres groupes de poussins, minimes etc... qui suivent la même formation que leur ainés ??

Cookies