PDA

Voir la version complète : Incontournable Algérie


chegevara
24/05/2011, 07h35
La place de l’Algérie dans le concert des nations est pleinement rétablie après des années d’efforts.

Invitation au G20, reconnaissance d’un rôle primordial dans la lutte antiterroriste au Sahel et pressions internationales moindres, notamment de la part des Américains. Ce sont là quelques indices qui renseignent sur la rupture de l’isolement auquel l’Algérie était soumise, même implicitement. Le pays demeure fréquentable.
Le Président Bouteflika aura d’ailleurs à défendre la position de l’Algérie sur les mutations qui ont lieu actuellement au Moyen-Orient à l’ère des révolutions arabes, même si le terme n’est pas au goût des dirigeants locaux qui se sont prononcés sur le sujet. Le Président est effectivement invité à assister à la réunion du G20 qui se déroulera jeudi et vendredi prochains à Deauville en France.
«Le partenariat avec les pays du Printemps arabe sera un enjeu majeur à Deauville, a dit hier le porte-parole du Quai d’Orsay, Bernard Valéro. Et le Président ne se déplacera pas les mains vides puisque le projet de réformes est déjà engagé avec les consultations politiques ayant débuté depuis quelques jours.
Il faut s’attendre à ce que le gros du débat sur le dossier soit accaparé par l’Egypte et la Tunisie et dont les dirigeants sont aussi invités à la réunion. La Syrie et la Libye ainsi que le Yémen auront aussi leur place dans l’agenda des chefs d’Etat.
Le fait que le président français, Nicolas Sarkozy, adresse une invitation à son homologue algérien est le signe qu’il reconnaît le rôle central que l’Algérie peut jouer dans le règlement des conflits régionaux. Le geste de Sarkozy tend à réparer son erreur lorsqu’il a décidé d’intervenir en Libye sans consulter Alger.
Le sommet est donc l’occasion pour le Président Bouteflika de marquer des points précieux au niveau régional. Les complications en Libye font de lui un interlocuteur incontournable pour les Occidentaux. Dans la recherche d’une solution négociée, l’Algérie est l’un des rares pays à pouvoir servir de médiateur avec le leader libyen. C’est aussi une opportunité pour donner du tonus à l’initiative de l’Union africaine qui prône la cessation des hostilités entre les forces d’El Gueddafi et les insurgés. Le rôle de l’Algérie est indéniablement reconnu lorsqu’il s’agit de gérer le dossier du terrorisme au Sahel.
La rencontre en France intervient quelques jours après la tenue d’une réunion des ministres des Affaires étrangères des pays du Sahel à Bamako, au cours de laquelle l’Algérie a été chargée de rechercher les mécanismes susceptibles de conduire à un dialogue avec les partenaires extra-régionaux.
L’Union européenne et les Etats-Unis sont les acteurs visés par ce partenariat. Une réunion est même prévue entre les pays du Sahel et ces mêmes puissances à Alger avant la fin de l’année.
L’Algérie aura à défendre la cause des pays voisins qui ont besoin de l’aide de la communauté internationale.
Une réflexion sur une réutilisation de l’acquis engrangé depuis 20 ans par rapport aux activités de la Banque européenne de reconstruction et de développement, en la mettant au service des relations avec les pays du sud de la Méditerranée, sera engagée à l’occasion de cette réunion. En toile de fond, on retrouve aussi un débat pour tenter de réactiver l’Union pour la Méditerranée.
Toute cette activité diplomatique vise donc à cultiver les traditions de bon voisinage entre les deux rives de la Méditerranée et mettre de côté les querelles interminables sur l’histoire, surtout que d’autres motifs de brouille ont été réglés. Le président a déjà pris part au sommet France-Afrique à Nice il y a un an. A l’époque déjà, l’insistance de Sarkozy était grande pour que Bouteflika fasse le déplacement. Les deux hommes ont certainement la volonté d’arriver à une vision commune sur de nombreux dossiers, même s’il est difficile d’en dire autant à propos du Sahara occidental.
Les positions de l’Algérie sur les questions d’ordre international forcent le respect. Même Obama, lors de son discours à l’adresse du monde, a soigneusement évité de citer le cas de l’Algérie comme ceux ayant besoin de leçons sur les droits de l’homme.
Un atout de plus sera acquis lors du prochain sommet.
Les dirigeants des grandes puissances, qui sont des partenaires importants de l’Algérie, seront aussi de la partie. On y compte justement le président américain, Obama, le Russe Medvedev, le plus jeune Premier ministre britannique de l’histoire moderne du pays, David Cameron, 44 ans.
Son ministre chargé de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient, Alistair Burt, a salué hier le début des consultations politiques en Algérie qui «couvriront des aspects importants, notamment la révision de la Constitution, la loi électorale, la loi relative à l’information et le rôle de la presse, la décentralisation et la participation des femmes dans la vie politique».
Il a déclaré que toutes ces questions sont extrêmement importantes. «Nous suivrons les développements avec intérêt», a-t-il ajouté.

