PDA

Voir la version complète : Le wali s’explique, l’Eglise dénonce


nacer-eddine06
25/05/2011, 08h52
le 25.05.11
Quelles sont les raisons qui ont motivé le wali de Béjaïa à signer, le 8 mai, un arrêté de fermeture définitive des lieux de culte chrétien activant dans cette wilaya ? «Nous ne sommes pas contre l’exercice des cultes autres que musulman. Nous n’avons fait qu’inviter les communautés religieuses autres que musulmane à respecter la loi.»




C’est ce qu’a répondu, hier, Ahmed Hammou Touhami, wali de Béjaïa, que nous avons interrogé. L’arrêté du wali faisait référence à «la loi sur les associations et à l’avis préalable de la Commission nationale du culte religieux», tel que stipulé par «l’ordonnance 06-03 du 28 février 2006 relative aux pratiques du culte non musulman en Algérie». «Nous leur demandons de se conformer à la loi. Certains exercent leurs cultes dans des garages», a déclaré le wali à El Watan. «Nous n’avons fixé aucun délai à ces communautés religieuses pour se conformer à la réglementation», a précisé M. Touhami.


A la question de savoir qu’exige la wilaya de l’Eglise protestante d’Algérie pour se conformer à la loi ? Le wali a eu cette réponse : «C’est à eux de savoir qu’est-ce qui leur manque pour se conformer à la loi.» De son côté, Krim Moustaphan, président de l’Eglise protestante d’Algérie (EPA), nous a affirmé que sa communauté «a toujours été respectueuse de la loi». Au total, l’Eglise protestante d’Algérie dispose de sept lieux de cultes à Béjaïa. Deux lieux de cultes sont implantés dans la ville de Béjaïa, les autres sont implantés à Akbou, Ighzer Amokrane, Chemini, Akhnak et à Aït Mlikech (Tazmalt). «Tous les locaux qu’a loués l’EPA sont normaux. Nous avons, par exemple, un local de 110 m2 situé au 5e étage d’un immeuble administratif dans la ville de Béjaïa, un autre local de 250m2 sis au rez-de-chaussée à Ighzerr Amokrane et tous les autres locaux sont normaux», insiste M. Moustaphan. Qu’en est-il de la conformité administrative de l’EPA ?

M. Moustaphan a affirmé que «toutes les démarches nécessaires ont été entreprises au niveau de la Commission nationale des cultes et le ministère de l’Intérieur depuis la promulgation de cette loi 06/03 pour la régularisation de notre situation». «Nous avons soumis nos doléances auprès de cette commission qui est bien disposée contrairement au ministère de l’Intérieur de qui nous attendons à ce jour la régularisation définitive de notre situation», a précisé M. Moustaphan. «Nous avons déjà été reçus l’an dernier par un responsable du ministère de l’Intérieur qui nous a demandé de tenir notre assemblée générale pour nous conformer à la loi. Nous l’avons tenue. Mais depuis, nous nous heurtons à un blocage au niveau de ce ministère», relate le président de l’EPA. «En revanche, précise M. Moustaphan, la commission des cultes autres que musulman du ministère des Affaires religieuses est très disposée à nous faciliter la tâche.» «Nous avons déposé 20 dossiers au niveau de cette commission, poursuit-il, mais on nous a, par la suite, signifié que les démarches se font au niveau des wilayas. Cependant, les services de la wilaya de Béjaïa nous ont dit qu’ils n’ont reçu aucune consigne d’Alger.»


Et M. Moustaphan d’affirmer : «Si cette pression perdure, nous allons saisir la justice pour défendre nos droits.» Le 22 mai dernier, Krim Moustaphan avait déclaré avoir «été convoqué, le même jour, par la sûreté de Béjaïa» qui lui a remis un PV de notification, se référant à un arrêté du wali (n° 566 /11) ordonnant «la fermeture définitive de toute construction attribuée ou en cours d’attribution pour l’exercice de culte autre que musulman n’ayant pas eu décision de conformité à la loi». «Je me suis rendu au ministère des Affaires religieuses pour le saisir de cette affaire. On m’a signifié qu’il n’est pas informé de cet arrêté», a dit le président de l’EPA. L’ordonnance n°06-03 du 28 février 2006 fixant les conditions et les règles d’exercice des cultes autres que musulman stipule que «l’affectation d’un édifice à l’exercice du culte est soumise à l’avis préalable de la commission nationale de l’exercice des cultes».

