PDA

Voir la version complète : Saisie de 10 kg de kif traité à Alger


morjane
03/05/2006, 15h07
Le commissaire principal de Police de la Wilaya d'Alger lors d'une conférence de presse a révélè que près de 10 kg de kif traité ont été saisis à l'Ouest d'Alger ainsi que l'arrestation de près d'une cinquantaine de personnes ces deux derniers mois pour des actes de banditisme.

=====

Près de 10 kg de kif traité et une importante quantité de psychotropes ont été saisis par les brigades de stupéfiants de la division ouest des services de la police judiciaire (PJ) de la wilaya d’Alger ces deux derniers mois. Ainsi, 50 personnes ont été arrêtées dans la région ouest d’Alger (Aïn Benian et Bouzaréah) pour crimes divers, à savoir vol, agression, détention d’armes prohibées et de stupéfiants.

C’est ce qu’a révélé hier le commissaire principal de police, chef de la division ouest de la PJ, l’officier Belacel, lors d’une conférence de presse organisée au siège de la Sûreté de la wilaya d’Alger. Dans le cadre de l’activité ordinaire des brigades mobiles de la police judiciaire (BMPJ), d’autres affaires ont été traitées durant la même période, où 8 véhicules, 2 motos, 25 appareils téléphoniques portables, 50 pompes à gaz et 20 armes blanches ont été saisis.

Selon l’officier Belacel, sur les 50 personnes interpellées dans la région ouest d’Alger, 43 ont été placées sous mandat de dépôt, 2 mises en liberté provisoire, alors que 5 autres ont été placées sous contrôle judiciaire. Par ailleurs, dans le cadre des descentes de police, menées durant la même période dans plusieurs quartiers et localités de la région d’Alger Ouest, 2 personnes en possession d’armes blanches ont été interpellées.

Citant quelques affaires de crimes et de vols dont les auteurs ont été arrêtés, l’officier de police a évoqué le coup commandité par un jeune couple, âgé de 24 et 25 ans, se faisant passer pour des agents de la Sonelgaz venus vérifier quelques fuites dans une villa de Bouzaréah.

Les deux malfaiteurs, qui ont profité de l’absence des propriétaires de la maison et après avoir ligoté la femme de ménage ont subtilisé un lot de bijoux, un démodulateur, un caméscope et un appareil téléphonique portable. Interpellés, ils ont été placés sous mandat de dépôt.

De son côté, le chef des groupes mobiles anticriminalité (GMAC) de la Sûreté de daïra d’Hussein Dey, l’officier Boudjadja, a fait le bilan des plus grandes affaires traitées par le GMAC durant ces deux derniers mois concernant des homicides volontaires et des tentatives de crimes avec coups et blessures volontaires ayant entraîné mort d’homme.

Dans ce contexte, il a signalé que le 26 janvier dernier, un des deux jeunes malfaiteurs ayant agressé un vieux couple dans une villa à Kouba a été identifié et interpellé grâce «à la collaboration technique d’un opérateur de téléphonie mobile».

L’agresseur avait utilisé le soir même de l’incident le téléphone portable qu’il avait subtilisé, alors que le deuxième malfaiteur est en cours d’identification. Les éléments de la police ont interpellé le 25 avril dernier un couple venu de l’est du pays, dont l’homme âgé de 39 ans et père de 5 enfants a été présenté devant le juge d’Hussein Dey pour avoir «poignardé un jeune agresseur au niveau des Sablettes (Caroubier) entraînant la mort de l’agresseur, tandis que la femme, âgée de 36 ans, a été placée sous contrôle judiciaire.

Quant au crime commis à Belouizdad dernièrement, l’auteur ayant tué son ami âgé de 21 ans a été identifié. Le crime s’est produit après un malentendu entre les deux amis portant sur le partage des bénéfices sur un poste radio volé.

Enfin, l’officier a signalé que l’auteur d’un crime, âgé de 20 ans, sur un jeune de 26 ans a été arrêté à Belouizdad.

Le Jeune Indépendant

Cookies