Ahmed MESBAH

dolby
24/05/2011, 08h04
Mr mesbah semble avoir perdu sa lanterne !

il veut fourguer des faux espoirs aux algériens mais ces derniers ne sont pas dupes : les difficultés quotidiennes, les injustices, la dictature, etc. tout cela les algériens ne le connaissent que très bien.

il vient par cet article titiller la fierté des algériens en leur faisant croire que le pays n'est pas aussi isolé, n'est pas aussi boycotté que de coutume.

il reconnait l'isolation de l'Algérie mais il promet que, comme par magie, le pays sortira de sa mise en quarantaine du fait de sa présence à une réunion où les plus puissants parlent et décident et les paumés écoutent et s'exécutent.

il veut faire croire que la communauté internationale (celle la même qui fustige le régime algérien à propos de sa gabegie, du pillage systématique des ressources nationales, de la dictature et de la torture) va attraper une crise d'amnésie et cesser d'aiguillonner les généraux.

il a oublié de dire aux algériens que le président sera présent à cette réunion pour passer un conseil de discipline, je crois le dernier, pour le retard que l'Algérie enregistre dans le domaine de la libéralisation de l'économie, du respect des droits de l'homme et, surtout, de la mobilité du personnel politique.

voila les dessous de cartes que Mr mesbah n'a pu lire parce que ses commanditaires ont confisqué sa lanterne.

voila l'amère vérité que Mr mesbah, toujours sous les ordres, veut cacher aux algériens pour que l'effet soporifique des promesses et des contre-promesses puisse durer et faire rater aux algériens une révolution, celle la véritable, qu'ils n'ont qu'amplement méritée!

wouhou
24/05/2011, 11h04
Même si je ne suis pas partisans de ces G8 G20 et autres. Mon pauvre dolby, si ton bled serait invité tu adopterais une autre posture, quelle mauvaise foi.

Mais bon si le Maroc est invité, c'est seulement pour servir les cocktails.;)

starwars
24/05/2011, 11h19
Tout est bon pour detourner son peuple de la misere :mrgreen:

slytds31
24/05/2011, 11h28
en tous cas jsuqu'a maintenant l'algérie et eu une excellente politique international ........ pour ce qui est du peuple algérien matkhafche 3lih dolby mechi sahél..
et surtous il est pas aussi manipulable qu'ont le crois ;)

c'est un honneur de se faire inviter au G20 surtous que l'onta rien demandé :)

saaid
24/05/2011, 11h48
Même si je ne suis pas partisans de ces G8 G20 et autres. Mon pauvre dolby, si ton bled serait invité tu adopterais une autre posture, quelle mauvaise foi.

Mais bon si le Maroc est invité, c'est seulement pour servir les cocktails

quand le Maroc sera invité un jour, sois en sure que ce ne sera pas pour faire la figuration, mais pour prendre des décisions avec les grands de ce monde, contrairement à certains qui sont invité juste parceaqu ils sont mieux placés pour accomplir le sale boulot dans la lutte contre la criminalité et l immigration clandestine

wouhou
24/05/2011, 12h50
quand le Maroc sera invité un jour, sois en sure que ce ne sera pas pour faire la figuration, mais pour prendre des décisions avec les grands de ce monde :lol: que ton bled comme les marocains commencent par ne pas faire de la figuration chez eux et que le pays prends des décisions tous seul sans se référer à autrui. Au lieu de pensez a un hypothetique future incertain et cela bien sur s'applique a tous le monde

traks
24/05/2011, 13h16
et c'est repartie comme en 40 ......l'algerien est gonflé a bloc la, il aime entendre ce genre de serment, ça lui fait du bien...la apres avoir lu ça vas y'avoir au moins 20 millions d'algerien qui vont jouir ...

mais comment de tel ineptie peuvent encore etre lu ??? et par qui ?? et pourquoi y'aurai pas de tornade qui tuerai tous les journaliste algerien ?? :mad::mad:

naw08
24/05/2011, 13h19
yarhem oualdikem, l'article parle de l'algérie , point, pourquoi cette pollution!!!!

La place de l’Algérie dans le concert des nations est pleinement rétablie après des années d’efforts.

quel concert et quelle nations:rolleyes:, la question est la, j'ai l'impression que du temps de zeroual, w el baqra w 5 3ajoul, nous étions plus présent, avec nos moyens actuel (pas que matériel) nous devrions etre en tête de beaucoup de bonnes choses!!!

starwars
24/05/2011, 13h22
naw

Pourtant Bouteflika est un pur politicien, plus homme d'etat, plus connu, plus charismatique, que l'ancien qui n'etait qu'un general qui connait pas grand chose aux relations internationales...

