PDA

Voir la version complète : Maroc-Algérie : L'état des forces dans la tanière


soussi82
21/05/2011, 03h02
Maroc-Algérie : L'état des forces dans la tanière

Eric Gérets a dévoilé ce jeudi 19 mars, une liste de 30 joueurs présélectionnés en vue du choc contre l’Algérie le 4 juin 2011 à Marrakech, dans le cadre de la quatrième journée des éliminatoires de la CAN 2012. A deux semaines de ce derby, et en attendant la liste définitive, petite revue des effectifs.

Adel Taarabt, 21 ans, Queens Park Rangers (Angleterre)
Il est certainement l’international marocain le plus en vue du moment. Avec son club des Queens Park Rangers, il vient de réaliser la saison la plus aboutie de sa carrière. Le virevoltant milieu offensif a été sacré champion de deuxième division anglaise avec le club londonien. En prime, il remporte les titres de meilleur joueur et de meilleur passeur de la ligue.
Avec une telle saison dans les jambes, Taarabt devrait être l’un des hommes clés de Gérets, le 4 juin prochain. Taarabt est d’ailleurs l’un des joueurs les plus constants sur les dernières sorties de l’équipe nationale.



Mehdi Benatia, 24 ans, Udinese (Italie)
Pour sa première année dans l’élite, le défenseur international marocain Mehdi Benatia a réussi un coup de maître : arrivé cet été en Italie dans l’anonymat complet en provenance de Clermont (deuxième division française), il est devenu un titulaire indiscutable à l’Udinese. Aujourd’hui, il est d’ailleurs reconnu comme l’un des meilleurs récupérateurs d’Italie.
Intraitable en défense, le joueur sait aussi se montrer efficace devant le but, en témoignent ses quatre réalisations en championnat cette saison. Sa lucidité, dans la surface adverse, pourrait être un atout considérable pour les Lions de l’Atlas à Marrakech, alors que le bilan de l’attaque est plus que décevant dans ces éliminatoires : un but marqué après trois journées


Youssef El Arabi, 24 ans, Stade Malherbe Caen (France)
Son tonitruant début de saison en Ligue 1 lui a permis de goûter aux joies d’une sélection en équipe nationale. Si pour l’heure, le compteur du jeune attaquant est bloqué à zéro avec les Lions de l’Atlas, il reste l’une des meilleures gâchettes de Ligue 1, avec déjà 17 buts inscrits cette saison.
La sélection aura plus que jamais, besoin des talents de buteur du joueur de Caen, vu son bilan en attaque. El Arabi pourrait dans ce sens, décrocher sa première titularisation chez les Lions de l’Atlas. Eric Gérets confiait à ce propos qu’il avait « de fortes chances de débuter le match seul devant ou avec Chamakh ou El Hamdaoui ».

Marouane Chamakh, 27 ans, Arsenal (Angleterre)
Arrivé l’été passé à Arsenal en provenance de Bordeaux, Marouane Chamakh semblait s’être parfaitement adapté au championnat anglais, enchaînant rapidement les buts. Le constat est aujourd’hui moins flatteur. En baisse de forme depuis le mois de novembre, le joueur a été titularisé pour la dernière fois le 30 janvier et n’a plus marqué depuis le 2 mars.
Malgré sa situation actuelle dans le club, l’international marocain se dit, dans l’ensemble, satisfait de sa saison et déclarait, il y a peu, être bien physiquement. Il sera donc très attendu à Marrakech.



Mounir El Hamdaoui, 26 ans, Ajax Amterdam, (Pays-Bas)
Il a connu un début de saison étincelant avec l’Ajax Amsterdam qu’il a rejoint pendant l’été 2010. Seulement, le départ de son coach Martin Jol, en décembre, et le remplacement de ce dernier par Franck De Boer, va compliquer la saison d’El Hamdaoui. Ce dernier, quoique meilleur buteur de l’Ajax en championnat cette saison (13 buts), a très peu joué depuis le départ de Jol. Des rumeurs imputaient cette situation à des rapports tendus avec le nouveau coach.
Son manque de compétition l’a privé du premier choc contre l’Algérie. Il semblerait, cependant, que Gérets soit prêt à miser sur lui pour le match retour. Il l’a supervisé lors d’une récente tournée en Europe et parlait de l’aligner en pointe avec El Arabi. Pourquoi pas, vu qu’El Hamdaoui a marqué l’unique but du Maroc dans ces éliminatoires ?


Les surprises de la liste
Les mauvaises nouvelles viennent essentiellement des blessures qui priveront Les Lions de plusieurs éléments clés, dont Ahmed Kantari, le défenseur de Brest, ou encore Rachid Souleymani, le défenseur du Raja. Même si son nom figue sur la liste des pré-sélectionnés, le grand absent de ce choc sera évidemment Mehdi Carcela, gravement blessé au visage en début de semaine. L’ailier du Standard de Liège sera opéré la semaine prochaine.
Pour les bonnes surprises, il y a d’abord le retour de Badr el Kaddouri, le joueur du Dynamo Kiev de retour de blessure. On remarquera aussi la présence de plusieurs binationaux qui ont finalement opté pour le Maroc, notamment Ismail Aissati, le joueur du Vitesse Arhem (Pays-Bas). Abdelhamid El Kaoutari, du Montpellier HSC pourrait lui aussi honorer une première sélection avec les Lions de l’Atlas. Le jeune défenseur, vient de recevoir l’aval de la FIFA, pour représenter le Maroc. Les forfaits en défense devraient lui donner une place dans la liste définitive de Gerets. On ignore encore quand le technicien belge compte la dévoiler.

ya biladi

Cookies