PDA

Voir la version complète : Après une semaine en Espagne ,les Académiciens de retour.


silence2
16/05/2011, 21h11
Aventure n Après une semaine très enrichissante en Espagne, avec à la clé deux rencontres face au FC Barcelone et Villareal, les Académciens du PAC - Jean-Marc-Guillou seront de retour ce soir.

Toute chose a une fin et tout est bien qui finit bien. Le séjour des jeunes footballeurs de l’Académie du Paradou - JMG en terre Ibérique s’est terminé hier en apothéose puisque ces derniers sont revenus au stade du Camp Nou pour assister à la rencontre entre le FC Barcelone et le Deportivo La Corogne, comptant pour l’avant-dernière journée de la Liga. Il faut dire que la direction du PAC est allée au bout de ses convictions et de son programme en offrant une dernière partie de plaisir à ses gamins qui ont bien rempli leur mission, sur et hors du terrain. L’Algérie du football peut s’enorgueillir de compter une bande de joyeux footballeurs, très talentueux et surtout prometteurs après avoir démontré tout leur savoir face à deux équipes de très haut niveau. D’abord, les U16 du FC Barcelone qui ont été tenus en échec (0 à 0) sur leur terrain et qui ont même échappé à une petite correction si l’attaque de l’Académie avait mieux fonctionné et si Chaïba n’avait pas raté pas moins de cinq occasions de scorer. Ensuite, ce fut le tour des U19 de Villareal qui, malgré leur victoire (3 à 2), ont été vraiment baladés au point d’user de jeu viril et de récolter cinq cartons tout en méritant un rouge sur l’agression de Chaïba à la toute dernière minute de la rencontre. C’est le métier qui rentre, diraient les spécialistes. A commencer par l’entraîneur Olivier Guillou tout heureux de cette petite tournée et surtout très satisfait du rendement des gamins durant les deux matchs, et plus particulièrement sur le second où ils ont hissé leur niveau au maximum. Un des observateurs qui a suivi la production des Académiciens lors des deux matchs, a fait cette remarque pleine de sens : «Si à mi-chemin de leur formation, ces gamins ont ce niveau, qu’en sera-t-il dans deux, voire trois ou quatre ans lorsqu’ils auront encore avancé dans leur cursus ?». Et tous ceux qui étaient présents en Espagne pensent la même chose, comme le souligne un autre admirateur : «Que Dieu protège nos gamins car, croyez-moi, cela fait très longtemps que je n’ai pas vu une équipe algérienne jouer un tel football. C’est simple, quand je les vois évoluer et manier le ballon, on dirait, sans exagérer, le Barça !» Evidemment, le chemin est encore long pour les coéquipiers d’Ibou, Abdou, Zaky, Anis et les autres, mais le grand souci du club hydrati est de préserver le groupe en le protégeant contre toutes les tentations d’autres formations. Olivier Guillou, le «papa poule» de cette Académie ne cache pas ses appréhensions, notamment vis-à-vis de certains «vautours» qui ont commencé à tourner autour de quelques joueurs, lui qui tient à aller jusqu’au bout avec ses joueurs, tout en menant le même travail avec la seconde promotion, dont on dit qu’elle est encore plus forte que la première, et la troisième qui démarrera en septembre prochain et qui coïncidera avec l’inauguration officielle du centre de formation du club. Il faut également souligner le comportement exemplaire des joueurs hors du terrain où aucun problème n’a été signalé ; bien au contraire, les Académiciens ont donné le bon exemple à travers leur solidarité et leur bonne éducation. En outre, on prenait du plaisir à les voir, avec l’emblème national dans les travées du Camp Nou, entonner des chants bien de chez nous, tout heureux d’avoir vécu un véritable rêve. Ce soir, en rentrant chez eux, la tête bien pleine, ils pourront raconter à leurs proches leur ressenti et leurs performances.