L’ordonnance stipule aussi que «la personne morale qui commet des infractions prévues par la présente ordonnance est punie par l’interdiction d’exercer, dans le local concerné, un culte ou toute activité religieuse». Cette loi précise encore que «les personnes exerçant un culte autre que musulman, dans un cadre collectif, sont tenues de se conformer aux dispositions de cette ordonnance, dans un délai de 6 mois, à compter de sa publication au Journal officiel», c’est-à-dire mars 2006. La même ordonnance assure que «l’Etat algérien dont la religion est l’Islam garantit le libre exercice du culte dans le cadre du respect des dispositions de la Constitution, de la présente ordonnance, des lois et règlements en vigueur». Le texte énonce, enfin, que «les associations religieuses des cultes autres que musulman bénéficient de la protection de l’Etat». «La loi qui était censée venir réglementer et améliorer l’exercice du culte autre que musulman se trouve être utilisée de manière inquisitoire à l’encontre des chrétiens dans de multiples occasions», a dénoncé le président de l’EPA.

Cherif Lahdiri

nacer-eddine06
25/05/2011, 08h57
Sept lieux de cultes de confessions chrétiennes « Eglises » repartis sur le territoire de la wilaya de Bejaia, en activités depuis des années sous la couverture légale de l’église protestante d’Algérie, EPA, viennent de recevoir une sommation du wali, à se conformer à la loi en vigueur, notamment l’ordonnance n°06-03 de février 2006 réglementant les cultes autres que musulmans, sous peine de fermeture définitive et la loi 90/31 régissant les associations.

Alerté, La LADDH s’insurge contre cette mesure et rappelle que Mr le wali ne peut pas se substituer à la justice, seule institution habilitée à statuer sur la légalité ou pas de ces lieux, et que le régime associatif en Algérie est déclaratif non soumis à l’agrément de l’administration.

Par ailleurs, la LADDH bureau de Bejaia rappelle que la liberté d’opinion et de conscience, mères de toutes les libertés sont des droits garantis par la constitution dans son article 36 et les conventions internationales des droits de l’Homme ratifiées par l’Algérie à citer la convention internationale relative aux droits politiques et civils dans son article 18, qui sont de fait intégrées dans le droit national donc opposables.

En fin la LADDH, appelle l’opinion publique à se mobiliser en faveurs du respect de la liberté de conscience et d’opinion à chaque fois qu’elles sont menacées.

P/la LADDH bureau de BEJAIA. Le 24 mai 2011

Mr Saïd SALHI

Membre du bureau national de la LADDH

Baryansow
25/05/2011, 09h06
a titre de comparaison des centaines de mosquées "de fortune" essentiellement dans les quartiers populaires ainsi que dans les petits villages ont été fermé voir, même démolis durant les années 90

Gironimoo
25/05/2011, 09h56
a titre de comparaison des centaines de mosquées "de fortune" essentiellement dans les quartiers populaires ainsi que dans les petits villages ont été fermé voir, même démolis durant les années 90
ça n'a aucun rapport avec l'état des lieux !!! le législateur veut que les non musulmans pour pratiquer leur culte doivent d'abord se constituer en association , déjà :rolleyes: ...
en suite le législateur subordonnant la manifestation à un feu vert préalable du wali ... Les organisateurs de l’activité religieuse devront formuler une demande (au moins cinq jours) avant son déroulement. Et comme pour identifier les auteurs, les pouvoirs publics exigent que ladite déclaration soit signée par trois personnes et qu’elle comporte tous les renseignements liés à la manifestation : Il s’agit notamment des noms, prénoms et domicile des organisateurs, de l’objet de la manifestation, de la dénomination et le siège de l’association, du lieu, du jour, de l’heure et de la durée du déroulement de la manifestation. ... Les organisateurs devront également indiquer le nombre de participants et les moyens prévus pour assurer son bon déroulement (depuis son début jusqu’à la dispersion des participants ).
Une fois cette déclaration faite par un représentant, l’administration délivre un récépissé indiquant les coordonnées des organisateurs et les numéros des pièces d’identité des personnes ayant fait la déclaration.
Le décret exécutif autorise le wali à demander aux organisateurs « 48 heures après le dépôt de la déclaration » de changer le lieu de la manifestation en proposant un lieu présentant les garanties nécessaires à son bon déroulement en matière d’hygiène, de salubrité et de tranquillité publique.
L’article 6 de ce décret donne également la latitude au wali d’interdire tout simplement toute manifestation, qui constitue selon lui, un danger pour la sauvegarde de l’ordre public et en informer les organisateurs.

la tenu des offices est donc laissé à appréciation de wali véreux et zélé qui peuvent décider de t'emmerder a tout moment et à tout les niveaux ... ce marathon administratif est a rééditer avant chaque réunion ... notamment pour chaque office hebdomadaires :rolleyes: ... alors que le musulman peut aller à la mosquée sur un coup de tête ... le non musulman lui doit préparer son culte une semaine à l'avance :) ... en toute évidence cette loi est faite pour entraver et décourager la pratique d'un autre culte que l'islam c'est de la dictature religieuse et de la persécution et c'est pour cela qu'il faut y désobéir ... et adviennent que pourra ils finiront par céder comme ce fut le cas pour les affaires des non jeuneurs !
franchement la kabylie vit une occupation qui ne dit pas son nom ... jamais de telle restrictions n'auraient émaner du peuple kabyle lui même !!!

djamal 2008
25/05/2011, 10h08
Pour finalement aboutir a une congregation composee d'espions a laquelle les USA et Israel aurait besoin if need be.

