PDA

Voir la version complète : Le directeur de HEC de Montréal en visite en Algérie


morjane
04/05/2006, 17h18
M. François Leroux,professeur et directeur des activités internationales à l’école des Hautes études commerciales de Montréal effectuera une viste de travail le 6 et 7 Mai afin d’«explorer les possibilités d’échanges entre les universités algériennes et le HEC dans la gestion.»
====

Le professeur et directeur des activités internationales à l’école des Hautes études commerciales (HEC) de Montréal, M. François Leroux, effectuera une visite de travail les 6 et 7 mai courant à Alger, a annoncé hier l’ambassade du Canada dans un communiqué.

Cette visite d’un éminent professeur canadien s’inscrit dans le cadre du «renforcement de la coopération bilatérale en matière d’enseignement supérieur, de gestion et de formation des cadres et dirigeants», précise la même source.

Le professeur canadien devra rencontrer, lors de son séjour algérois, plusieurs hauts responsables algériens, mais aussi des universitaires et des chercheurs. L’objectif d’une telle visite est d’«explorer les possibilités d’échanges entre les universités algériennes et le HEC dans la gestion», ainsi que d’«accroître le rayonnement de cette école en Algérie», souligne-t-on dans le communiqué.

L’ambassade du Canada rappelle que de nombreux Algériens œuvrant à de multiples niveaux de l’administration et des affaires dans notre pays sont diplômés de HEC-Montréal et estime, dans ce sens, que plusieurs chercheurs et étudiants algériens ne manqueront certainement pas d’être intéressés par des études supérieures postdoctorales au Canada.

La représentation diplomatique du Canada rappelle, par ailleurs, que l’école HEC-Montréal est reconnue à travers le monde pour la qualité de l’enseignement et de la recherche qu’on y fait et, surtout, pour l’efficacité de ses étudiants et professeurs.

Créée en 1907 par la Chambre de commerce de Montréal, HEC est «la plus ancienne école de gestion au Canada et a pu, au fil des ans, «se tailler une place de choix à l’international, notamment dans la communauté d’affaires». L’obtention de l’agrément AACSB international après les agréments EQUIS et AMBA fait de HEC-Montréal «la première école de gestion nord-américaine à aborder cette triple marque de qualité».

HEC-Montréal exerce son leadership en recherche au moyen d’une cinquantaine d’unités de recherche, incluant 22 chaires, et dispense des formations sur mesure. A ce jour, elle compte plus de 50 000 diplômés dont plusieurs hauts responsables algériens.

Par le Jeune Indépendant

Cookies