PDA

Voir la version complète : Earth property projette de construire dix résidences touristiques pour la classe moyenne


othmane26
16/05/2011, 16h00
L'objectif est de réaliser 5 000 lits d'ici 2020. Un projet-pilote sera édifié à 15 kilomètres d'Azemmour. Il sera prêt en 2013. La gestion locative sera proposée aux acquéreurs.

Earth Property, entreprise de conseil, de montage, de promotion et de commercialisation immobilière fondée par Youssef Benamour, un ancien DG de Hamptons International Afrique du Nord, a entamé la concrétisation de Diar-Vacances, programme visant la réalisation de 10 résidences immobilières de promotion touristique d’ici à 2020. D’une capacité totale de 5 000 lits, ces résidences sont destinées à la classe moyenne marocaine et accessoirement au tourisme international et de retraite. La moitié des projets est prévue sur l’axe El Jadida-Rabat et le reste au Nord, à Tamuda Bay, à El Hoceima, Tanger et Agadir. L’idée étant de créer ces résidences dans les alentours de villes touristiques établies et sur des sites d’exception, privilégiant le front de mer.
Le projet pilote se trouve à 15 kilomètres d’Azemmour, sur la route de Casablanca. Sur 5 ha, en front de mer, il sera construit une résidence écologique horizontale comprenant 76 maisons dont la superficie varie de 80 à 130 m2. Pour accompagner cet ensemble, une maison d’hôtes, une zone piétonne, un centre de vie avec bibliothèque, spa, fitness, restaurants et activités (surf, voile, piscine chauffée...) sont également prévus.

Le prix de vente moyen va de 1 à 2 MDH

L’intérêt de ce projet est qu’il prévoit des résidences secondaires pour la classe «moyenne» marocaine qui pourra acquérir un bien dans un cadre animé à un prix variant de 1 à 2 MDH, en fonction de la superficie (de 80 à 130 m2) et de l’emplacement dans la résidence. Les futurs acquéreurs pourront jouir de leur bien mais également le mettre en gestion locative auprès de Earth Property, comme le prévoit la loi 01-07 sur les RIPT (voir page 25) sur la base d’un contrat qui réserve à l’acquéreur un droit de jouissance privative d’un maximum de 2 mois par an dont 15 jours maximum en haute saison.
Une fois l’acquisition du terrain validée, il faudra 24 mois pour la réalisation de la première résidence à Azemmour. Il faudra donc compter d’ici courant 2013 pour qu’elle ouvre ses portes. La prospection des terrains pour les autres résidences de ce projet a également été lancée afin que l’échéance de 2020 soit respectée.
«Nous nous inscrivons pleinement dans la Vision 2020 du secteur touristique à laquelle nous espérons apporter notre petite contribution», souligne Youssef Benamor.
D’un coût estimé à 150 MDH par résidence, ce programme sera financé par dette auprès des banques de la place, recettes de la pré-commercialisation des résidences et fonds propres, à concurrence d’un tiers par source de financement.



Ahlam Jebbar

Cookies