Dans le meilleur des cas -at best- un mustaphan qui veut s'enrichir et aider les gens de sa region a obtenir la tant convoitee Green Card.

Le danger a l'avenir serait intra-kabyle au train ou vont les evenements.

Gironimoo
25/05/2011, 10h12
Le danger a l'avenir serait intra-kabyle au train ou vont les evenements.
si vous ne venez pas mettre votre grain de sel ... jamais il n'y a eu et n'y aura de danger intre-kabyle à cause d'une confession ... laissez donc ce peuple tranquille.

djamal 2008
25/05/2011, 10h19
Deja le probleme de kidnapping devient banal en Kabylie seulement, on aurait pas idee de prendre un otage ailleurs pour la simple raison qu'il soit fils d'un homme riche et avant on penserait a sa mere, en Kabyle on ne pense qu'en terme d'argent et du coup le phenomene de Kidnapping qui est un crime passible de la peine de mort, va et essaie d'executer un kabyle et tu auras tout le monde sur ton dos; on criera au loup and loud.

Gironimoo
25/05/2011, 10h41
Deja le probleme de kidnapping devient banal en Kabylie seulement,

surtout quand ceux qui sont sensé légalement le combattre laisse faire ... ou pire s'en trouve mêlés !!!

on aurait pas idee de prendre un otage ailleurs pour la simple raison qu'il soit fils d'un homme riche et avant on penserait a sa mere,
oui ailleurs, on à seulement décimé des douar entier par le sabre ... et enlevé les jeunes filles comme butin pour en faire des épouses de jouissance dans les maquis !!!

en Kabyle on ne pense qu'en terme d'argent et du coup le phenomene de Kidnapping qui est un crime passible de la peine de mort, va et essaie d'executer un kabyle et tu auras tout le monde sur ton dos; on criera au loup and loud.
parce qu'illeurs ils pensent en terme de hassanat peut etre lol
qu'ils commencent par exécuter ceux qui ont commis des crimes de sang au lieu de les gracier ... si kidnappeur tombe entre les mains de villageois c'est eux qui se chargeront de l’exécuter

djamal 2008
25/05/2011, 11h55
Alors vas-y resoudre le probleme des enlevements dans ta tres chere Kabylie que yu voudrais autonome car ce n'est pas une excuse ou une raison et meme un pretexe de tolorer de tels crimes et cela s'empire et s'aggrave et ce ne sont pas les evangelites qui vous serez en aide, eux c'est l'argent et seulement le mighty dollar.

hassa2006
25/05/2011, 12h11
je m'en fou de ce wali, de ce président et sa clique l'algérie est une immense église à ciel ouvert en faite.

river
25/05/2011, 12h13
je m'en fou de ce wali, de ce président et sa clique l'algérie est une immense église à ciel ouvert en faite.

Un anarchiste quoi , ce n'est plus a la mode !

Gironimoo
25/05/2011, 12h16
Alors vas-y resoudre le probleme des enlevements dans ta tres chere Kabylie que yu voudrais autonome
c'est le travail de corps de force de l'ordre constituées ... et comme je l'ai dit ceux en présence sont ceux d'une occupation qui ne dit pas son nom d'où l'absence de confiance en eux ... donc aucune coopération n'est a attendre avec eux de la part de la population ... d'où les faibles résultats sur le terrain.
comme la si bien dit Bouaziz Aït chebib secrétaire national du MAK la kabylie doit assurer sa propre sécurité ... qui ne sera effective et en pleine possession de ses moyens que dans le cadre d'une kabylie autonome.
Il est clair que ces groupes de terroriste-kidnappeur constituent un bras armé officieux du régime par lequel il perpétue le chantage sécuritaire pour réussir là où il a échoué à travers de multiples politiques, à savoir la normalisation de la Kabylie.

et ce ne sont pas les evangelites qui vous serez en aide, eux c'est l'argent et seulement le mighty dollar.
on ne leur en demande pas autant !!! mais je pense qu'ils mettront volontiers la main à la poche s'il s'agit d'éliminer la vermines islamistes pour que tous vivent en paix !!

river
25/05/2011, 12h29
mais je pense qu'ils mettront volontiers la main à la poche s'il s'agit d'éliminer la vermines islamistes pour que tous vivent en paix !!