Les rendez-vous

Tournoi international et prospection en juin

Après avoir parfaitement réussi l’organisation de cette tournée en Espagne pour les jeunes Académiciens, la direction du Paradou AC ne va pas chômer dans les prochains jours puisqu’elle s’attaquera à deux autres événements. Le premier est le désormais tournoi international des benjamins qui aura lieu en juin prochain et qui regroupera entre 12 et 16 équipes, dont des étrangères parmi lesquelles les Espagnols de Villareal FC qui y participent pour la troisième fois consécutive (ils sont d’ailleurs deux fois vainqueurs) et les Français de Roubaix. Pour les autres, le club attend les confirmations compte tenu de certaines difficultés liées aux appréhensions qu’ont certains clubs par rapport à la destination Algérie. Par ailleurs, les grands absents de cette année seront les clubs tunisiens, notamment l’Etoile Sportive du Sahel dont la direction s’est décommandée en raison de la situation qui prévaut actuellement dans ce pays. Le second événement est relatif à la tournée de prospection qu’entamera, comme à son habitude, le staff technique de l’Académie à travers le pays pour dénicher les éventuels talents qui regagneront le club au début de la saison prochaine. Cette prospection se déroulera à partir de la fin du mois de juin et se poursuivra en juillet avec deux étapes : l’une au niveau des régions et une autre nationale lors d’un regroupement finale à Alger avec la présence – normalement – de Jean-Marc Guillou, le concepteur de l’Académie JMG.

L’emblème

Le drapeau national flotte au Camp Nou

Comme convenu dans le programme de leur séjour, les jeunes Académiciens du Paradou ont été conviés à assister hier soir au match opposant le FC Barcelone au Deportivo La Corogne au stade du Camp Nou. Pour ce faire, les dirigeants avaient acquis les billets avant même le départ vers Castellon, et ce pour permettre à la délégation du PAC, forte de 28 personnes, d’être dans les tribunes le jour de la rencontre. Evidemment, il n’était pas facile de trouver des places groupées pour tout le monde, mais les Académiciens étaient répartis en petits groupes avec chacun un ou deux accompagnateurs adultes. Le trajet vers le stade s’est fait par métro, et tout le long du chemin, les camarades de Mansouri n’ont cessé de chanter et de faire la fête tout en exhibant l’emblème national qui, une fois, arrivé au stade, a attiré tous les regards, notamment ceux d’autres compatriotes qui sont venus se mêler au groupe pour entonner le «One, two, three, viva l’Algérie» et prendre quelques photos souvenirs avec les Académiciens. Ces derniers n’ont, malheureusement, pas pu voir de plus près Lionel Messi, ni Xavi et autre Iniesta puisque Guardiola a dû aligner une équipe B, mais ils ont tout de même assisté au grand spectacle organisé à la fin du match histoire de fêter le titre de champion, avec jeux de lumière, confettis, feux d’artifice et défilé des joueurs avec le trophée.

Le flop

Les officiels de Villareal aux abonnés absents

Le moins que l'on puisse dire c’est qu'en matière d'accueil et d'hospitalité, les Algériens émargent nettement bien loin que leurs homologues étrangers, notamment ceux de Villareal qui ont brillé par leur absence. Certes, la délégation du Paradou AC a trouvé toutes les facilitations à accéder à la cité sportive (Ciudad Deportiva), puisqu'un bus était réservé pour la transporter de l'hôtel Insur (un quatre-étoiles) vers le lieu de la rencontre, que le vestiaire était prêt ainsi que le terrain n°5 parmi les huit que renferme cette infrastructure, mais l'absence des responsables du club espagnol a été une réelle fausse note, sachant que la prise en charge des Académiciens a été assurée grâce aux partenaires du Paradou. Comparativement à cela, la délégation de Villareal a toujours bénéficié de conditions extrêmement privilégiées et de toutes les attentions de leurs homologues du PAC à Alger lors du tournoi international des benjamins auquel ils ont participé à deux reprises (2009 et 2010).

L’avenir

Yaya Touré et Gervinho, deux ex-Académiciens sacrés en coupes !

Après le match face à Villareal, Olivier Guillou était très content de la prestation de son équipe qui, à ses yeux, a fourni un rendement encore plus consistant et meilleur que celui face au FC Barcelone. Poussés au maximum de leurs capacités, les camarades de Chaïba ont encore étalé leur savoir-faire et leur technicité. Guillou nous a rappelé que deux Académiciens ont été consacrés hier, à savoir Gervinho avec Lille en Coupe de France (1-0 face au Paris Saint-Germain) et Yaya Touré avec Manchester City (en battant à Wembley Stoke City 1-0) en finale de la Cup en Angleterre. De quoi faire vraiment rêver les «Bambins» du Paradou.

Par A. Salah Bey

Cookies