D'ailleurs bouteflika a appeler un jour ce general, qu'il etait un president stagiaire, et que lui un professionel :mrgreen:

Mais bon j'ai remarquer qu'en algerie vous etes tres regionaliste, Bouteflika peu aprecier en Kabylie ou les hauts plateaux de l'est, par contre c'est une legende vivante pour ceux de l'ouest :mrgreen:

chegevara
24/05/2011, 16h17
meme les grands allies des USA ( arabie saoudite,pakistan,egypte)ne sont pas invites...
si Boutef etait kabyle,les comments seraient differents!!!

kimporte
24/05/2011, 19h47
Dolby,
Si l'Algerie est tellement isole,comment se fait-il que le Maroc supplie l'Algerie depuis plus 50 ans d'ouvrir les frontieres ??

Tu te contredis a chaque que tu veux critiquer l'Algerie sans arguments solides,rien que du blabla marocain.

kimporte
24/05/2011, 19h51
Tout est bon pour detourner son peuple de la misere
----------------------
Pourquoi le Maroc voudrait-il se faire inviter a une table de miserables,avec les pays du Sahel,l'Algerie,les USA,et l'Union Europeenne ?

Il y a,assez de misere au Maroc,pour que le Maroc en rajoute a son peuple,avec une conference pareille,en plus y a pas,de touristes non plus donc pas de chant,pas de danse,pas de folklore,je veux dire pas de cirque !!

saaid
24/05/2011, 19h54
Si l'Algerie est tellement isole,comment se fait-il que le Maroc supplie l'Algerie depuis plus 50 ans d'ouvrir les frontieres ??

c est dans tes reves, tout ce que fait le Maroc est de ridiculiser l Algérie et pointer du doigt le méchant voisin devant l opinion nationale et internationele

kimporte
24/05/2011, 19h56
quand le Maroc sera invité un jour, sois en sure que ce ne sera pas pour faire la figuration, mais pour prendre des décisions avec les grands de ce monde, contrairement à certains qui sont invité juste parceaqu ils sont mieux placés pour accomplir le sale boulot dans la lutte contre la criminalité et l immigration clandestine
--------------------
Oui,de grandes decisions comme celle d'envahir un autre pays par ex : le sahara occidental, la Mauritanie comme en 60 et l'Algerie en 63.

Doctrinal
24/05/2011, 20h12
Invitation au G20, reconnaissance d’un rôle primordial dans la lutte antiterroriste au Sahel et pressions internationales moindres, notamment de la part des Américains. Ce sont là quelques indices qui renseignent sur la rupture de l’isolement auquel l’Algérie était soumise, même implicitement. Le pays demeure fréquentable.


Si devenir incontournable veut dire être caniche alors ma foi je préfère être contournable.

kimporte
24/05/2011, 20h19
Si devenir incontournable veut dire être caniche alors ma foi je préfère être contournable
------------------------
Y a pas de mal a etre caniche dans son propre pays,si c'est pour la securite et le bien etre des algeriens.
Le mal,c'est que dans votre cas,vous faites les caniches pour israel,vous venez d'organiser une reunion pour les etudiants juifs du monde,c'est pire que faire le caniche !!

Dieu merci,l'Algerie n'est pas le Maroc,ou les gens font faire la faite sur le dos des pauvres marocains qu'on oblige a danser,a chanter,a faire danser des serpents,a se plier par 15 pour quelques applaudissements et quelques euros jetes a la figure de ces pauvres gens,l'Algerie dieu merci,n'est pas un cirque ou on fait danser les singes comme a Marakech.

dolby
25/05/2011, 01h46
Y a pas de mal a etre caniche dans son propre pays
alors tu peux aboyer tranquillement , parce que de la où nous sommes , nous t'entendons pas !:)

starwars
25/05/2011, 11h06
Kimporte

Le Maroc supplie depuis 50 ans? :mrgreen:

HII en avait rien a cirer de l'Algerie, si c'etait lui le Roi il demanderait jamais la reouverture ou quoique soit... son reve et souhait c'etait plutot que les algeriens deviennent ses sujets...

Le Roi actuel est un roi amicale, HII etait un Roi guerrier, belliqueux, qui ne cedait devant rien ou plutot qui faisait ceder tout le monde :lol:

Lors d'un sommet de l'UMA en 1990, il y avait Chadli, kadhafi, et Ben Ali present, HII etait arriver en retard a zeralda car il avait accoster au port d'Alger avec l'un de ses bateaux de luxe :mrgreen:

nacer-eddine06
25/05/2011, 11h19
Lors d'un sommet de l'UMA en 1990, il y avait Chadli, kadhafi, et Ben Ali present, HII etait arriver en retard a zeralda car il avait accoster au port d'Alger avec l'un de ses bateaux de luxe

yakhi hala
dis nous que le toutou avait peur de prendre l avion et depuis le maroc est ensable au sahara occidental

starwars
25/05/2011, 11h27
HII toutou ? elle est bonne celle la :mrgreen: :lol:

Regarde les interviews de HII en Francais, il remetait tout le monde a sa place ! :evil:

Cookies