Les sionistes sont plus intéressés et plus motivés que ces clowns a miracles, donc y a pas mieux que d'opter pour le plus efficace !

Gironimoo
25/05/2011, 13h13
Les sionistes sont plus intéressés et plus motivés que ces clowns a miracles, donc y a pas mieux que d'opter pour le plus efficace !
tout le monde est invité à participer s'il pense être utile ... la vermine n'attend pas

river
25/05/2011, 13h26
tout le monde est invité à participer s'il pense être utile...

C'est triste de voir l’état d'esprit de certains qui n'ont jamais connu de misère, qui se la coulent douce et qui ne connaissent même pas le stress des temps modernes , qui vivent encore de la baraka , cafés et cigarettes a longueur de journée ...

A la place du pouvoir, je mettrai a la dispositions de telles erreurs de la natures gratuitement des bateaux et je les envoie en Europe tout en déchirant leur passeport , et ni vu ni connu , les Harki sont des anges comparé ....

Gironimoo
25/05/2011, 13h43
C'est triste de voir l’état d'esprit de certains qui n'ont jamais connu de misère, qui se la coulent douce et qui ne connaissent même pas le stress des temps modernes , qui vivent encore de la baraka , cafés et cigarettes a longueur de journée ...

A la place du pouvoir, je mettrai a la dispositions de telles erreurs de la natures gratuitement des bateaux et je les envoie en Europe tout en déchirant leur passeport , et ni vu ni connu , les Harki sont des anges comparé ....
à la place du pouvoir je me remettrai en cause !!! le dénit de l'identoté amazigh, sa politique d'arabisation et d'islamisation tout azimute est la première responsable de cet état de fait !
s'il veut affréter des bateaux qu'il les affrète à ceux qui en ont besoin ici on lui a rien demandé de tel ... notamment aux haraga qui embarquent par milliers dans des embarcations de fortune et périssent dans la méditerranée ...

river
25/05/2011, 14h15
le dénit de l'identoté amazigh ?

Je ne comprend pas , c'est du français, malgré ça je n y arrive pas , alors peut-tu être un peu plus aimable et serviable pour les ignorants comme moi et lister toutes vos demandes, exigences, doléances, whatever ... pour il n y ait plus denit de l'idenditité amazigh

nacer-eddine06
03/06/2011, 09h38
ALGER - L’église protestante de Béjaia a été fermée car certains de ses locaux ont été ouverts sans autorisation, a souligné jeudi à Alger le ministre de l’Intérieur et des collectivités locales, M. Daho Ould Kablia précisant que cette fermeture n’avait rien à voir avec les restrictions à l’exercice des cultes.

Le ministre qui répondait à une question lors d’une conférence de presse à l’issue des travaux de la réunion avec les walis, a réfuté les allégations selon lesquelles l’église protestante agréée de Béjaia aurait été interdite d’exercice de ses activités religieuses expliquant que certains de ses locaux ont été ouverts sans autorisation excepté un seul local portant une enseigne l’identifiant.

L’exercice des cultes en Algérie est régi par un cadre juridique clair, a affirmé le ministre rappelant que les membres de l’église en question étaient autorisés à poursuivre leurs activités en attendant de recevoir l’autorisation nécessaire.

Zirds
03/06/2011, 09h48
surtout quand ceux qui sont sensé légalement le combattre laisse faire ... ou pire s'en trouve mêlés !!!
des preuves ? :razz:

l'algérie est une immense église à ciel ouvert en faite.
le jour ou les lions se feront mangé par des gazelles :mrgreen:

absent
03/06/2011, 11h48
C'est un culte non reconnu par la constitution, et ils ont des Eglises, alors ne dites pas que l'Algérie est intolérante, elle a dépassé la tolérance de ses propres lois, maintenant qu'il s'agit d'être réglo administrativement, ils n'en sont même pas capables?

Il faut savoir que pour les mosquées c'est pire, l'Etat controle les discours, alors ne venez pas pleurer, les musulmans aussi ne peuvent pratiquer sans rien risquer, d'ailleurs durant les années 90, beaucoup ont été liquidés pour rien, ils étaient un peu trop croyants, ou un peu trop importants, que le DRS en a fait des intégristes.

La Kabylie n'est pas un pays, ces évangéliques profitent pour en faire leur fiefs, et les athées malhonnêtes qui cherchent le séparatisme les aide pour leurs propres intérêts: casser la dominance de l'Islam, ce qui donnerait une chance aux kabyles d'être rejetés par le reste, et de pouvoir s'en séparer. Sauf que si la kabylie est la région qui accueille le plus de ces gens là, elle accueille aussi beaucoup de musulmans, voir même d'extrêmistes.

Cookies